LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude d'un extrait du roman Germinal de Zola: comment la description naturaliste permet-elle de passer du réalisme à la métamorphose du monde de la mine ?

Dissertations Gratuits : Étude d'un extrait du roman Germinal de Zola: comment la description naturaliste permet-elle de passer du réalisme à la métamorphose du monde de la mine ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  22 Avril 2015  •  700 Mots (3 Pages)  •  612 Vues

Page 1 sur 3

Germinal, Emile Zola, 1885

SUJET :

À partir de cet extrait, vous répondrez à la question suivante : « comment la description naturaliste permet-elle de passer du réalisme à la métamorphose du monde de la mine ? »

INTRODUCTION :

Ce texte est extrait d’un roman écrit par Émile Zola, il paru en 1885. Germinal est le treizième roman de la famille des Rougon- Macquart, il raconte la découverte du monde minier par l’un des personnages, Étienne Lantier. Ce roman est devenu un monument de la mémoire collective en montrant le dur travail dans les mines et la lutte contre le capital.

Germinal fais référence au calendrier républicain, il correspond au début du printemps ; à la période de mars-avril dans le calendrier chrétien. Dans ce roman, comment la description naturaliste permet-elle de passer du réalisme à la métamorphose du monde de la mine ?

PARAGRAPHE 1 :

L’auteur ne donne pas de lieux connus ou existants dans ce texte ; mais il donne énormément de détails sur la mine dans laquelle Étienne explore, l’air stupéfait, cette profondeur et donne aussi des informations sur le temps « dès quatre heures » (lignes 20 et 21). Le niveau de langue correspond au niveau social de la personne ainsi que son rapport avec les personnes avec qui il converse, dans ce texte le niveau est plutôt courant voir familier « attention donc » (ligne 8). Le registre du livre est épique grâce aux descriptions très réalistes de Zola. Dans ce texte, il donne une multitude de détails pour produire chez le lecteur un effet de réalisme. Il emploie énormément de phrases déclarative et descriptive dans son texte, on pourrait croire qu’il a vécu ses scènes. Son texte est écrit à l’imparfait de description. Il utilise du discours direct pour donner encore plus l’impression que cette histoire ce soit réellement passée, en donnant paroles aux mineurs (lignes 8 et 9), il utilise aussi du discours indirect libre « ce vol géant (…) l’ahurissait » (ligne 10). Pour donner un effet de réel vraiment précis et parfait, Zola s’est documenté sur le monde de la mine pour donner nous transmettre une idée parfaite du mode de vie des mineurs.

PARAGRAPHE 2 :

Le point de vue du texte est interne car nous savons ce que pense Étienne « ce vol géant (…) l’ahurissait » (ligne 10), « sans qu’Étienne compris rien » (ligne 18), « il ne comprenait bien qu’une chose » (ligne 19). Zola emploie des termes plus techniques pour décrire le fonctionnement de la mine lors du transport du charbon comme « des cages » (ligne 11), « des berlines » (ligne 12), « le moulineur » (ligne 15). Il critique et donne son avis sur les conditions de travail des mineurs : premièrement, ils travaillent dans la misère « dès quatre heures » (lignes 20 et 21), « la baraque » (ligne 21), « pieds nus » (ligne 21) ; deuxièmement, ils sont comparés à des prisonniers « la cage »(ligne 23), « les verrous » (ligne 23) ; troisièmement, ils sont animalisés « beuglement » (ligne 28), « viandes » (ligne 29), « chair humaine » (ligne 29). La mine est animalisée en bête « avalait des hommes » (ligne 19),

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (66.8 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com