LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de la pièce de théâtre Les fausses confidences de Marivaux

Commentaire de texte : Étude de la pièce de théâtre Les fausses confidences de Marivaux. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  25 Mai 2013  •  Commentaire de texte  •  587 Mots (3 Pages)  •  1 219 Vues

Page 1 sur 3

quin : nom d'un personnage de la commedia dell'arte où il incarne le valet espiègle et cupide. Dorante : le nom apparaît chez Molière (Bourgeois gentilhomme en tant que conte amoureux ou la Critique de l'école des femmes en tant que chevalier) connotations positives du nom (sonorité éclatante - racine: or)

La scène se situe dans une pièce de réception, un visiteur accueilli avec respect , respect excessif : nombreuses formules de politesse ; un échange de civilités mais l'excès de politesse d'Arlequin est notable ,ce valet obséquieux est lourdaud . Une politesse sur commande , une insistance à vouloir imposer la conversation afin d'en tirer profit auprès de sa maîtresse ce personnage sort tout droit de la commedia dell'arte , d'autant que sa niaiserie est peut-être feinte.

Son jeu, en provocant l' énervement de Dorante, permet de mettre en évidence la nervosité du visiteur.

[première réflexion sur le langage : parler pour éviter l'ennui , est-ce parler vrai ? Est-ce communiquer ?]

ACTE PREMIER SCENE 2 Dorante , Dubois

Dubois: patronyme moins conventionnel à connotation bourgeoise et qui ancre le personnage dans la réalité. Un valet bien français et d'un nouveau type.

Le mystère:didascalie initiale: air mystérieux , méfiance manifestée par Dubois "je vous guettais" ; deuxième didascalie, Dubois sur ses gardes (il cherche et regarde) . Les spectateurs assistent à une conversation confidentielle dont ils ne peuvent comprendre tout le sens , la collusion entre les deux hommes semble totale; une entente secrète qui exclut les autres personnages DUBOIS. Vous n'avez rien dit de notre projet à Monsieur Remy, votre parent? DORANTE. Pas le moindre mot... je n'aurais garde de lui confier notre projet ils recherchent le silence à propos d'un projet désigné comme étant une entreprise ou une affaire . Notre projet, notre entreprise , notre affaire .La nature de ce projet est cependant précisée : un projet matrimonial (je l'épouserai, moi qui ne suis rien) mais la conversation reste par ailleurs très allusive malgré quelques bribes d'information fournies par les deux complices : existence de tierces personnes :Identité de Monsieur Rémy ,qui il est, ce qu'il est . Une mademoiselle Marton l'article indéfini rend ce personnage, inconnu de Dorante , mystérieux

Un personnage central mais anonyme : une dame cette dame-ci , cette femme-ci , les démonstratifs soutenus par l'adverbe renforcent l'effet de mystère et de connivence .Une riche veuve .

Un début de scène qui cherche à éveiller l'intérêt du public.

Premières remarques sur les rapports maître-valet:

Ce que l'on apprend sur Dorante : ex maître de Dubois tu m'as servi, il semble ruiné: je n'ai pu te bien récompenser de ton zèle ... moi qui ne suis rien ,un bourgeois sans argent qui a donc perdu tout pouvoir , déchéance qui le fragilise. Redevable envers Dubois, c'est l'amitié qui le lie désormais à son ancien valet Quand pourrai-je reconnaître tes sentiments pour moi? ma fortune serait la tienne .

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (64.4 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com