LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La promesse de l'aube Romain Gary

Fiche de lecture : La promesse de l'aube Romain Gary. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  17 Avril 2017  •  Fiche de lecture  •  1 057 Mots (5 Pages)  •  319 Vues

Page 1 sur 5

Roman Kacew (1914-1980), plus connu sous le nom de Romain Gary est un diplomate et romancier français d’origine russe. Durant sa vie, il participa à la Seconde Guerre mondiale durant laquelle il choisit le nom de guerre Gary signifiant « brûle ! » en russe devenant plus tard son pseudonyme. A la fin de la guerre, il entame une carrière de diplomatie. Dans ses travaux d’écriture il emprunta de nouveau d’autres noms tels que celui D’Emile Ajar, Ajar signifiant « la braise » en russe. D’ailleurs ce dernier lui a permis d’être récompensé d’un second prix Goncourt, faisant de lui l’unique écrivain à avoir reçu cette récompense deux fois (avec Les racines du ciel sous le nom de Romain Gary et La vie devant soi avec le nom Emile Ajar). Né dans l’ancien empire russe, sa vie fut marquée par deux changements de pays, Pologne (Varsovie) en 1925 puis la France en 1928. Auteur de près d’une quarantaine de romans mais aussi réalisateur de films, il marqua la France de sa plume. Il finit sa carrière par un dernier roman en 1980 nommée Les cerfs volant, avant de se suicider. L’une de ces œuvres majeures est son roman autobiographique, La promesse de l’aube.

La promesse de l’aube est un roman d’inspiration autobiographique écrit par Gary et paru en 1960. Dans son œuvre, Romain Gary rend un vibrant hommage à sa mère et montre l’importance qu’elle a eue dans son enfance, ses choix et sa vie à travers un amour maternel démesuré. On y retrouve également ses péripéties durant la Seconde Guerre mondiale mais aussi après.

Romain Gary débute son roman sur la plage de Big Sur. Seul, observant le paysage, il commence à se remémorer sa jeunesse et notamment les adieux à sa mère avant de partir à la guerre. Très rapidement l’auteur remonte dans le temps et commence à raconter son enfance et c’est ainsi qu’il confie la raison de ce livre, son amour pour sa mère.

Romain est né à Vilnius en Lituanie. Cependant il va rapidement rejoindre sa mère à Varsovie car elle y ouvre un faux salon de couture dans le but de faire vivre sa famille. Il affirme n’avoir manqué de rien dans sa vie. Néanmoins, Romain vit dans la pauvreté et est conscient des privations que s’inflige sa mère, surtout pour la nourriture. Malgré ces conditions, sa mère ne cesse de vanter les mérites de son fils à tout le voisinage et cela de manière exagérée déclenchant ainsi moqueries, brimades et l’implication de Romain dans de nombreuses altercations visant à défendre l’honneur de sa mère. C’est pourquoi, il se fixe comme objectif de la rendre fière de lui. A l’âge de quatorze ans, il rejoint Nice et en est très heureux puisqu’il a été élevé dans un amour immodéré de la France et de sa culture. Mais à cette époque règne en France un climat xénophobe et antisémite, et Romain, jeune juif d’Europe de l’Est, en est complètement victime. Il réussira à surmonter tous ces aléas pour ensuite partir vivre à paris afin d’étudier le droit comme le souhaite sa mère dont la santé se détériore. Puis la Seconde Guerre mondiale éclate et Romain s’engage dans l’armée afin de libérer la France. Il résiste grâce aux multiples lettres de sa mère. Cependant il va apprendre que cela faisait trois ans qu’elle était décédé et qu’elle avait écrit à l’avance plus de deux cent lettres qu’une amie de sa mère lui avait

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (46.6 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com