LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse du roman Le Survenant De Germain Guèvremont

Mémoire : Analyse du roman Le Survenant De Germain Guèvremont. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Janvier 2015  •  964 Mots (4 Pages)  •  5 459 Vues

Page 1 sur 4

Olivier Couture

Cours Fra 601-101

Gr. 26

Analyse littéraire du roman Le Survenant

De Germain Guèvremont

Travail présenté à

Suzanne Fradet

Département de français

Collège de Maisonneuve

Le mercredi 27 octobre 2010

Analyse littéraire du roman Le Survenant

Germaine Guèvremont est une auteure québécoise issue d’une famille de la région de Saint-Jérôme, née le 16 avril 1893. Elle a reçut plusieurs prix pour ses talents d’écrivaines dont celui du gouverneur générale en plus de ce faire connaitre internationalement avec les adaptations à la télévision comme à la radio de son plus grand succès Le Survenant, parut en 1945. Cet œuvre mettra alors fin à la longue lignée des romans du terroir. Le Survenant tant physiquement que psychologiquement sera démontré qu’il agit comme catalyseur autant sur les habitants du Chenal du Moine que sur Angelina Desmarais et Didace Beauchemin.

Le Survenant agira comme catalyseur de changement pour les habitants du Chenal du Moine. En effet, son corps rend jaloux plusieurs hommes et rend les filles folles de lui. Par exemple, une des personnages du roman : Bernadette Salvail. Durant une soirée qui se déroulait chez elle pour le jour de l’an, elle avait donné un verre au Survenant et se disait «séduite par l’idée d’être seule avec le Survenant pendant quelques instants.» (p.108-109) Les hommes, quant à eux, méprisent le Survenant et sont jaloux de celui-ci que ce soit pour ses multiples capacités à travailler sur la terre, par sa force physique et l’effet qu’il a sur les femmes. (p.115) De plus, son côté nomade troubla et intrigua les habitants du hameau car les gens sont attachés à leurs traditions et connaissent peu le monde extérieur. Certains sont même choqués car ils le perçoivent comme facteurs de troubles. Vers la fin du roman le survenant leur reproche que les habitants du village ne savent pas ce qu’est de voyager et de vouloir voir du pays.«Non! Vous aimez mieux piétonnier toujours à la même place, pliés en deux sur vos terres de petite grandeur, plates cordées comme des mouchoirs de poche.»(p.190) Avec cet extrait, les habitants se sont ouvert l’esprit en ne se basant plus sur leur propre personne mais sur la connaissance des autres et cela grâce à la présence du Survenant qui leurs a fait découvrir de nouvelles horizons et cultures.

Le prochain personnage qui se verra transformer tant physiquement que psychologiquement par le Survenant est le père Didace Beauchemin. En effet, le père éprouve beaucoup de respect pour le Survenant car il s'identifie à lui, il se retrouve en lui, dans sa force et sa prestance. «Un maudit bon homme, le Survenant!»(p.114) Il éprouve aussi une grande fierté quand il voit venant se battre contre Odilon car il se revoit se battre contre le père

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (82 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com