LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De La Passion Des Personnage dans le roman Le Joueur D'échec de Stephan Zweig

Rapports de Stage : Analyse De La Passion Des Personnage dans le roman Le Joueur D'échec de Stephan Zweig. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  12 Décembre 2012  •  834 Mots (4 Pages)  •  1 372 Vues

Page 1 sur 4

En 1943, Stefan Zweig publia son dernier roman, intitulé Le joueur d’échecs, avant de se suicider. Il s’inspira d’un manuel qu’il acheta pour meubler sa solitude et réussit à créer un succès international, car ce livre est une confession vaguement déguisée de la désespérance qu’il avait face à la montée des nazis. Cette nouvelle traite de plusieurs thèmes de manière très détaillée, dont la passion. L’auteur allemand démontre que les personnages du livre abordent ce thème différemment, il y a ceux qui ont une passion dévastatrice qui les mène à la folie, alors qu’il y a ceux qui présentent une absence totale de passion.

Pour commencer, le roman décrit le thème de la passion comme si elle était nuisible, sans fin et qui mène à la folie. Tout d’abord, M. B… a développé une vraie monomanie au cours de son séjour à l’hôtel, car le jeu d’échecs était la seule activité qui lui était permise, donc il ne faisait absolument rien d’autre à part jouer des parties mentalement. Sa passion était tellement ravageuse qu’il risque de retourner dans la folie s’il joue de nouveau aux échecs, car il s’est déjà retrouvé une fois à l’hôpital à cause de ce jeu : « […], voulez-vous bien prévenir ces messieurs que je ne jouerai qu’une seule partie? »1 M. B… est totalement conscient que sa passion est maladive et il avertit d’avance qu’il ne veut jouer qu’une seule partie pour enfin conclure son histoire avec les échecs. De plus, le thème de la passion n’est pas seulement représenté par rapport au jeu d’échecs en tant que tel. En effet, la passion de Mc Connor a un lien direct avec sa grande vanité. Sa fatuité va le mener à agir sans réfléchir, en voulant toujours sortir vainqueur : « Dans ses yeux, je reconnus avec inquiétude cette flamme de folle passion qui ne saisit d’ordinaire que les joueurs de roulette quand, pour la sixième ou septième fois, ils ont misé double sur une couleur qui ne sort pas. 2» Cette citation contient une comparaison de la situation de Mc Connor avec un joueur abusif, car dans les deux situations, ils ne peuvent pas arrêter même s’ils sont entrain de perdre. Cette citation permet au lecteur de se faire une image précise des traits physiques qu’a Mc Connor, qui veut absolument éviter de finir la partie avec le titre de perdant, même si pour y arriver il faut qu’il perde une grande somme d’argent. Il refuse d’admettre qu’il s’oppose avec le champion du monde et que cela soit tout à fait ordinaire qu’il ne gagne pas une seule partie. En bref, les personnages qui ont une passion qui les mène à perdre la raison présentent un changement dans leur comportement, représentant la détresse autant que la folie.

Par la suite, la nouvelle de Zweig traite la passion des personnages d’une autre manière en démontrant l’absence de celle-ci. Mirko Czentovic est le personnage qui concorde le plus avec l’absence de passion. En effet, celui-ci n’a jamais réellement eu de passion, et ce depuis sa jeunesse : « Mais ce qui chagrinait surtout le bon curé, c’était l’indifférence totale de son bizarre protégé. 3» Czentovic n’entreprenait jamais rien de son propre gré, il ne faisait qu’écouter les ordres. Lorsqu’il finissait un travail, il n’allait pas jouer ou s’occuper, il ne faisait que s’asseoir avec un air absent et indifférent. Le fait qu’il n’ai connu qu’une

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (74 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com