LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Remarques sur la négation en allemand, en russe et en grec ancien

Cours : Remarques sur la négation en allemand, en russe et en grec ancien. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2012  •  Cours  •  4 862 Mots (20 Pages)  •  609 Vues

Page 1 sur 20

Remarques sur la négation en allemand, en russe et en grec ancien,

suscitées par les discussions de certaines des communications

Si l’on admet, avec Jean-Marie Zemb, qu’en allemand, l’ordre en proposition dite indépendendante er kommt nicht “est une modification de er nicht kommt” (p. 46), ordre de la proposition subordonnée, on peut reprendre la description que Jean-Marie Zemb a proposée de la négation en allemand, et dire que la négation allemande nicht précède toujours son foyer, ou, en d’autres termes, que kommt est le foyer de la négation dans er kommt nicht «il ne vient pas», exactement comme dans weil er nicht kommt (p. 41) «parce qu’il ne vient pas».

Certes, Jean-Marie Zemb ne parle pas de foyer. S’il parlait comme la majorité des grammairiens (ce qu’il fait parfois), il parlerait de la portée de la négation et dirait que la négation porte sur le verbeu seulement sur le verbe. Mais plus judicieusement, il écrit :

“Dans er nicht kommen will [«il ne veut pas venir»], c’est vouloir venir qui n’a pas lieu pour lui. Dans er heute nicht kommt, c’est venir qui n’a pas lieu pour lui aujourd’hui. Dans er heute trotzdem nicht gern zu uns kommt, c’est venir volontiers chez nous qui n’a pas lieu pour lui, aujourd’hui et malgré telle ou telle circonstance.” (Zemb, 53).

Cela semble très lumineux ; mais, si on y regarde d’un peu plus près, les choses sont moins claires. Dans le premier cas, il est incontestable que c’est «vouloir venir» qui est nié. Dans le deuxième cas, on est tenté de penser que c’est «venir aujourd’hui»; mais Jean-Marie Zemb pense que c’est seulement «venir» qui est nié, car heute, qui se trouve avant nicht, ne peut faire partie, d’après lui, que du thème et non du rhème de la phrase. De même, dans le dernier cas, c’est, d’après Jean-Marie Zemb, «venir volontiers chez nous» qui serait nié, alors que l’on aurait été tenté de dire que c’était «venir volontiers chez nous aujourd’hui», bien que heute soit avant la négation nicht.

De fait, il peut paraître artificiel et discutable de postuler que tout ce qui précède la négation appartient nécessairement au thème de l’énoncé. Car cela impliquerait plus ou moins que les deux derniers exemples signifient quelque chose comme

«Aujourd’hui, il ne vient pas»

«Malgré cela, aujourd’hui, il ne souhaite pas venir chez nous»

où les constituants adverbiaux français sont nécessairement thématiques, étant des constituants extraposés à gauche. Et se poserait alors la question de savoir quel serait l’équivalent en allemand de

«Il ne vient pas aujourd’hui»

«Il ne souhaite pas venir chez nous aujourd’hui»

ooù les constituants temporels ou spatiaux peuvent être tout simplement dans le rhème. Par ailleurs, cela supposerait une définition curieuse, et même impossible du rhème. Peut-on vraiment dire que, dans

(4) Weißt du, wo Hans wohnt ? Ich möchte ihn gerne besuchen. Aber ich […] seine Adresse nicht kenne. «Sais-tu où Hans habite ? Je voudrais bien lui rendre visite, mais je ne connais pas son adresse»

(5) Er war gestern nicht sehr nett zu mir ; jetzt möchte er wissen, wie man zur Sainte Victoire fährt, aber ich […] diesem Kerl nicht helfen will «Il n’a pas été très sympa avec moi hier, et maintenant il voudrait savoir comment on va à Sainte Victoire, mais je ne veux pas aider ce type»

les compléments de verbe seine Adresse ou diesem Kerl soient thématiques, sous prétexte qu’ils précèdent la négation. Que l’un ne soit pas du tout connu du locuteur, ou l’autre parfaitement identifiable et identifié et par le locuteur et par l’interlocuteur ne changent rien à l’affaire. Dans les deux propositions où se trouvent ces compléments de verbe, c’est le SV (et tout le SV !) qui fournit le rhème, ou mieux, selon la terminologie de Bernard Pottier et de Jean Perrot, l’apport informatif de ces propositions.

L’analye de Jean-Marie Zemp repose néanmoins sur une intuition qui paraît tout à fait juste. Si, contrairement à ce que pense Jean-Marie Zemb, ce qui précède la négation allemande ne fait pas forcément partie du thème (ou mieux, du support informatif de l’énoncé), et si on admet que cette négation précède le foyer de la proposition négative, on peut tout à fait dire que ce qui suit cette négation, sans être forcément le rhème de l’énoncé, est, à tout coup, la partie la plus rhématique de l’énoncé négatif, puisque c’est le foyer même de cette proposition négative. Ainsi dans une phrase comme

Peter heute nicht gern zu uns kommt «Pierre n’a pas envie de venir chez nous aujoud’hui»

on dira que le SV heute nicht gern zu uns kommt, qui fonctionne ici comme prédicat de cet énoncé négatif, est le rhème de l’énoncé, mais que l’adverbe heute n’est pas dans le foyer de cette proposition négative. Par contre, il le serait dans

Peter nicht heute gern zu uns kommt «Pierre n’a pas envie de venir chez nous aujoud’hui» ou «Ce n’est pas aujourd’hui que Pierre a envie de venir chez nous aujourd’hui»

phrase à quoi on pourrait du reste ajouter :

sondern morgen «mais demain».

qui montrerait clairement que heute est bien le foyer de la proposition négative. Car, par définition, tout foyer implique un paradigme d’où sont exclus tous les constituants de la même classe que le noyau du foyer. L’adverbe heute excluait morgen, et c’est précisément la raison pour laquelle la proposition était fausse et ne pouvait donc être assertée que comme une phrase négative, ainsi que le prouve la rectification sondern morgen.

Ce concept de foyer de la négation permet de comprendre et d’expliquer les différences de sens que l’on a par exemple entre

17) Ich möchte jetzt diesen Kuchen nicht essen «Je ne voudrais pas manger ce gâteau maintenant»

(18) Ich möchte jetzt keinen Kuchen essen «Je ne voudrais pas manger de gâteau maintenant»

à quoi on pourrait ajouter :

(17’) Ich möchte nicht jetzt diesen Kuchen essen «Je ne voudrais pas manger ce gâteau maintenant».

On admettra que lorsque la négation est devant le verbe, comme en (17), ou après le verbe, comme dans er kommt nicht, ou dans

Ich

...

Télécharger au format  txt (30.8 Kb)   pdf (279.4 Kb)   docx (20.1 Kb)  
Voir 19 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com