LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de la chanson Le déserteur de Boris Vian

Analyse sectorielle : Étude de la chanson Le déserteur de Boris Vian. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  11 Avril 2014  •  Analyse sectorielle  •  841 Mots (4 Pages)  •  516 Vues

Page 1 sur 4

Boris Vian – Le Déserteur

Boris Vian (1920-1959) a écrit la chanson "Le Déserteur" en 1954. Elle raconte l’histoire d’un conscrit, qui écrit une lettre au Président pour lui annoncer sa décision de déserter et qui encourage tout le monde à faire de même. Cette chanson a suscité, à l’époque de sa création, une grande polémique et sa première version publique a été interdite, en France, pendant toute la durée de la guerre d’Indochine.

Tout le monde connaît évidemment Boris Vian. Ingénieur, écrivain, chanteur, musicien de jazz, scénariste, acteur, peintre et traducteur, il était le deuxième enfant d’une famille aisée qui aimait toutes les manifestations artistiques; sa mère jouait du piano et de la harpe, son père était traducteur d’anglais et d’allemand et écrivait de la poésie. Mais on a un peu oublié le contexte laborieux dans lequel a été créée sa chanson "Le Déserteur".

On connaît plusieurs versions à cette chanson

Le 15 février 1954, Boris Vian écrit Le déserteur sur le coin de la table d’un restaurant parisien et propose sa chanson à de nombreux artistes. De tous ceux qu’il approche, seul Mouloudji acceptera de l’interpréter et il l’enregistrera le 14 mai 1954. Sa version, pourtant « adoucie » par rapport à la chanson originale est immédiatement censurée sur les ondes et le disque, un 45 tours publié en avril 1955, en pleine guerre d’Algérie, sera, quelque temps plus tard, retiré du commerce pendant de longues années. L’interdiction ne sera levée qu’en 1962.

Ainsi, « Monsieur le Président » avait été remplacé par « Messieurs qu’on nomme grands » ; « ma décision est prise, je m’en vais déserter » était aussi remplacé par « les guerres sont des bêtises, le monde en a assez " etc… Mouloudji reviendra, plus tard, sur la polémique entourant la chanson: "En 1954, beaucoup de journalistes m’ont reproché d’avoir édulcoré Le déserteur. Mais ils n’avaient qu’à venir au moment où je l’ai créée: ils auraient vu que je m’appelais Mouloudji, que j’avais un nom arabe et que j’ai créé cette chanson le jour de la prise de Dien Bien Phu!"

Écoutons donc, en tout premier lieu, cette version "adoucie" et interdite malgré tout, interprétée par Mouloudji dans une vidéo où l’on peut entendre un Mouloudji vieillissant côtoyer un Mouloudji dans la force de l’âge:

Marcel Mouloudji interprète Le Déserteur

Une chanson pacifiste

La chanson Le Déserteur est une chanson qui est aussi très connue internationalement et qui a été traduite en plusieurs langues.

Joan Baez

Dans les années 1970, pendant la guerre du Vietnam, la chanson a été utilisée pendant des marches pacifistes et interprétée par Joan Baez et Peter, Paul and Mary. En 1991, elle a également été utilisée durant des manifestations contre l’intervention occidentale dans la guerre du Golfe. Renaud a adapté la chanson qu’il a publiée dans « L’Idiot international » le 9 janvier 1991.

Mais en terre de France, le sujet reste brûlant : une directrice d’école dans

...

Télécharger au format  txt (5.5 Kb)   pdf (79.5 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com