LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Un Texte Théatral Se Suffit-il A Lui Meme ?

Mémoires Gratuits : Un Texte Théatral Se Suffit-il A Lui Meme ?. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  16 Mai 2013  •  810 Mots (4 Pages)  •  1 004 Vues

Page 1 sur 4

Dissertation

A son origine datant du VI avant J.-C. en Grèce, le théâtre était le lieu où le public observait un spectacle. Ce n'est qu'après la période du théâtre classique qu'il est reconnu aussi bien comme un domaine littéraire qu’un art du spectacle. Ainsi, on peut aborder une pièce de théâtre par deux moyens: soit en tant que spectateur, soit en tant que lecteur. A chaque représentation, le public prend part à une expérience unique, car une pièce peut avoir plusieurs mises en scène différentes. Cependant, certains prennent du plaisir en lisant juste ces œuvres d'une grande qualité sans les avoir vues sous forme de spectacle. Cela peut donc nous amener à nous demander si le fait d'assister à sa représentation est nécessaire pour comprendre totalement une œuvre théâtrale.

Premièrement, sera montré qu'une pièce de théâtre peut juste être «savourer» par une simple lecture, pour finalement démontrer que la représentation est l'achèvement du plaisir lié à une pièce de théâtre.

I - Une simple lecture suffit pour apprécier une pièce

1- Un style particulier

Par sa grande qualité d'écriture, l'oeuvre théâtrale ravit le lecteur. L'auteur de ces ?uvres, le dramaturge, utilise un style raffiné et attirant. Le parcours du lecteur dans l’?uvre lui permet d'admirer la beauté de ce style utilisée. L’aspect poétique dans Bérénice de Racine pourrait être étudié en profondeur, et l'admiration de multiples figures de styles comme la métaphore, comparaison, antithèse, ou chiasme, ou par la richesse des rimes dans les alexandrins serait possible. Autre exemple, les échanges en vers entre Oreste et Hermione dans Andromaque sont mémorables.

2- Les disdaslies apportent des informations essentielles

Chaque élément des didascalies a un sens, rien n’est anodin car même dans les pièces que l’on peut qualifier d’ « absurdes », les messages sont très nombreux. Le dramaturge donne le plus possible d'indications sur l'habit de ses personnages, le maquillage, leurs voix, leurs expressions de visage... Par exemple dans Rhinocéros de Ionesco, où la métamorphose en rhinocéros du personnage Jean est censée se dérouler sur scène, est décrite dans les didascalies, ce qui permet au lecteur de suivre. De cette manière, l'auteur l'aide à mieux imaginer la représentation. Certes, ces didascalies ne sont pas totalement complètes, mais elles sont cependant très utiles.

3- L'imagination du lecteur

A chaque lecture, le lecteur devient un metteur en scène à part entière. Il est libre dans la « concrétisation » de l’image des acteurs, leur voix, leur taille, leur jeu, mais aussi pour tout ce qui concerne les cadres spatio-temporels comme les décors, les costumes, et les objets théâtraux. Il peut imaginer sa propre « représentation » car il n’y a pas d’images qui lui sont imposées comme dans le cas d’un spectateur au théâtre. Il est très souvent le seul à éprouver certains sentiments à l’égard de passages qu’il a appréciés particulièrement, alors que d’autres n’y font pas

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (71.2 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com