LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Montaigne à propos de l'art

Cours : Montaigne à propos de l'art. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  22 Novembre 2012  •  Cours  •  784 Mots (4 Pages)  •  489 Vues

Page 1 sur 4

Montaigne critique et dévalorise l’art par les civilisés . Au contraire, il fait l’éloge de la Nature. Montaigne cherche à démontrer que la nature est supérieure à l’art.

Montaigne critique et dévalorise l’art par les civilisés . Au contraire, il fait l’éloge de la Nature. Montaigne 1I Une comparaison entre deux mondes

1) Le point de référence : L'Europe face au Nouveau Monde

a) Pronoms personnels « nous »/« eux »

Utilisation du pronom personnel inclusif « nous » => Montaigne + les Européens. Découverte du Nouveau Monde qui n’est pas inférieur à l’Ancien, bien au contraire : Notre monde vient d’en trouver un autre (…)non moins grand, plein et membru que lui.

« Nous » => Montaigne adopte le point de vue des Européens, il s'inclut dans les actes qu'il dénonce . Les Européens sont coupables d’avoir hâté la ruine de ce Nouveau Monde (l.5). Rappelons que les conquistadors espagnols tels que Francisco Pizarro firent tuer le roi inca (la civilisation inca prend naissance à Cusco au Pérou puis s’étend en Colombie, Chili, Equateur, Bolivie).

b) Des champs lexicaux laudatifs pour décrire ce Nouveau Monde

→champ lexical de l'enfance => ''nouveau monde'' innocent et ignorant, qui vient de naître . Les termes qui désignent la candeur de ce Nouveau Monde sont : « monde enfant » (l.6), « son a,b,c », « nouveau », « enfant » (l.3)

→champ lexical de la magnificence (=grandeur) : magnificence des villes, ordre et grandeur (des jardins), or (l.12), beauté des ouvrages (avec richesse des matériaux –pierreries, cotons, plume-). Le GN « épouvantable magnificence » peut retenir notre attention. L’adjectif « épouvantable » (dans le Littré) signifie « excessif monstrueux ». Cette expression est donc utilisée par Montaigne de façon hyperbolique pour mettre en évidence leur grandeur et le prestige de leur architecture qui a fortement été convoitée par la civilisation européenne.

2) Un éloge du Nouveau Monde

a) Les sujets d'admiration : plusieurs énumérations

-énumération des savoir- faire : architecture, ouvrages de diverses formes et matières nobles utilisées comme l’or.

-énumération des qualités morales : dévotion, bonté, libéralité (=générosité), loyauté, franchise (l.24). Cette énumération se poursuit ensuite (l.27-28) et appuie encore davantage cet éloge (=un éloge, substantif masculin). Leurs qualités morales sont supérieures à celles des Européens (l.24-25) :il nous a bien servi de n’en avoir pas tant qu’eux, ils se sont perdus par cet avantage, et vendus et trahis eux-mêmes. Leurs qualités morales sont à la fois une force et une faiblesse. Une force, car ils ne sont pas violents et ne cherchent pas la conquête et une faiblesse, car leur trop grande bonté ne leur a pas permis de lutter contre les conquistadors espagnols. Leur civilisation a péri parce qu’ils n’ont pas su se défendre.

II Une critique de la civilisation européenne (registre polémique)

L’humaniste

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (78.1 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com