LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

DEVOIR 1 BTS MUC CNED CULTURE GENERALE ET EXPRESSION

Mémoire : DEVOIR 1 BTS MUC CNED CULTURE GENERALE ET EXPRESSION. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  28 Mai 2015  •  690 Mots (3 Pages)  •  1 981 Vues

Page 1 sur 3

CULTURE GENERALE ET EXPRESSION - DEVOIR 1

1- Etudes des paratextes

1-1 Grâce au paratexte du document 1, on apprend que ce poème a été écrit par Jacques Prévert en 1934, et qu’il provient du recueil Paroles, on nous indique également la position sociale de l’auteur, qu’il était populaire et célèbre mais également ses convictions ainsi il défendait les plus faibles et les plus pauvres. On obtient d’autres informations directement liées au texte lui-même, concernant le contexte historique du poème : l’évasion des jeunes pensionnaires de Belle-Île-en-Mer ainsi que la campagne de presse qui a suivie et qui a inspiré plusieurs artistes donc Jacques Prévert.

1-2 Dans le document 2, le paratexte nous donne des informations directes sur le contexte politique lors de la rédaction de cet article de Jacques Bourquin, paru dans Le Monde, en juin 2002. Il nous indique également le parcours historique des maisons de redressement le sujet même de l’article.

2- Identification des genres, des types et extraction du propos directeur

2-1 Le document 1 est un document de type narratif car il raconte quelque chose et de genre littéraire car c’est un poème. Le principal propos directeur de ce texte est la chasse à l’enfant qui a eu lieu lors de l’évasion des enfants de la maison de redressement de Belle-Île-en-Mer en aout 1934, et comment toute la population présente à ce moment a pourchassé les enfants à travers la forêt.

2-2 Le document 2 est un texte de type explicatif car il vise à expliquer à la population ce qu’il a été fait pour endiguer la criminalité juvénile et de genre non littéraire car c’est un article de presse. Cet article expose les solutions trouvées ces dernières années pour parer à la délinquance juvénile qui oscillent entre l’éducation donnée et les punitions infligées à ces jeunes.

2-3 Le document 3 quant à lui est un document informatif car il informe à propos du film Les Vauriens et c’est un texte non littéraire car c’est une critique de film donc un article de presse. L’article expose l’histoire du film et en fait une critique positive.

3- Sélection d’idées dans un document

3-1 En se basant sur le document 2, l’histoire du rapport éducation-répression dans la société commencent en 1860, à cette époque le gouvernement se base sur de nouvelles études montrant qu’un bandit né bandit, et donc il ne cherche pas à trouver une parade éducative à la délinquance, il punit et bannit les enfants dans des centres d’enfermement. Au début du XXe siècle, la IIIe République octroie une importance à la protection des mineurs, s’en suit des études psychologiques sur les mineurs à problèmes, cela va permettre de créer un Tribunal pour Enfants. Milieu des années trente, la presse dénonce les mauvais traitements ce qui forcera le gouvernement à mettre en place une assistance éducative aux jeunes délinquants. Il faudra attendre entre 1937 et 1938 pour que les premières réformes voient le jour, et patienter jusqu’au moins 1960 pour que les institutions ne soient plus associer au système pénitentiaire.

4- Les trois documents exposent le même fait, c’est-à-dire que l’Etat depuis les années 1880 avait

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (68.6 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com