LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Roi Se Meurt

Dissertation : Le Roi Se Meurt. Recherche parmi 282 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2012  •  995 Mots (4 Pages)  •  3 713 Vues

Page 1 sur 4

Le roi se meurt est une pièce de théâtre d'Eugène Ionesco en un acte, créée à l'Alliance française le 15 décembre 1962 dans une mise en scène de Jacques Mauclair.

Le Roi : Bérenger Ier : Jacques Mauclair

Marguerite (reine et première épouse) : Tsilla Chelton

Marie (reine et deuxième épouse) : Reine Courtois

Le Médecin (chirurgien, bactériologue, bourreau et astrologue) : Marcel Cuvelier

Juliette (femme de ménage et de chambre, infirmière, cuisinière et jardinière) : Rosette Zucchelli

Le Garde : Marcel Champel

Résumé

Au lever du rideau, le Garde annonce solennellement la Cour, le roi Bérenger Ier entre dans la salle du trône suivi des deux reines, Marguerite et Marie, de Juliette et du Médecin. Le froid s’est installé, le chauffage ne fonctionne pas, et les murs du palais se lézardent. La reine Marie qui pleure devant cette dégradation se fait tancer par la reine Marguerite pour sa frivolité. Il est convenu que le roi doit être informé de cet état et que la fin de son règne est proche, mais la reine Marie refuse de croire à l’irréversibilité des choses. La reine Marguerite insiste : le sol est mou, il n’y a pas d’armée dans le royaume, le roi est malade. C’est assuré par le Médecin qui rapporte que les astres sont formels, c’est la fin.

Bérenger Ier entre dans la salle du trône et se plaint de sa santé, de l’état de l’Univers, du royaume, ce que le Médecin confirme et Marguerite l’informera de sa mort prochaine. Le roi refuse d’admettre la réalité, même s’il convient que tout n'est pas pour le mieux, d’ailleurs il n’a pas encore décidé de mourir. Toute la cour, à l’exception de la reine Marie, s’emploie à lui décrire sa décrépitude et celle du monde. Dès lors, son comportement va être une suite de revirements. Tout au long de cette pièce, le roi contestera ce que le médecin lui dira. Il essayera à plusieurs reprises de se relever mais il n'y parvient pas. Il ne peut même plus donner d'ordre. À la fin de la pièce, les éléments du décor disparaîtront peu à peu.

Analyse

La thématique

Le thème central de la pièce est annoncé dans le titre : Le Roi se meurt, et le roi c’est chacun d’entre nous. Ionesco nous donne à voir le comportement et les manières de l’individu confronté à sa propre fin. On distingue schématiquement trois attitudes successives face à une vérité choquante : - la dénégation, la révolte et la résignation. Dans un premier temps, Bérenger Ier refuse d’admettre qu’il est à l'agonie. - Puis il se révolte, non seulement contre le caractère inéluctable de sa fin, mais aussi contre lui-même qui n’a pas su réfléchir à sa propre condition. - Dernier stade, la résignation qui ne peut intervenir qu’après un cheminement intellectuel. Inclusivement, c’est aussi une réflexion sur l’écoulement du temps et la décrépitude, ainsi que sur la perception du réel.

On peut aussi voir trois sentiments successifs qui sont la surprise (ou étonnement marqué par la colère,

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (80.7 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com