LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment l'église de St Foy de Conques montre-t-elle les croyances et la vie religieuse des chrétiens ?

Mémoires Gratuits : Comment l'église de St Foy de Conques montre-t-elle les croyances et la vie religieuse des chrétiens ?. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  22 Mars 2012  •  713 Mots (3 Pages)  •  1 503 Vues

Page 1 sur 3

A Conques repose les reliques de St Foy, jeune martyre du IV° siècle canoniser par le pape Pascal II. Cette ville est une étape importante vers le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle qui est en plein essor. Du XI° siècle au XIII° siècle, époque des réformes grégoriennes, l’Eglise cherche à encadrer les fidèles et réformer les laïcs. Comment St Foy de Conques montre-t-elle les croyances et la vie religieuse des chrétiens ? Quels sont les buts poursuivis par l’Eglise ? Dans un premier temps nous montrerons comment l’église de Conques est un lieu de culte e de pèlerinage. Dans un second temps, nous verrons comment l’abbaye cherche à attirer et instruire les pèlerins. Puis, nous expliquerons  les conséquences du pèlerinage  pour l’abbaye de Conques.

 

 

            En effet, l’Eglise de Conques est devenu  un lieu de culte et de pèlerinage  important car, après le vole d’un moine, elle acquis le reliquaire contenant les reliques de St Foy de Conques, jeune martyre du IV° siècle, aux pouvoirs miraculeux.  Celle-ci ne voulant pas renoncer à sa foie pour adorer les dieux païens fut brûler vive sur le bucher. Ses bourreaux voyants qu’elle n’était toujours pas morte, la décapita. Suite au développement du culte des reliques, l’église devient populaire. Cette église, qui est une étape du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, a un grand déambulatoire. Elle encadre les communautés rurales par la messe  et les pèlerins. Cette église construite selon les principes de l’architecture romane permet la circulation des pèlerins selon un chemin bien précis qui  représente le pèlerinage qu’ils doivent accomplir. Le « trésor » (reliquaire contenant le crâne de St Foy d Conques) y est mis en évidence, disposé au milieu, tout au fond, aux yeux de tous. Cette église est composée d’une nef, d’un transept, d’un chœur, d’un déambulatoire et d’un narthex.

 

 

            De plus, cette église est très attrayante. Tout d’abord, elle attire les pèlerins et les fidèles par ses grandes dimensions. Elle peut accueillir un nombre important de pèlerins et de fidèles. La structure du chœur permet d’abriter le trésor des reliques dans le déambulatoire, qui peut, par sont architecture, permettre les fidèles et les pèlerins de s’approcher du reliquaire si précieux. Celui-ci est richement orné et décoré. Elle attire aussi les pèlerins et les fidèles grâce à sa voute en berceau très grande, toute en pierre. Cependant, l’église veut aussi instruire les fidèles grâce au tympan, appelé aussi bible de pierre, situé au dessus de la porte pour que toutes personnes entrant dans l’église puissent le voir. Celui-ci illustre le jugement dernier, il désignent ceux qui vont au paradis et ceux qui vont aux enfers. Cela est fait pour que les pèlerins et les fidèles ne pêchent pas. A travers cette pastorale de la crainte, l’Eglise encadre de plus en plus les communautés rurales.

 

 

            La progression et l’importance du culte de St Foy du XI° siècle au XIII° siècle a entrainé l’enrichissement de l’abbaye de Conques par les dons des fidèles

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (66.8 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com