LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport La gestion De Stock

Rapport de stage : Rapport La gestion De Stock. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  16 Janvier 2020  •  Rapport de stage  •  6 410 Mots (26 Pages)  •  19 Vues

Page 1 sur 26

[pic 1]


                Plan de projet

  1. Introduction  générale
  2. Chapitre  1: les stocks
  1. Section 1: définition
  2. Section 2 : typologie et les enjeux
  1. Typologie
  2. enjeux
  1. section3 : importance des approvisionnements des stocks
  2. section 4 : nécessite d une saine gestion du stock
  1. chapitre 2 : comptabilité des stocks
  1. section1 : gestion financière
  1. impact du stock sur le bilan
  2. impact du stock sur BFR
  1. section2 : gestion des approvisionnements
  2. section3 : nécessite fiscale
  1. Chapitre3 : Méthode d analyse de la qualité de la gestion de stocks
  1. Sectin2 : Cas de rupture de stocks
  2. Section3: cas de stock excédentaire
  3. Section4 : Stock mort que peut faire ?
  1. Chapitre4 : Les méthodes de gestion des stocks
  1. Section1 : Outils technique permettant d éviter la rupture de stock
  1. Quantité demandé
  2. Juste e temps
  3. Une méthode de classement des stocks (méthode ABC)
  4. Banban
  1. Chapitre5 : Conseils aux gestionnaires de stocks
  2. Conclusion
  3. bibliographie

                              Introduction générale :

   Les stocks représentent une immobilisation de fonds considérable et de ce fait des modèles sophistiques ont été développes, de manière a rationaliser le plus possible le processus d approvisionnement et a satisfaire au mieux la demande de consommateurs .parfois, c est le système de fonctionnement de l entreprise qui est remis en question pour atteindre le même objectif (juste-a-temps). L objet de cette présentation n’est pas de décrire les déférents modèles de gestion des stocks, mais de sensibiliser le responsable de l’entreprise aux problèmes financiers qu’ils représentent.

Pour une entreprise, avoir des stocks est une véritable opération d’investissement dans la mesure où le stockage suppose une dépense préalable (cout d’achat, de détention).dont on attend une certaine retombée financière. Un fonctionnement harmonieux de la production, la satisfaction de la clientèle. Mais il faut noter ici que bien des difficultés rencontres par les entreprises dans la gestion de leurs stocks (stock pléthorique, ruptures de stock) ont leur origine dans une mauvaise appréciation des désirs de a clientèle, dans une insuffisance de standardisation, dans une mauvaise organisation de la production et de la maintenance, dans un manque de rigueur dans le choix des fournisseurs. Et de bonnes méthodes de gestion des stocks, aussi élabores soient-elles, ne sauraient remédier, à elles seules, à toutes ces difficultés. C’est ainsi que l’on mesurera, au passage, l’importance, du point de vue des approvisionnements, de la qualité de la programmation des vente et de l’ordonnancement des travaux  sources de prévision de besoin ; et l on verra aussi les liens qui existent entre la gestion des stocks et de la comptabilité et

Chapitre 1 : les stocks

  1. Section1 : définition 

      Stocks constituent l ensemble des biens ou des services qui interviennent dans le cycle d’ exploitations de l entreprise pour être :

      -soit vendus en l’état ou au terme d un processus de production a venir ou en cours.

      -soit consommes au premier usage.

     Une entreprise peut détenir plusieurs types de stocks tels que :

  • Matière première,
  • Produit en cours de fabrication sous forme de sous-ensemble ou d’élément complet,
  • Produit manufacturé prêt à être vendu, ou à être utilisé dans la chaine de fabrication,

Produits "défectueux" ou obsolète devant être "mis à jour" ou réparé.     [pic 2]

  1. Section2 : typologie et les enjeux des stocks
  1. Typologie

     La typologie de stock s’établit comme suivante :

⇒ Les marchandises des stocks pour être revendus en l’état, sans transformation, ni valeur ajoutée (activité de négoce).

⟹Les matières premières et fournitures consommées pour entrer dans la composition des produits traites ou fabriques.

⟹Les autres approvisionnement : matières ou fournitures consommées pendant le cycle de fabrication (sans entrer dans la composition finale des produits fabriques.

⟹Les produits finis, qui ont atteint un stade définitif et disponible pour la vente.

⟹Les produits intermédiaire qui ont atteint un stade d’achèvement, et destines a entrer dans une nouvelle phase du circuit de production.

⟹Les production en cours, c’est-à-dire les biens ou services en cours de formation.

  1. Enjeux :

  Le stock permet de gérer les articles disponibles dans l'entreprise en vue de satisfaire les besoins à venir à l'aide d'outils logistiques et d'un système d’information performant pour l'organisation

  Ces besoins seront à satisfaire au bon moment, dans les bonnes quantités et d'une manière permettant la bonne utilisation du stock. Si l'on n'est pas capable de satisfaire un besoin à l'aide du stock correspondant, on parle de rupture de stock.

  Tout l'art de cette gestion est d'avoir suffisamment de stock pour répondre correctement aux besoins et pas trop pour ne pas supporter les différents coûts du stock (coût d'acquisition, coût de stockage, coût de dévalorisation, etc.).

   Il est possible de distinguer trois finalités du stock :

  • stock de transaction, pour optimiser les coûts de transaction et les coûts de stockage ;
  • stock de précaution, pour éviter la rupture de stocks ;
  • stock de spéculation, pour profiter des mouvements de prix.

  1. Section3: importance des approvisionnements des   stocks.

Ila n’est pas rare que le mentant annuel des achats atteigne 50%du chiffre d’affaire de l’entreprise .Suivant les branches de l’activité, soit commerciale soit industrielle il peut même atteindre un pourcentage de 75%.Si l’on considère un entreprise où ce pourcentage est de 50%,une diminution du volume des commandes de 2 %seulement ,liée à saine gestion des stocks, conduit à une économie égale 1% du chiffre d’affaire ;elle est du même ordre de grandeur que les bénéfices distribues qu’elle permet trait, théoriquement ,de doubler. Quant aux sommes investis dans les stocks, elles sont souvent d’environ 20% du chiffre d’affaire et atteignent parfois un pourcentage de 100%.Si dans une entreprise ce pourcentage est de 30%, une diminution du niveau des stocks, lies également à une saine gestion de stocks, libère une trésoreries égale 10% du chiffre d’affaire et entraine une diminution des charges financières égale 1%de ce chiffre d’affaire ; l’économie réalisée est. Là encore égale au volume des bénéfices distribues. Les achats font donc, généralement ,50% du chiffre d’affaire de l’entreprise. Mais le personnel affecte aux approvisionnements ne présente que 2% de effectifs totaux ! La valeur ajoutée, dans l’entreprise, mobile98% des effectifs la disproportion est flagrante.

...

Télécharger au format  txt (34.8 Kb)   pdf (509.8 Kb)   docx (717.7 Kb)  
Voir 25 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com