LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Pratique Sportive Est-elle Un élément Susceptible De réduire Les Inégalités Entre Les Hommes Et Les Femmes

Mémoires Gratuits : La Pratique Sportive Est-elle Un élément Susceptible De réduire Les Inégalités Entre Les Hommes Et Les Femmes. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  2 Décembre 2012  •  692 Mots (3 Pages)  •  1 334 Vues

Page 1 sur 3

Le sport est un véritable phénomène de société, il apparaît aujourd’hui comme incontournable. Certaines chaînes de télévision sont entièrement consacrées au sport. Il a des enjeux économiques, mais également politique. Le sport est une activité importante dans la conduite de sa vie.

Il existe encore de nombreuses inégalités entre hommes et femmes.

On dit que le sport est une activité physique régulière qui contribue au bien être d’un individu que se soit pour les femmes ou bien pour les hommes.

Peut-on pour autant affirmer que la pratique sportive réduit-elle les inégalités entre hommes et femmes ? La question serait : la pratique sportive féminine est –elle une avancée dans la société ?

Dans un premier temps nous traiterons les problèmes de disparités entre les sexes. Et dans un second temps nous verrons que le sport arrive à réduire les inégalités hommes et femmes.

Les problèmes de disparités entre les sexes sont présents dans le sport, si le sport n’a pas été conçu à l’origine pour les femmes, les dernières décennies ont été marquées par un développement important de la pratique sportive féminine. Même si les JO de 1986 se sont déroulés sans femmes.

Il y’a un très large fossé au niveau des salaires des sportifs dans le sport professionnel, les hommes gagnent beaucoup plus que les femmes.

Le golfeur Tiger Woods est l’un sportif les plus payé au monde.

Cette féminisation de la pratique sportive s’est accompagnée d’une évolution des modes et des motifs de pratique.

Aujourd’hui il n’y a pas que la compétition, le sport s’est installé pour différentes pratiques comme : pour le loisir, la santé et l’entretien physique, de plus il se déroule souvent en dehors des organisations sportives.

Même si les hommes et les femmes sont presque aussi nombreux à pratiquer, ils exercent leurs activités différemment. Et il y’a quand même une majorité de discipline qui reste exclusivement réservé aux hommes.

Dans certaines compétitions les femmes n’ont pas encore trouvé leur place comme en formule 1, en rallye ou encore cliff diving.

Certains magasins ne proposent presque pas de matériels pour femmes comme les surf-shop, Il y’a beaucoup plus de modèles de combinaisons pour hommes que pour femmes et c’est pareil pour les vêtements.

Mais il est vrai que l'encadrement administratif des politiques du sport est resté majoritairement masculin, même si la nomination d'une femme au portefeuille ministériel des sports est devenue une pratique gouvernementale assez courante.

Au fil des années les femmes ont réussi à s’imposer dans le monde du sport. On peut admettre que l’intégration et l’habilitation des femmes à pratiquer les mêmes activés que les hommes n’a pas été immédiat ni sans difficultés.

En 1900 aux Jeux Olympiques d’été : Les femmes firent leur première apparition. Elles participèrent aux épreuves de tennis et de golf et de manière limitée ou marginale aux épreuves de tir, voile, équitation, croquet, pêche, ballons, sauvetage, aviron.

La première femme à obtenir

...

Télécharger au format  txt (4.5 Kb)   pdf (66.7 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com