LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Sujet de dissertation critique (Plan Dialectique ): A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneua et Émile Nelligan présentent, dans la Cage d’oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalié?

Documents Gratuits : Sujet de dissertation critique (Plan Dialectique ): A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneua et Émile Nelligan présentent, dans la Cage d’oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalié?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  14 Novembre 2014  •  611 Mots (3 Pages)  •  1 802 Vues

Page 1 sur 3

Sujet de dissertation critique : A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneua et Émile Nelligan présentent, dans la Cage d’oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalié?

Plan Dialectique

Thèse : oui, la fatalité est discuté de la même façon dans les poèmes des deux auteurs.

Argument 1 : En premier lieu, la fatalité est associé à la mort dans les deux ouvrages.

Sous-argument 1.1 : Dans Les Corbeaux d’Émile Nelligan, la fatalité est inséparable de la mort.

«Or, cette proie échue à ces démons des nuits

N’était autre que ma Vie en loque, aux ennuis

Vastes qui tournant sur elle ainsi toujours» (v.9-11)

Sous-argument 1.2 : Dans la Cage d’oiseau, d’Hector de Saint-Denys Garneu, la fatalié est relié à la mort.

«Il ne pourra s’en aller

Qu’après avoir tout mangé

Mon cœur

La source du sang

Avec la vie dedans»

Antitèse :

Argument 2 : En deuxieme lieu, les deux poèmes abordent la fatalité de façon différentes.

Sous-arguments 2.1 : En effet, dans Les Corbeaux d’Émile Nelligan, la mort est projetée comme une entité envahissante,qui vient de l’extérieur.

Champ lexical utilisé; «en cercle» (v.5) et «tournant» (v.11)

Sous-argument 2.2 : Dans la Cage d’os d’Hector de Saint-Denys Garneau, la mort dérive de l’intérieur.

«Je suis une cage d’oiseau

Une cage d’os

Avec un oiseau

L’oiseau dans ma cage d’os

C’est la mort qui fait son nid» (v.1-5)

Synthèse :

Argument 3 : La menace des oiseaux provienne de l’intérieur et de l’intérieur et de l,extérieur des victimes. La fatalité est tout de même discuté de la même manière. En effet, la mort étant omniprésente, même si la provenance diffère, le résultat reste le même. Ce qui veut dire qu’ils seront «dévorés en entier»(v.14) et «tous mangés»(v.20).

Argument 2 :

deuxiemement, pour les auteurs ,dans Cage d’oiseau et Les Corbeaux, la fatalité , est égale à la mort. En effet, dans le poème Cage d’oiseau de Saint-Denys Garneau, la mort est la seule sortie possible pour l’auteur. D’abord, l’auteur qui montre la mort comme un oiseau qu’il a l’intérieur de lui et il fait un

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (68.9 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com