LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir Culture G Cned Devoir 3

Mémoires Gratuits : Devoir Culture G Cned Devoir 3. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  27 Mai 2013  •  6 841 Mots (28 Pages)  •  2 179 Vues

Page 1 sur 28

-Culture générale et expression Corrigé 3

3 0186 CT PA 03 10

0186 C03 – 1/12

Ce troisième devoir avait pour but de consolider les techniques d’analyse préparatoire à la synthèse et de

vérifi er la mise en pratique des connaissances et techniques acquises par l’étude des séquences 1 et 2

du module 4. Il fallait en particulier savoir maîtriser l’exercice de résumé et le développement personnel.

Thème : dans le cadre du thème « Ce que manger veut dire », Graisse et embonpoint, de l’honneur

à l’horreur.

Rappel : barème sur 60, note fi nale ramenée à 20

1. Question 1 : analyse des documents et extraction des idées à retenir

(32 points)

1.1. Présentez le document 1 sous une forme concise, en faisant ressortir le genre, le type (et bien sûr

date, auteur, source) et en dégageant le propos directeur avec toutes les précisions nécessaires.

Sautez une ligne après cette présentation et relevez toutes les idées et informations du texte qui méritent

d’être sauvegardées pour la future synthèse. Vous devez reformuler ces idées dans un langage

personnel, ce qui exclut le simple recopiage du texte initial et les citations.

Remarque : je vous rappelle que l’identifi cation du genre, du type et le fait de dégager une idée directrice

précise doivent devenir des automatismes devant tout document, et qu’à l’exception du type,

ces éléments fi gureront dans l’introduction de synthèse.

A. Travail préparatoire au brouillon

Remarque : par précaution, avant même d’entamer l’analyse de chacun des documents, on jette

systématiquement un coup d’oeil sur la rubrique Supports utilisés donnée dans chaque dossier de synthèse

; ce n’est pas toujours concluant, mais, ici, on note que le dossier couvre près de 400 ans, ce

qui signale une perspective historique, et que, curieusement, on va du plus récent au plus ancien.

Cette inversion, voulue bien sûr par le rédacteur, est une indication : le document 1, le plus proche de

nous dans le temps, va nous apporter de précieux renseignements pour comprendre ce qui s’est passé

au niveau de l’évolution. C’est un document pilote qui éclairera les trois autres ; il faut donc l’étudier

0186 C03 – 2/12

avec grand soin en ne négligeant aucune des dates qu’il peut fournir. Par ailleurs, on lit attentivement

l’intitulé du thème global : graisse et embonpoint, de l’honneur à l’horreur. Le sujet concerne la graisse

et les rondeurs et il nous est clairement indiqué que celles-ci ont connu, après un franc succès (« de

l’honneur »), un grand désamour puisqu’il est même question d’horreur, donc de violent dégoût, en ce

qui les concerne. Avec ces quelques éléments d’analyse préalable, on peut déjà aborder les pièces

du dossier avec une concentration resserrée sur les grandes pistes à suivre : perception de la

graisse autrefois, perception actuelle, raisons du désamour à son égard.

1. On note d’abord les trois éléments de présentation demandés.

 Genre

La source Le Nouvel Observateur, juillet-août 2004, indique qu’il s’agit d’un organe de presse (mention

de mois) et, par là-même, que le document est un article. Le Nouvel Observateur est un hebdomadaire

célèbre, mais, ici, nous avons affaire à un hors série estival daté de l’été 2004. Le titre Le gras est tout

à fait en rapport avec le thème ; il peut toutefois recouvrir deux réalités : le gras en tant que rondeurs du

corps humain et le gras comme élément présent dans l’alimentation.

 Type

C’est un extrait argumentatif. Claude Fischler nous fournit un certain nombre d’informations précises

sur le sort réservé à la graisse depuis la fi n du XIXe, mais son objectif est aussi de démontrer comment

la descente aux enfers du gras s’est produite et sur quoi elle repose.

 Idée directrice

L’auteur veut démontrer qu’à partir d’une mise en garde d’ordre médical contre le surpoids, notre société

a entrepris une chasse implacable à la moindre trace de graisse, tendance qui a largement gagné la

grande cuisine française, laquelle infl ue sur les habitudes de tout un chacun.

2. Ensuite, on fait une lecture analytique du texte pour en saisir les moindres nuances afi n de

pouvoir sélectionner les idées à retenir.

Cet article ne présente pas de diffi cultés majeures, mais il convient de bien dégager le raisonnement de

Fischler afi n de ne pas perdre le fi l de la démonstration.

– Lignes 1 à 12. L’auteur part d’un constat d’ordre médical qui a été établi aux USA à la fi n du XIXe :

l’excès de poids est néfaste pour la santé, contrairement à ce qu’on pensait autrefois où les rondeurs

signifi aient qu’on était bien portant et d’un milieu social aisé. Et cette mise en garde médicale contre

le surpoids est de plus

...

Télécharger au format  txt (46 Kb)   pdf (369.1 Kb)   docx (33.1 Kb)  
Voir 27 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com