LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le roman Germinal de Zola, Une Lutte Des Classes

Recherche de Documents : Le roman Germinal de Zola, Une Lutte Des Classes. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  8 Mai 2014  •  4 121 Mots (17 Pages)  •  3 291 Vues

Page 1 sur 17

Germinal Émile Zola, 1885

Émile Édouard Charles Antoine Zola est né le 2 avril 1840 à Paris. C’est le fils unique de François Zola, ingénieur italien de travaux publics natif de Venise et d'Émilie Aubert, native de Dourdan. La famille s’installe très tôt à Aix-en-Provence, où François surveille la construction d’un canal acheminant l’eau potable depuis la montagne Sainte-Victoire. Malheureusement, François meurt en mars 1847, Émile n’a que 7 ans, il laisse la famille dans une situation financière difficile. Malgré tout, Émile Zola peut fréquenter le collège Bourbon d’Aix où il se liera d’amitié avec Paul Cézanne.

En 1858, Zola rejoint sa mère à Paris. L’année suivante, il participera deux fois aux sessions du baccalauréat ès sciences mais y échouera à cause du français ! Il est naturalisé français en 1862. Sans qualification, il parvient à se faire embaucher à la librairie de Louis hachette où il évoluera tout en apprenant les techniques du livre et de sa commercialisation. En ayant la responsabilité du service de la publicité, il put ainsi côtoyer les célébrités littéraires de l’époque. En parallèle, il réussit à publier ses premiers écrits dont « Les Contes à Ninon » en 1964.

Deux ans plus tard, il décide de vivre de sa plume. Son premier roman « Thérèse Raquin », 1867, est autant apprécié que critiqué (on traite l’auteur de « pornographe », d’« égoutier » ou encore de partisan de la « littérature putride »). Cependant c’est en tant que journaliste politique qu’il se fera un nom grâce à ses attaques contre le second empire. Suite à la signature en 1872 d’un contrat avec l’éditeur Georges Charpentier, il peut entreprendre l’œuvre de sa vie, la saga « Les Rougon-Macquart ». Cette saga comprendra au final 20 romans qui lui assura une certaine prospérité financière et reconnaissance internationale car ses romans sont traduits.

La fin de vie d’Émile Zola est marquée par l’affaire Dreyfus, capitaine accusé de trahison en ayant livré des documents secrets français à l’Empire allemand, dont il prendra la défense avec son célèbre article « J’accuse », publié dans « l’Aurore », le 13 janvier 1898. Poursuivi par l’état pour diffamation, Zola s’exile pendant un an à Londres et est radié de l’ordre de la Légion d’honneur. Il mourra le 29 septembre 1902 dans son appartement de la rue de Bruxelles (Paris 9ème) dès suite d’une intoxication au monoxyde de carbone. Cette mort serait accidentelle, mais depuis l’affaire Dreyfus, Zola avait de nombreux ennemis, la thèse de l'assassinat ou de la « malveillance ayant mal tourné » ne fut jamais écartée ni prouvée malgré l’enquête policière est réalisée. Malgré ses détracteurs, un hommage national mais aussi international est rendu à celui qui avait osé mettre en jeu sa notoriété au nom de la morale. Les cendres de Zola seront transférées du cimetière de Montmartre au Panthéon à Paris le 4 juin 1908.

Émile Zola est considéré comme le fondateur du naturalisme en littérature. Le naturalisme consiste en fait en la recherche des causes du vice. Pour cela, son œuvre cherchera à démontrer la double influence de l'hérédité et du milieu sur des personnages. Le romancier naturaliste est à la fois "observateur et expérimentateur". Avant d’écrire chaque roman, Zola va collecter une multitude d’informations, sur les milieux sociaux, sur les conditions de vie et d'environnement. Puis l'expérimentateur prend le relais en faisant que son récit suit un mécanisme où tout s'enchaîne en fonction de la double détermination de l'hérédité et du milieu. Le personnage naturaliste est moins la marionnette d'un créateur que celle d'un système et d'une méthode.

Il va ainsi dresser un tableau réaliste de la société de son époque à travers l'histoire d'une famille « Les Rougon-Macquart » et son évolution dans toutes les classes sociales. En effet, il découpera la société en « quatre mondes », « le peuple », ouvriers ou militaires ; « les commerçants », spéculateurs sur les démolitions, haut commerce et industrie ; « la bourgeoisie », fils de parvenus ; « le grand monde », fonctionnaires officiels avec personnages du grand monde, politique et pour finir « un monde à part », constitué de prostitués, meurtriers, prêtres et artistes.

Le romancier naturaliste a un but moral. Zola écrit : " nous sommes les juges d'instruction des hommes et de leurs passions, c'est à dire des moralistes expérimentateurs ".

Présentation de l’œuvre

Germinal est l’œuvre de Zola la plus lue.

Pourquoi peut-on dire que Germinal est une œuvre engagée ?

Dans un premier temps, nous vous verrons comment Zola décrit les conditions de travail dans une mine puis nous étudierons le décalage entre les deux classes sociales.

Tout d’abord, Zola évoque à travers Germinal les conditions difficiles de la vie ouvrière.

En effet, il décrit des conditions de travail effroyables dans la mine dans le chapitre 4 de la partie 1. Zola utilise une métaphore pour décrire les sentiments d’Etienne face au travail à la mine qui ressemble au travail d’un bagnard.

« Le jeune homme évitait de répondre, trop heureux jusque-là d’avoir trouvé ce travail de bagne, acceptant la brutale hiérarchie du manœuvre et du maître ouvrier. »

Pour tous les ouvriers, le travail est difficile physiquement, aussi bien pour les tailleurs,

« Et, à chaque voyage, Etienne retrouvait au fond l’étouffement de la taille, la cadence sourde et brisée des rivelaines, les grands soupirs douloureux des haveurs s’obstinant à leur besogne. »

« Zacharie et Levaque s’emportaient contre la veine, qui devenait dure, disaient-ils, ce qui allait rendre les conditions de leur marchandage désastreuses. »

que pour les herscheurs comme Catherine et Etienne qui sont obligés de poussés des berlines extrêmement lourdes, wagonnet de plus de sept cents kilos chargés de charbon.

« Le poids était de sept cents kilogrammes. »

La difficulté de leur travail est accentuée par le terrain accidenté, étroit.

« cette veine était si mince, épaisse à peine en cet endroit de cinquante centimètres,

...

Télécharger au format  txt (24.9 Kb)   pdf (225.6 Kb)   docx (20.2 Kb)  
Voir 16 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com