LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie de Boris Vian et étude de sa chanson Le déserteur

Mémoire : Biographie de Boris Vian et étude de sa chanson Le déserteur. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2013  •  524 Mots (3 Pages)  •  1 101 Vues

Page 1 sur 3

Biographie

Boris Vian est née le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray et décède le 23 juin 1959 à Paris. Il pratique de nombreuse activités: écrivain, poète, chanteur, musicien de Jazz, parolier, conférencier, scénariste, traducteur, critique, inventeur et ingénieur. Il a écrit certaine de ces oeuvres sous les pseudonymes Visi ou Brivasavion (anagramme de son nom).

Présentation

Le texte de la chanson Le Déserteur comporte douze strophes en rimes embrassées et composé de douze quatrains dont chaque vers sont des mètres pairs en hexasyllabes. Le premier et le dernier vers de chaque strophe sont composées de rimes masculines et pauvres alors que les autres sont féminines et suffisante voir riche.

Les seuls vers n'appliquant pas ces règles sont les premiers et les derniers des strophes V et IX:

"né"/"enfants" et "vie"/"chemins".

Il s’agit d’une lettre adressée à « Monsieur le Président » par un homme ayant reçu un ordre de mobilisation en raison d’un conflit armé. L’homme y explique qu’il ne souhaite pas partir à la guerre, et justifie sa décision par les décès survenus dans sa famille proche à cause de la guerre, et par le fait qu'il ne veut pas tuer de pauvres gens. Il révèle son intention de déserter pour vivre de mendicité tout en incitant les passants à suivre son exemple.

À l'origine, cette chanson est un poème. La première interprétation a été diffusée en mai 1954, créée par Mouloudji dans une version pacifiste. Cette chanson est interprétée par Mouloudji, le jour de la défaite de la France à Dien Bien Phu qui marque la fin de la guerre d'Indochine.

Contexte

Boris Vian a publié sa chanson le 7 mai 1954, jour de la défaite de la bataille de Điện Biên Phủdurant la Guerre d'Indochine.

Censure

La chanson sera immédiatement interdite de diffusion radio, et interdite de vente.

Paul Faber, conseiller municipal de la Seine avait été choqué du passage à la radio de cette chanson, et avait demandé à ce qu'elle soit censurée. En guise de réponse, Boris Vian écrit une lettre mémorable qu'il diffuse partout sous forme de lettre ouverte, sous le nom de « Lettre ouverte à Monsieur Paul Faber »; mais la radiodiffusion et la vente de ce chant antimilitariste furent interdites. L'interdiction fut levée en 1962.

En 1991, elle a également été utilisée durant des manifestations contre l’intervention occidentale dans la guerre du Golfe.

Renaud à adapté la chanson qu'il a publiée dans « L'indiot international » le 9 janvier 1991. En conséquence, la chanson pacifiste a été inscrite sur la liste de proscription des radios.

Les strophes III, V, VI et VII comportent les raisons pour lesquels il refuse de faire la guerre:

Premièrement, il refuse de tuer (v 11-12) :

"Je

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (64.1 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com