LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Ma bohème de Arthur Rimbaud

Fiche de lecture : Analyse Ma bohème de Arthur Rimbaud. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  24 Juin 2018  •  Fiche de lecture  •  505 Mots (3 Pages)  •  1 171 Vues

Page 1 sur 3

Ma bohème, Arthur Rimbaud

I-Un hymne à la liberté

A-Une liberté physique : l’errance ou la “dérive”

  • Thème de l’errance :
  • Répétition du verbe aller : v.1, v.3
  • Champ lexical du trajet : v.6, v.9
  • Métaphore au Petit Poucet : v.6-7
  • Destination du voyage non mentionnée = définition de l’errance
  • Indication de lieu imprécise, surnaturelle : v.7, v.9, v.12
  • Temp de l’imparfait : v.2-3, v.5-6, v13 = habitude des actions
  • Adjectifs mélioratifs : v.4, v.10 = Liberté liée à la joie et l’exaltation
  • Monosyllabes = accélération du rythme = ivresse poétique

B-Autres libertés

  • La Liberté dans la nature :
  • Pronoms possessifs : v.7-8 = appropriation de la nature
  • Nature protectrice : v.7, v.10-11 = Nature → Refuge
  • Champ lexical de la vue, du toucher et de l'ouïe : v.8-9
  • Champ lexical du toucher et du goût : v.10-11
  • Une liberté poétique :
  • Modernisation de la forme traditionnelle du sonnet :
  • Le second quatrains se prolonge dans le premier tercet
  • Enjambements : v.10-11, v.13-14 = irrégularité du rythme
  • Deux groupes de rimes différents dans les quatrains VS 1 seul dans les quatrains d’un sonnet traditionnel
  • Dernier vers semble n’avoir aucun sens VS dans le sonnet traditionnel il marque la chute

II-Une parodie de la poésie

A-La poésie omniprésente

  • La poésie est au centre du poème :
  • Champ lexical de la poésie : v.7, v.13-14
  • Tutoiement : v.3 = rapport familier à la poésie
  • Terme “rimes” : v.7 → Mise en valeur par sa place au milieu du poème

B-Une fantaisie

  • Le poème est sous-titré “fantaisie” → La fantaisie est une oeuvre original qui suit plutôt les caprices de l’imagination que les règles de l’art.
  • Rimbaud se déjoue des règles du sonnet et transforme la réalité.
  • Le paysage se métamorphose en univers fantastique + métaphore au héros du conte éponyme le Petit-Poucet : v.6-7 = le poète se métamorphose en vagabond héroïque

III-Un poème autobiographique

A-Omniprésence de la première personne

  • Il semble évident que Rimbaud parle de lui :
  • Première personne + pronoms possessifs : v.1-2, v.3-4, v.5-6 = individualité
  • Dimension autobiographique :
  • Le locuteur est un jeune poète révolté et fugueur = Rimbaud
  • “Ces bons soirs de septembre” : v.10 = seule référence temporelle précise → période où Rimbaud à fugué

B-L’art poétique d’Arthur Rimbaud

  • Évocation subtile de l’idéal poétique d’Arthur Rimbaud
  • Il reçoit des sensations et les transforme en vers → il écoute le “doux frou-frou” des étoiles (v.8-9) et se nourrit des gouttes de rosée revigorantes (v.10-11)
  • Une errance qui est l’ingrédient nécessaire à sa création poétique car elle rime avec une liberté absolue.
  • Métaphore du Petit-Poucet = Poésie comme épreuve initiatique

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (56.5 Kb)   docx (948.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com