LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude Des Rêveries De Charles Et D'Emma Dans le roman Madame Bovary de Flaubert

Documents Gratuits : Etude Des Rêveries De Charles Et D'Emma Dans le roman Madame Bovary de Flaubert. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2013  •  678 Mots (3 Pages)  •  3 708 Vues

Page 1 sur 3

I - LE RECIT

1) L’incipit

Le récit débute puis se termine avec le personnage de Charles. L’incipit relate l’enfance

de Charles et dépeind son caractère. En peignant Charles, Flaubert peint aussi l’élément

essentiel du malheur qui attend Emma : la médiocrité de son futur mari. Le romancier

insiste sur la faiblesse et l’intelligence limitée de Charles, pour ancrer par avance la

déception d’Emma dans une réalité bien connue du lecteur : l’insuffisance de Charles aux

yeux de celle qui sera Madame Bovary.

L’enchaînement des trois parties

- Première partie : Emma jeune fille s’ennuie à la ferme (chap 3) et attend du

mariage la révélation de l’amour (chap 6). Mais son mariage la déçoit, l’ennui

s’approfondit. Espoir de renouvellement en quittant Tostes pour Yonville.

- Deuxième partie : espoir non concrétisé avec Léon (Chap 6). Espoir concrétisé

avec Rodolphe (chap 9), qui néanmoins abandonne Emma (chap 13). Chute de l’héroïne

dans le désespoir et le dégoût de la vie (chap 13-14). L’espoir renaît avec Léon (chap 15)

- Troisième partie : Concrétisation de l’espoir par l’adultère hebdomadaire avec

Léon (chap 5), l’oubli des réalités conjugales et financières (chap 6). Chute dans la ruine

par endettement, abandon par Léon (Chap 7), suicide (chap 8)

On voit que chaque partie constitue une sorte de cycle qui s’ouvre sur l’attente, par Emma,

d’un changement positif de sa vie, et se clôt sur la deception, ou même le désespoir, parce

que la réalité n’a pas rejoint le rêve.

Etude des reveries de Charles & d’ Emma

I) Un dyptique contrasté : la rêverie réaliste de Charles et la rêverie romantique d'Emma

A. La présentation successive de deux rêves éveillés différents

B. Le rêve réaliste de Charles

C. Le rêve romanesque et romantique d'Emma

II) L'ironie de Flaubert à l'endroit des deux rêves

A. La ridiculisation du rêve de Charles

B. La ridiculisation du rêve d'Emma

Le discours de Charles est tout à fait cohérent avec la nature du personnage : humble et matérialiste. Charles, à la différence d’Emma, est conscient des limites de son statut social, peut-être même jusqu’au paroxysme, et ses rêveries ne vont jamais au-delà de son quotidien : Charles

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (67.8 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com