LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche Lecture

Compte Rendu : Fiche Lecture. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  9 Janvier 2013  •  980 Mots (4 Pages)  •  836 Vues

Page 1 sur 4

SOMMAIRE

I-Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P2

II-Développement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P2

1-Idées principales énoncées dans le livre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P2

2-Arguments et exemples proposés par l'auteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P2

3-Ouverture. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P2

III-Conclusion: Positionnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P3

IV-Bibliographie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . P3

I-Introduction:

J'ai été amenée à lire ce livre dans le cadre d'une évaluation. Ce roman "Où on va, papa?" de Jean-Louis Fournier de l'édition stock 2008, traite le thème de la relation entre un père et ses deux enfants handicapés. Jean-Louis Fournier écrivain humoriste et réalisateur de télévision, né en France en 1938 obtiendra le prix Femina en 2008 pour son roman "Où on va, papa?". Il écrira aussi "Il a jamais tué personne mon papa" sur l'alcoolisme de son père.

II-Développement:

1-Idées principales énoncées dans le livre

"Où on va, papa?" est un roman autobiographique d'un père malheureux face au handicap physique et mental de ses deux premiers enfants Mathieu et Thomas. Le titre "Où on va, papa?" découle du fait que son fils Thomas ne cesse de répéter cette phrase lorsqu'ils sont en voiture.

2-Arguments et exemples proposés par l'auteur

Dans ce livre l'auteur s'ouvre sans réserve et avec humour sur ses sentiments. En effet, Jean-Louis Fournier parle de son désespoir et de ses désillusions quant au fait qu'il ne pourra jamais partager avec eux des moments de complicité : "On n'a jamais fait de crèche ni de sapin" , "ni des regards émerveillés" . L'auteur aurait aussi aimé avoir de la reconnaissance de la part de ses enfants et de la société pour ce qu'il est lui en tant que personne et non père d'enfants handicapés : "j'aurais aimé qu'ils soient fiers de moi" .

Tout au long de ce roman Jean-Louis Fournier évoque la difficulté et la gêne qu'il

...

Télécharger au format  txt (4.5 Kb)   pdf (72.2 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com