LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Gestion Des Risques En Gestion De Projets Interculturels

Commentaires Composés : Gestion Des Risques En Gestion De Projets Interculturels. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  2 Octobre 2012  •  6 198 Mots (25 Pages)  •  1 502 Vues

Page 1 sur 25

INTRODUCTION

L’ouverture sur le monde que les marchés ont connu, particulièrement depuis le début des années 1990, a forcé les entreprises à se démarquer constamment en offrant des produits et des services de plus en plus innovateurs et haut de gamme. Ce phénomène a poussé les entreprises à trouver une nouvelle méthode de faire (l’approche par équipes-projet), leur permettant de mieux gérer et contrôler les changements constants qui se font sur les marchés. Or, toute innovation amène avec elle son lot de risques, car elle implique de faire affaire à de nouveaux paradigmes. Sans compter qu’avec la mondialisation, la concurrence n’est plus juste locale, mais plutôt de niveau international. Ce qui amène les gestionnaires à vouloir percer au-delà de leurs frontières; donnant ainsi le jour à des projets se déroulant dans un contexte interculturel.

Nous pensons donc qu’il est important de s’intéresser au thème de la gestion des risques en approfondissant l’axe de recherche des risques interculturels. Les entreprises (ou gestionnaires de projet) doivent ainsi souvent faire face à des cultures différentes lorsqu’il faut collaborer pour un projet ou opérer une implantation de projet à l’étranger. Afin d’analyser ce phénomène sous divers angles, nous avons sélectionné des articles traitant de la gestion de risques dans un contexte interculturel. D’abord, Comment investir à l’étranger : Les entreprises françaises sur le devant de la scène aborde les concepts théoriques et les meilleures pratiques afin de planifier un projet à l’étranger. Ensuite, La maladresse interculturelle de Puma souligne l’importance de l’évaluation et de l’analyse des risques dans le contexte culturel local en donnant l’exemple d’un projet qui a échoué pour ces raisons. Puis, Comprendre les Japonais traite de l’importance de la compréhension de la culture d’autrui afin d’établir une bonne communication. Finalement, Le management de projets interculturels : entre le rêve du melting pot et le cauchemar de la Tour de Babel englobe les thèmes de la culture et de la communication en mettant l’accent sur deux approches principales, nous permettant de comprendre la gestion de risques en contexte interculturel dans les équipes de projets.

Le rapport de projet fait aussi l’analyse comparative des sources d’information tout en nous appuyant sur la théorie vue dans le cours et présentée dans le PMBOK. Pour conclure, nous proposons des recommandations qui permettent au gestionnaire de projet de mieux saisir l’impact et l’importance de mener une gestion des risques adéquate en prenant en compte de l’aspect interculturel des projets.

1. SYNTHÈSE DES ARTICLES

1.1 Comment investir à l’étranger :

Les entreprises françaises sur le devant de la scène

Il s’agit d’un article tiré d’une publication du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de France qui aborde principalement l’implantation des entreprises françaises à l’étranger. Tout d’abord, le texte dresse un bref topo du marché international des affaires pour les organisations françaises en s’appuyant sur les statistiques des Postes d’expansion économique (PEE) au cours des années précédant l’entrée dans le 21e siècle. Le document offre un soutien pour la préparation d’une démarche d’implantation à l’étranger en traitant des appuis institutionnels et financiers disponibles, puis en présentant des exemples d’entreprises ayant mené à bien leurs démarches d’implantation pour quatre destinations en particulier : l’Australie, Singapour, le Maroc et la République tchèque. De plus, il est question des perspectives de développement sur les marchés plus larges, des coûts de production, de la main-d'œuvre, du contexte social, politique et juridique favorable à de tels projets.

Bien que nous soyons conscients que le monde des affaires change rapidement, il faut savoir que cet article traite des principes fondamentaux sous-jacents à la planification, à l’identification et au contrôle des risques associés à la gestion de projets en contexte international. De plus, il est intéressant de souligner que la France était, en 2000, le second pays de l'OCDE à investir à l'étranger, donc détenteur d’un savoir-faire et d’une méthode qui faisait déjà ses preuves à l’international.

1.2 La maladresse interculturelle de Puma

Dans cet article de Benjamin Pelletier, l’auteur souligne l'importance de connaitre les valeurs culturelles et religieuses des pays ainsi que des communautés dans lesquelles on désire mettre en place un projet. En effet, l’article fait référence à la compagnie Puma qui, pour souligner les quarante ans des Émirats Arabes Unis, a créé et mis en ventes une chaussure à l'effigie du drapeau national. Toutefois, le produit est aussitôt retiré suite à l’indignation de la population, car, dans les pays arabo-musulmans, la chaussure, étant constamment en contact avec le sol, est de manière symbolique en contact avec les impuretés : le drapeau symbolique ne peut donc se mêler à cet aspect dégradant que véhiculent les pieds et la chaussure.

L’article La maladresse interculturelle de Puma a été retenu pour notre analyse parce qu’il met en avant-scène l’importance de l’analyse et l’évaluation des risques dans un projet international; lorsqu’omis, les impacts sont à la fois de nature quantitative et qualitative. Benjamin Pelletier évoque de quelle manière les différences culturelles et religieuses influentes sur la perception d’un produit et de ses valeurs véhiculées : aussi banal que puisse être un soulier, l’auteur mentionne qu’il ne faut rien prendre pour acquis.

1.3 Comprendre les Japonais

Le livre d’Edward T. Hall sur la compréhension de la culture japonaise nous aide à voir sous un angle différent la gestion de projet. Étant donné qu’il met l’emphase sur la compréhension de la culture d’autrui avant de s’introduire dans celle-ci, il n’est pas juste important, mais plutôt primordial pour pouvoir réussir dans les marchés étrangers. La gestion des projets dans un contexte interculturel est une réalité de notre siècle; si un thème tel que la compréhension de la culture japonaise a été entrepris il y a quelques années, ce n’est que récemment avec la mondialisation que nous lui accordons un intérêt profond.

L’article fait ressortir l’importance

...

Télécharger au format  txt (41.4 Kb)   pdf (426.5 Kb)   docx (24 Kb)  
Voir 24 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com