LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation: Le but d’une dernière page de roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ?

Dissertations Gratuits : Dissertation: Le but d’une dernière page de roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ?. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  4 Juin 2013  •  1 076 Mots (5 Pages)  •  1 739 Vues

Page 1 sur 5

Le but d’une dernière page de roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ?

Un roman peut-être fictif ou inspiré de faits réels... il peut être fantastique, policier ou même une biographie. Le roman est un long récit qui a été traversé par de nombreux mouvements littéraires comme le romantisme ou le naturalisme respectivement à la première et à la deuxième moitié du XIXème siècle. On possède un groupement de textes relatant la fin de romans qui sont : La Peste d’Albert Camus publié en 1947, Une Vie de Guy de Maupassant publié en 1883, Germinal d’Emile Zola publié en 1885, Regain de Jean Giono publié en 1930 et La Condition humaine d’André Malraux publié en 1933. Le but d’une dernière page de roman est-il uniquement de donner un dénouement à l’histoire ? Dans cette optique, nous verrons d’abord comment la dernière page de roman donne un dénouement à l’histoire et comment une morale peut être donnée. Puis nous étudierons comment une ouverture peut-être donnée dans la dernière page de roman.

Le dénouement d’un roman apparaît généralement à la dernière page d’un roman et intervient après des péripéties et une chute. Dans Une Vie, Maupassant, écrivain naturaliste, écrit le dénouement à la dernière page avec Jeanne, une femme ayant souffert dans la vie, obtenant enfin le bonheur avec l’accueil de sa petite fille. Dans Regain, Panturle réussit à donner une chance au village de renaître grâce à l’agriculture et l’arrivée de son enfant. On peut aussi citer Les Misérables de Victor Hugo qui est un auteur romantique. Grâce à ces œuvres, on peut voir qu’un dénouement peut être heureux.

Un dénouement peut être aussi malheureux comme dans La Condition humaine où la mort d’un homme, Kyo, cause la perte du désir de concevoir un enfant à sa femme et provoque chez son père un désir de vengeance. Dans La Peste, on a un contraste entre la ville finissant heureuse et le héros, le docteur Rieux, affaibli par la perte et la mort de ses êtres chers. Il devient une sorte de martyr, le seul à devoir se sacrifier pour se souvenir de tout et ne jamais oublier. Le dénouement est la réponse, la solution apportée au problème causé par l’élément perturbateur qui intervient après l’incipit. Mais un dénouement à la dernière page peut aussi donner une morale.

Une morale est une leçon de vie donnée par l’auteur à la fin de l’histoire. L’histoire constitue la preuve de la véracité de la morale. Cette dernière peut porter sur différents sujets comme sur la conception de la vie, sur la nature humaine… La morale peut se trouver à la dernière page de roman bien qu’on la retrouve souvent dans la poésie de La Fontaine. En effet, dans Une Vie de Guy de Maupassant, la servante Rosalie nous donne une morale et réussit à résumer la vie en une phrase : »La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. » On retrouve aussi dans La Peste une morale sur les hommes. En effet, le vieux énonce une vérité : « les hommes étaient toujours les mêmes mais c’était leur force et leur innocence ». Le docteur Rieux donne également une morale : »il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser ». Par ailleurs, cette dernière page de roman est aussi révélatrice au sujet de l’identité

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (87 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com