LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire Composé De la pièce de théâtre Tartuffe, Acte I, Scène 4 de Molière

Dissertations Gratuits : Commentaire Composé De la pièce de théâtre Tartuffe, Acte I, Scène 4 de Molière. Recherche parmi 273 000+ dissertations

Par   •  30 Octobre 2014  •  1 157 Mots (5 Pages)  •  10 573 Vues

Page 1 sur 5

Commentaire composé de Tartuffe, acte I, scène 4 :

L'extrait dont il es question est un extrait de la pièce « Le Tartuffe » de Molière.

Molière (1622-1673) est un grand auteur classique et un acteur de théâtre français du XVIIe siècle.

La scène ici étudiée appartient à l’acte I, scène 4, et montre un dialogue vif et comique entre Orgon et Dorine, sous les yeux de Cléante. Dans cet extrait Orgon qui est le maître de maison interroge Dorine(la servante) sur les nouvelles de la maison car celui ci était absent. l’acte I a traditionnellement une fonction d’exposition, et dans se texte aussi car Dorine présente Tartuffe a travers son ressenti envers lui. Cette pièce parle de Tartuffe un faux dévot et un parasite qui c'est installé chez Orgon. La famille d'Orgon se divise au sujet de cet hôte encombrant. Orgon prétend pourtant donner en mariage à Tartuffe sa fille Mariane. Pour empêcher cette union, Elmire a un entretien avec Le Tartuffe, mais c'est à elle que le faux dévot se met à faire la cour. Elmire, par une ruse audacieuse, démontre à son mari l'hypocrisie de Tartuffe, qu' Orgon chasse de chez lui. Mais Tartuffe tente d'expulser Orgon et sa famille pour s'emparer de la maison...

Dans les premières scène de l'acte 1 Tartuffe n'est encore entré en scène mais les personnage ne parle que de lui et pour la plus aet en mal. Cette pièce fait partit du registre comique.

Nous nous demanderons donc en quoi cette scène est comique

Dans un premier temps nous allons voir que le comique de cette scène est au service d’une présentation du dialogue d'Orgon.

Dans les premières répliques de Dorine, nous voyons qu’elle ne cesse d’insister sur la maladie de Madame, cependant, Orgon y est totalement indifférent. Nous pouvons donc ainsi relever le champ lexical de la maladie : « fièvre » (v.232), « mal de tête » (v.233), « douleur » (v.239).

En effet, Orgon éprouve uniquement de la compassion pour Tartuffe, il semble être aveuglé par celui-ci et le préfère donc à sa propre famille.

L’anaphore « Et Tartuffe ? » qu’Orgon répète systématiquement créer un comique de répétition, et l’antithèse « Le pauvre homme ! » qu’il répète également oppose les répliques de Dorine qui elle insiste sur le profond bien-être physique de Tartuffe : « Il se porte à merveille, gros et gras, le teint frais, et la bouche vermeille. » (v.234) La répétition successives de ces deux répliques créer une situation comique.

Dorine est un personnage classique de servante de comédie, en effet, celle-ci est assez insolente et critique à l’égard de son maître (se qui est très commun dans les comédies de l'époque) et lui fait comprendre que son attitude est choquante.

Dans un deuxieme temps nous allons voir le rôle de Dorine dans cet extrait.

Dans cette scène, on peut interpréter qu'il y a deux clans qui s’opposent (celui contre Tartuffe et celui qui le protège).On a, la tentative du clan adverse pour ouvrir les yeux d’Orgon. Mais Dorine parle de facon a prouver l’entêtement et l'aveuglement de son maitre … elle veut sûrement le montrer a Cléante car celui si ne dit rien mais a forcement un rôle... Si c'est le cas il fait figure de spectateur.

Que veut exactement prouver Dorine? Qu’Orgon ne manifeste plus le moindre intérêt à sa famille, et que la présence de Tartuffe dans cette famille ne peut rien amener de bon.

Elle

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (88.1 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com