LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de document sur la première guerre mondiale

Étude de cas : Étude de document sur la première guerre mondiale. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  11 Janvier 2021  •  Étude de cas  •  1 022 Mots (5 Pages)  •  369 Vues

Page 1 sur 5

Thomas Cadou

term 3

10/12/2020

Histoire

        Le document 1 est une instruction rédigée par le général allemand Erich von Manstein à la 11ème armée allemande. Écrite le 20 novembre 1941, ce texte donne des instructions claires à la 11ème armée allemande sur le front soviétique. Ce document s’inscrit clairement dans le racisme et l’antisémitisme nazi de la seconde Guerre Mondial car l’intention de l’auteur est «d’éradiquer le système judéo-bolchevique». Le document 2 quant à lui a été écrit par le commandant des services de sécurité allemand, Reinhard Heydrich, c’est un compte-rendu des actions des Einsatzgruppen en Lituanie. Rédigé le 1er décembre 1941, il décrit la mission des SS et dénombre les exécutions faites en Lituanie. Le terme de front de l’Est désigne, dans le contexte de la seconde  Guerre Mondial, le théâtre d’opérations entre l’Union Soviétique et l’Allemagne, ces deux pays se livrent une guerre totale dans le territoire russe majoritairement. Le terme de guerre d’anéantissement quant à lui, désigne une guerre, qui a pour but final, la destruction d’un ou des nations,, des idéologiques combattantes, en ne faisant aucune distinction entre militaire et civils. Alors en quoi le front de l’Est illustre-t-il les logiques de la guerre d’anéantissements ?

                Dans un premier temps, nous pouvons dire que cette guerre d’anéantissement est majoritairement justifiée par l’idéologie nazie et communiste. En effet, lors de la seconde Guerre Mondial, l’Allemagne sous régime nazie, veut à tout prix éradiquer le système juif et bolchevique, selon eux, ils seraient la cause de tout leurs problèmes, les juifs seraient la cause de la défaite de l’Allemagne en 1918, et les communistes seraient les opposants absolus face aux politiques allemandes. Dans l’instruction donnée à la 11ème armée allemande , le général Erich von Manstein, ordonne aux allemands de livrer un combat à la mort contre le système bolchevique. Il écrit qu’il ne faut pas mener cette guerre contre les forces soviétiques selon des méthodes conventionnelles comme en Europe, mais laisse prétendre qu’il faut utiliser toutes les moyens nécessaires pour éradiquer les soviétiques. Ensuite, cette instruction précise que le soldat allemand doit porter un concept racial et doit venger le peuple allemand de tout les problèmes qu’ils ont subit : ses ordres ne sont pas seulement de détruire les équipements militaires d’une puissance comme en France ou contre le Royaume-Uni, mais d’éradiquer le système judéo-bolchevique, en comprenant qu’ils sont à la base de toutes les atrocités faites contre le peuple allemand.  L’Allemagne endoctrine sa population en leur disant que certaines populations constitue une menace pour la race aryenne et doit s’en protéger à tout prix, que les ennemis de la nation ne doivent plus intervenir dans leur espace vital. L’idéologie est un facteur important dans cette guerre d’anéantissement car elle est fortement mobilisée, elle est véhiculé par les propagandes, le but étant de convaincre les militaires et les civils du bien-fondé de leur combat contre l’ennemi. Enfin, le front de l’Est illustre parfaitement les logiques de la guerre d’anéantissement, car ce front oppose directement les deux plus grandes rivales idéologiques, les soviétiques et les allemands. Au front, les soviétiques ne laissent absolument rien aux allemands : ils laissent derrière eux les usines et les récoltes agricoles détruites pour ne laisser absolument rien aux allemands. Les soviétiques se servent mêmes des juifs pour laisser un espace entre eux et les allemands.

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (37.6 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com