LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de la pièce de théâtre Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand

Thèse : Étude de la pièce de théâtre Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  2 Août 2013  •  Thèse  •  738 Mots (3 Pages)  •  491 Vues

Page 1 sur 3

Montre que Cyrano est à la fois combattant et vulnérable

Edmond Rostand est né en 1869 à Marseille et a fait une brillante carrière d’auteur dramatique au théâtre. Pour composer la pièce Cyrano de Bergerac, Rostand s’est inspiré d’un homme qui avait réellement vécu et s’inspire de sa vie pour réaliser son œuvre. Ce personnage principal, Cyrano de Bergerac, est un homme qui est à la fois combattant et vulnérable. Pour se battre il est aussi agile avec les mots qu’avec son épée. Cependant, Cyrano est très vulnérable quant à son apparence physique et ne trouve pas la force d’avouer son amour pour Roxane non plus.

Le personnage de Cyrano de Bergerac est combattant, car il se bat aussi bien avec les mots qu’avec son épée. En effet, Cyrano maitrise avec adresse le langage et utilise cet art pour défier ses adversaires. Il remporte ses duels verbaux et arrive à clouer le bec à ses interlocuteurs. Par exemple, dans son duel du premier acte, Cyrano parvient avec habileté à renverser les insultes du Vicomte de Valvert contre ce dernier. Ainsi, le Vicomte tente d’insulter Cyrano,

« Le vicomte : Maraud, faquin, butor de pied plat ridicule !

Cyrano : Ôtant son chapeau et saluant comme si le vicomte venait de se présenter

Ah ? … Et moi, Cyrano-Savinien-Hercule De Bergerac. » Cyrano a un esprit vif et peut facilement combattre verbalement. De surcroit, Cyrano

n’utilise pas seulement la langue pour se battre, mais manie aussi très bien l’épée. Cyrano est très doué avec l’épée et ces ennemis la redoute énormément. D’ailleurs, dans le passage ou il part défendre l’un de ses amis, Cyrano annonce la crainte de ses ennemis envers lui.

« La comédienne : Mais pourquoi sont-ils cent contre un pauvre poète ? (Parlant de Lignière) acte 1 scène 7 ligne 588 (…)

Cyrano : (En revenant sur la question de la comédienne) C'est parce qu'on savait qu'il est de mes amis » acte 1 scène 7 ligne 614. Ce passage montre dès le premier acte que Cyrano sais très bien se battre. Tout compte fait, avec la maitrise de ces deux arts, Cyrano parvient à vaincre ses combats à touts coups et parvient même à faire les deux en même temps, comme lorsqu’il se bat à l’épée tout en récitant une ballade.

Cyrano est vulnérable, car il manque de confiance en lui à cause de son apparence physique et aussi parce qu’il ne peut pas révéler son amour pour sa cousine Roxane. D’emblé, son apparence physique est un véritable obstacle pour lui et son incapacité à assumer la taille de son nez le rend vulnérable. Ainsi, Cyrano explique à son ami le Bret qu’il ne peut pas pleurer, au risque d’enlaidir une larme qui pourrait couler le long de son nez :

« Le Bret : Tu pleures ?

Cyrano : Ah ! non, cela, jamais ! Non, ce serait trop laid, / Si le long de ce

nez une larme coulait ! / (…) Et je ne voudrais pas qu’(…)/ Une seule, par moi, fût ridiculisée ! » Ici, Cyrano montre son côté émotif et sensible, tout en faisant allusion à la l’aideur de son nez. Son amour pour Roxane le rend aussi très vulnérable, car en promettant

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (68.2 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com