LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de documents d'histoire : Première Guerre Mondiale

Analyse sectorielle : Analyse de documents d'histoire : Première Guerre Mondiale. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  27 Avril 2017  •  Analyse sectorielle  •  980 Mots (4 Pages)  •  1 209 Vues

Page 1 sur 4

Demange, Jason                                                                                                                                          1èreESL

Analyse de document : histoire

        A travers ces deux photos proposées dont l’une représente « une rafle dans le ghetto de Varsovie en 1943 » et l’autre « la sélection à l’arrivée d’un convoi de Juifs hongrois à Auschwitz-Birkenau en 1944 » ayant toutes deux un lien très étroit avec le génocide que les juifs ont subi, nous nous pencherons en partant de la définition de ce qu'est un génocide sur les apports et les limites de ces documents pour étudier le génocide des juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale dans un contexte d’extermination des juifs d’Europe. Un génocide est l’extermination volontaire et planifiée d’un groupe d’humain.

        Dans un premier temps nous analyserons tout d’abord l’extermination d’un groupe d’humain dans ce génocide. Dans une guerre totale, où les civils ont une place part entière  dans ce conflit, les juifs que ce soit les hommes, les femmes et les enfants quant à eux vont subir le deuxième génocide de l’Histoire. L’Allemagne décide de définir la race juive regroupant toutes les personnes étant juives par le sang. Ils sont regroupés dans des ghettos, portent un marqueur « J » sur leurs carte d’identité et ils possèdent une étoile jaune dans l’Europe occupée. En temps de guerre ils sont exterminé dans les usines de la mort c’est-à-dire des camps d’extermination construits pour tuer ou ils sont fusillé (Shoah par balles en U.R.S.S). Les raisons de cette extermination sont que les juifs étaient considérés comme des boucs émissaires, chargés de toutes les culpabilités et également de par l’antisémitisme prédominant en Allemagne. Le document 1, représentant une rafle à Varsovie montre très clairement que cette extermination concerne tout le monde car l’on voit des femmes, des hommes et des enfants, on suppose que ce sont des juifs étant donné que la photo a été prise dans un ghetto où l’on voit des soldats arrêter des gens mais on ne voit pas de morts alors que les juifs sont morts ou prédestinés à mourir. Le document 2 ne nous renseigne que très peu sur cette extermination, on ne voit que des gens regroupés, ce sont des juifs car le titre du document nous en informe mais on ne le voit pas clairement, de plus rien ne nous montre qu’ils vont être exterminer si ce n’est une fois de plus le titre du document en faisant référence à Auschwitz-Birkenau qui fut un camp total et le plus meurtrier de ce génocide.  

        Dans un deuxième temps, nous étudierons la façon dont ce génocide a été planifié et volontaire.  En janvier 1942, les nazis décident la mise en place de la solution, le Wansee dont l'objectif est d'exterminer le peuple juif. Le génocide des juifs a été organisé en quatre étapes, tout d'abord définir la race juive, ensuite regrouppé le groupe dans des ghettos c'est à dire des quartiers réservés uniquement pour les juifs et ainsi mettre en place des moyens de reconnaissance tels que l'etoile jaune, puis les déporter et pour finir les exterminer. Des lois, des stereotypes, la propagande, l'education et des infrastructures sont réquisitionnés pour faire en sorte que les juifs soient exclu socialement, juridiquement et professionnellement de la société. Pour les exterminer les nazis ont procédé à des exterminations par balle comme la Shoah, les rafles mais aussi l'utilisation des camps d'extermination, construient uniquement pour tuer contrairement au camp de concentration et de travail dont le but était d'emprisonner même si de nombreux juifs sont morts dans ces deux types de camps de part les conditions déplorables qu'ils devaient supporter ainsi que l'épuissement du travail forcé. Le document 2 nous permet de constater cette organisation de ce génocide car on peut supposer que les deux groupes de personnes au centre de la photo représentent un groupe qui sera directement exterminé et un autre qui sera emprisonné et forcé de travaillé pour être affaiblie au maximum. De plus, le terminus de la ligne de chemin de fer présent en arrière plan de l'image nous donne l'impression de représenter un signe de la mort. Cependant une photo peut être manipulable, dans ce cas la photo semble trop carrée comme une mise en scène, les détenus sont calme alors que la plupart du temps on a des scènes délirantes. Le document 1, ou l'on voit plusieurs personnes se faire arrêter sont d'après nos hypothèses et le titre des juifs regroupés dans un ghetto, ce qui insiste très fortement sur cette idée d'organisation et de planification de ce génocide car ils étaient regroupés afin d'être déportés ou tués. Enfin, ces deux photos semblent être des photos volontaires de propagande prisent par les nazis constituant d'un point de vue historien, des preuves.  

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com