LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Litterature Psychologie

Dissertation : Litterature Psychologie. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  19 Octobre 2011  •  396 Mots (2 Pages)  •  1 013 Vues

Page 1 sur 2

Les méthodes peuvent aussi faire appel à la ruse et à l'astuce pour révéler ce que les locuteurs pensent sans l'avouer. La technique d'autoévaluation de Trudgill en est un exemple. En voici une autre. Les sociolinguistes Cooper et Fishman voulaient vérifier si l'attitude envers l'hébreu en Israël en ferait une langue plus efficace que l'arabe dans les débats scientifiques. Ils choisirent des sujets bilingues musulmans auxquels ils firent entendre 4 passages lus par des locuteurs des deux langues. Un groupe écoutait un passage non scientifique, en arabe, sur les méfaits du tabac et un passage scientifique en hébreu sur les méfaits de l'alcool. On demanda ensuite l'opinion des sujets sur la prohibition de l'alcool et du tabac: Les résultats furent nets: les sujets réagirent 2 fois plus lorsque l'argumentation scientifique était en hébreu et l'argumentation non scientifique en arabe.

Une méthode maintenant classique fut introduite par le psychologue W.Lambert dans les années 1960. à l'insu des sujets, des locuteurs bilingues enregistrent des versions d'un texte en deux ou plusieurs langues ou variétés. On demande ensuite aux sujets d'évaluer le locuteur, généralement sur une échelle de 7 points présentant des adjectifs bipolaires: Ex. Cette personne me semble... fiable/suspect(e), sympathique/antipathique, fort(e)/faible, agressif(-ve)/doux(-ce)... Le biais introduit par le sujet ou sa voix se trouve ainsi neutralisé: l'évaluation des sujets porte sur la langue ou la variété utilisée.

Par exemple, dans une étude de ce type, les sujets-évaluateurs, 80 francophones et 92 anglophones, avaient été répartis en quatre groupes selon le sexe. Les adjectifs utilisés dans l'évaluation appartenaient à trois dimensions: ils faisaient appel soit, à 1) la compétence: intelligent, ambitieux, sûr de lui, faisant preuve de leadership (charisme), courageux, dynamique... 2) l'intégrité: fiable, sincère, appliqué, juste... 3) l'empathie sociale: sociable, aimable, jovial, charitable, ayant le sens de l'humour, sympathique....

Les variétés évaluées étaient dans ce cas l'anglais, le français standard européen et le franco-québécois. L'étude montra 1) que les hommes anglophones percevaient les femmes plus favorablement sous le déguisement français 2) les femmes anglophones percevaient les hommes plus favorablement sous le « masque » anglais: ils semblaient plus sympathique, charitable, sincère, volontaire, consciencieux. 3) les hommes sous le masque français européen étaient évalués (même par les sujets-évaluateurs québécois) plus positivement que sous le masque québécois.

Voici d'autres exmples, extraits du volume Le parti pris des mots de Dominique Lafontaine (pp.27-32) consacré à l'évaluation de l'attitude linguistique qui sera mis en réserve pour vous.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (54.3 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com