LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Démarche de calcul de coût des centres de responsabilité

Étude de cas : Démarche de calcul de coût des centres de responsabilité. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  17 Septembre 2017  •  Étude de cas  •  2 055 Mots (9 Pages)  •  1 454 Vues

Page 1 sur 9

Chapitre 2

Démarche de calcul de coût des centres de responsabilité

I. Justifier la mise en place d’une comptabilité de gestion

  1. Sur quel objet de coût M. Fauvet souhaite-t-il une étude ?

M. Fauvet souhaite connaître le coût de fonctionnement de l’atelier Montage.

Il veut comparer le coût de cet atelier avec celui de la sous-traitance qu’il pourrait envisager avec l’entreprise La Couture afin de prendre une décision.

  1. Expliquez pourquoi M. Fauvet ne trouve pas la réponse à sa question dans le compte de résultat de l’entreprise.

Le compte de résultat répartit les charges par nature (achat de marchandises, loyers, frais de personnel). Il ne fait apparaître ni les coûts des services ni les coûts des produits eux-mêmes composés de différentes natures de charges. M. Fauvet devra extraire de ce compte de résultat les éléments qui concernent exclusivement l’atelier Montage. Il faudra parfois réaliser des retraitements.

  1. Auprès de quelles personnes pourrez-vous obtenir des informations pour calculer le coût de l’atelier Montage ? Imaginez quelques exemples.

– Le responsable du personnel pourrait transmettre le montant des frais de personnel de l’atelier Montage.

– Le responsable de l’atelier Montage pourrait fournir les heures d’utilisation des machines afin d’évaluer leur coût de fonctionnement (amortissement, assurance, consommation d’électricité…).

– Le responsable du service Achats de matières premières pourrait communiquer le montant des éléments achetés dans le cadre du fonctionnement de l’atelier (fournitures administratives, fournitures d’entretien…).

– La responsable du service administratif pourrait estimer le coût les locaux (assurances, impôts locaux…).

– …

Il faut donc s’appuyer sur les charges de la comptabilité générale mais les retraiter afin d’en extraire exclusivement ce qui concerne l’atelier Montage. Pour réaliser les retraitements, il faut au préalable collecter des informations diverses auprès de multiples personnes dans l’entreprise. Ce travail relève de la comptabilité de gestion.

II. Sélectionner les informations nécessaires au calcul du coût de fonctionnement des services de Line-Pro

  1. Pourquoi faut-il retraiter les charges pour calculer les coûts ?

Une charge peut concerner plusieurs coûts. Par exemple, les charges d’assurances concernent les assurances des machines utilisées par les différents services, les charges de personnel concernent également tous les services de l’entreprise.

Il faut donc procéder, charge par charge, à une ventilation des différents coûts étudiés. Dans le cas présent, il faut ventiler ces charges dans les différents services.

  1. Procédez à une sélection des informations.
  1. Quelles sont, parmi la liste à votre disposition, les charges non incorporables ? Justifiez.

Les charges non incorporables sont les charges exceptionnelles, d’un montant de 25 000 €.

Elles sont à exclure car elles ne concourent pas à l’activité productive de l’entreprise.

Complément

On aurait pu exclure aussi les charges d’impôt sur les sociétés, la participation des salariés ou l’assurance vie des dirigeants.

  1. Quelles sont les charges supplétives que vous pourrez intégrer dans le calcul des coûts ? Justifiez.

On pourrait intégrer la rémunération conventionnelle des capitaux propres de 10 % :

240 000 × 0,1 = 24 000 €.

Ces charges ne sont pas enregistrées en comptabilité compte tenu des règles fiscales, mais on peut les intégrer en comptabilité de gestion si cela paraît cohérent.

Ici, on considère que le volume important des capitaux propres est un choix de financement des dirigeants. Si la direction n’avait pas privilégié les apports et avait contracté davantage d’emprunts, l’entreprise subirait des charges d’intérêt plus importantes. Cette rémunération conventionnelle rééquilibre la situation.

Complément

Dans les entreprises individuelles, l’exploitant de l’entreprise n’est pas salarié et ne perçoit pas de salaire alors qu’il peut en recevoir un dans une société anonyme, par exemple. Il est alors possible de considérer comme charge supplétive une rémunération du travail de l’exploitant.

  1. Calculez la différence d’incorporation. À quoi correspond-elle ?

La différence entre les charges comptables et les charges incorporées aux coûts s’appelle la différence d’incorporation.

Différence d’incorporation = Charges non incorporables + Charges supplétives

Il faut exclure 25 000 € et ajouter 24 000 €.

49 000 € de charges sont retraités, la différence sur le total des charges est de 1 000 €.

  1. D’après les informations fournies en annexe 2, quelles sont les charges directes aux produits ? Allez-vous en tenir compte pour le calcul du coût des services ? Justifiez.

Dans la liste des charges proposées, certaines affectent directement les produits, sans passer par les centres d’analyse. Il s’agit ici des achats de matières premières (670 000 €).

Ces charges participent au coût des produits mais n’alourdissent pas le coût des centres d’analyse. Elles ne correspondent pas à des dépenses liées au fonctionnement d’un centre quelconque.


  1. Sélectionnez et calculez les charges qui seront ventilées dans les centres d’analyse.
  1. À partir de l’annexe 2, procédez aux calculs nécessaires pour déterminer le montant de ces charges. Complétez la colonne « Montant » du tableau proposé en annexe 7. Vous pouvez reproduire ce tableau à l’aide d’un logiciel tableur.
  2. Calculez le total.[pic 1][pic 2]

Charges issues de la comptabilité générale

Montant

Amortissement des constructions

15 000,00

Amortissement des matériels industriels

31 200,00

Amortissement des camions

18 600,00

Amortissement du véhicule Renault Break

4 400,00

Amortissement du mobilier de bureau

4 000,00

Électricité

13 100,00

Fournitures administratives

2 900,00

Charges d’entretien

44 400,00

Assurances des camions

5 600,00

Assurances des matériels industriels

8 000,00

Assurance des locaux

4 000,00

Assurance du véhicule Renault Break

1 200,00

Honoraires

3 200,00

Déplacements

60 200,00

Frais postaux

8 200,00

Impôts et taxes

36 000,00

Main-d’œuvre

470 000,00

Charges financières

28 600,00

Charges supplétives

24 000,00

Total répartition primaire

782 600,00

III. Ventiler les charges retenues dans les différents centres d’analyse

...

Télécharger au format  txt (15.8 Kb)   pdf (338.6 Kb)   docx (361.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com