LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation sur la Poésie: Pensez-vous comme Musset que la douleur engendre une plus belle poésie ou bien attribuez- vous d’autres fonctions à celle-ci ?

Rapports de Stage : Dissertation sur la Poésie: Pensez-vous comme Musset que la douleur engendre une plus belle poésie ou bien attribuez- vous d’autres fonctions à celle-ci ?. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  20 Février 2014  •  1 516 Mots (7 Pages)  •  801 Vues

Page 1 sur 7

Dissertation

“Pensez-vous comme Musset que la douleur engendre une plus belle poésie ou bien attribuez- vous d’autres fonctions à celle-ci ?”

Dans notre société, a toujours été entretenue la confrontation du bien et du mal, l’un étant indispensable à l’existence de l’autre. La douleur a infiniment nourri la poésie, l’art du beau et de la recherche de l’émotion ultime. Elle se décline en de nombreux thèmes; l’amour déchu, la nostalgie, la solitude ou encore la mélancolie. Au XIXème siècle naquit le romantisme, mouvement père du spleen baudelairien; c’est durant cette période que les poètes privilégient la beauté du mal qu’ils, Musset par exemple, considèrent comme plus intense.

Nous allons chercher à savoir d’où vient cet amour de la douleur. Ce mal est il réellement plus beau que le bien, le bonheur ? Quelle place ce dernier occupe-t-il dans la poésie ?

Nous parlerons dans une première partie de la douleur, de cette poésie, fruit du mal; pour aborder ensuite d’autres thèmes appréciés des poètes, puis plus en particulier de la poésie engagée.

La douleur, ce mal intense, prend une grande place dans la poésie romantique. En effet au début du XIXème siècle, apparaissent certaines conséquences de la révolution; l’aristocratie est remplacée par la bourgeoisie, un public moins cultivé mécontent de ne pas comprendre la littérature classique. Ainsi est créée par les écrivains romantiques une littérature abordant des thèmes plus simples, principalement l’amour douloureux. Le poète romantique privilégie l’expression du “moi”, le lyrisme .Il nous parle de mélancolie, de nostalgie et de passion; de maux intérieurs, de ce mal que l’humanité lui fait subir. Il récolte ses sentiments, en orne son poème. A l’aide d’outils littéraires, il leur donne, de la résonance, des sonorités, de la musicalité et ainsi plus d’intensité. Le lecteur doit être frappé, le mal reprend vie dans une autre âme, celle du lecteur ému. Ce sont les écrivains, poètes et hypersensibles du XIXème siècle, qui, hâtés de mettre fin à l'indigestion, portèrent le romantisme, du début à la fin de sa vie. Musset, impressionné par sa majesté le mal se persuada de sa beauté intense, selon lui,“l’homme est un apprenti, la douleur est son maître”, la beauté du sentiment est lié à son intensité. La douleur est plus désagréable que le bonheur, on accorde plus d’attention à ce que l’on ne désire pas.

Ainsi, naît en 1821 avec Baudelaire, cette vicieuse beauté, comme il le confia à sa mère 38 ans plus tard, “un immense découragement, une sensation d'isolement insupportable, une peur perpétuelle d'un malheur vague, une défiance complète de ses forces, une absence totale de désirs, et une impossibilité de trouver un amusement quelconque”, le spleen. Il écrit en 1857 LXII Spleen, un sentiment de monde déchu, sombre, triste et oppressant, “La terre est changée en un cachot humide”, le poème est lourd de douleur, le monde est infernal, noircissant l’esprit de l’auteur. Dans son poème Demain dés l’aube, Victor Hugo exprime la souffrance que génère la perte d’un être cher, ici sa fille Léopoldine.

Le poète évacue ou porte intensément son mal sur le papier. Le crapaud, poème de Tristan Corbière est un condensé d'auto-dérision et d’ironie sinistre; y est cultivé l’art de la contre esthétique, le thème de la laideur domine dans une atmosphère pesante, “une nuit sans air” L’auteur se compare à un crapaud, il souffre de son physique, il souffre de lui, maudit, laid et rejeté.

Une grande inspiration pour les écrivains romantiques, l’amour impitoyable, l’amour déchu. C’est en essayant de rompre avec la solitude, que l’échec nous en fait découvrir les abîmes, une surenchère de douleur. Dans son poème Marie, Appolinaire nous transmet la nostalgie d’un amour perdu par le temps, tout se meurt avec l’amour, les hommes, la nature et son âme.

“L’amour, vous le savez, cause une peine extrême;

c’est un mal sans pitié que vous plaignez vous-même”

Ces deux vers font l’ouverture du poème A Ninon de Musset, une fois de plus, le poète à mal, il s’attriste de son échec, s'apitoie avec désespoir sur son bonheur envolé.

Quelques siècle plus tôt, l’amour faisait déjà son mal, François Villon regrette son premier amour dans le poème ballade à s’amie. Écourté, la femme est maîtresse maléfique des sentiments. Cette partie de la quête du bonheur est un sujet redondant, conduisant souvent au mal absolu. A d’intenses sentiments.

La romance n’échoue pas toujours, certains poètes se réjouissent d’un l’amour nouveau,

...

Télécharger au format  txt (9.5 Kb)   pdf (104.7 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com