LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Crises De La Guerre Froide

Recherche de Documents : Les Crises De La Guerre Froide. Recherche parmi 272 000+ dissertations

Par   •  21 Juin 2012  •  727 Mots (3 Pages)  •  1 265 Vues

Page 1 sur 3

Les crises de la Guerre Froide.

I) La première crise de Berlin. Le blocus et la création des deux Allemagne.

N’ayant pu se mettre d’accord sur le sort de l’Allemagne, les occidentaux décident de créer dans leur zone d’occupation une nouvelle monnaie: le Deutsch Mark. Protestant contre cette mesure, les soviétiques entreprennent de bloquer, en juillet 1948, tous les accès routiers et ferroviaires entre la zone d’occupation occidentale et Berlin ouest.

Les américains ripostent par la mise en place d’un pont aérien qui fonctionne de juillet 1948 à mai 1949. Mais le blocus est levé par les soviétiques le 12 mai 1949.

L’Allemagne est durablement coupées en deux. Les soviétiques créent à leur tour une nouvelle monnaie dans leur zone d’occupation : le Mark. Les occidentaux regroupent leur zone d’occupation le 8 mai 1949, d’où la création de la République fédérale allemande (RFA), alors que les soviétiques créent la République démocratique allemande (RDA) le 7 octobre 1949.

II) La Corée: les États-Unis bloquent les ambitions chinoises.

La Guerre froide a crée en Corée, comme en Allemagne, deux états: la Corée du nord pro-soviétique, et la Corée du sud pro-occidentale. La guerre qui s’y déroule entre 1950 et 1953 découle de la victoire communiste de Mao en Chine.

En juin 1950, la Corée du nord sous l'impulsion des Soviétiques, envahit la Corée du sud. Face à la situation, les EUA demande au Conseil de sécurité, profitant de l’absence de l’URSS qui pratique la "politique de la chaise vide", une intervention en faveur de la Corée du sud. A l’automne 1950, une grande offensive des casques bleus, sous le commandement de Mac Arthur, obligent les nord-coréens à quitter la Corée du sud. La Corée du Nord est envahit à son tour. Début 1951, la Chine vole à son secours et une guerre de position s’installe.

Il faut attendre encore deux longues années pour que l’armistice de Pan Mun Jon soit signé en juillet 1953, quelques mois après la mort de Staline. Cet armistice rétablit une frontière précaire entre Corée du Nord et du Sud.

III) La deuxième crise de Berlin.

Dans les années 1950, le contraste entre la prospérité de Berlin Ouest « vitrine de l'Ouest », aidée par les Américains et sa partie orientale s'accentue. Au contraire la répression sévit dans le camps des Soviétiques, et l'exode des Allemands de l'Est vers la RFA par Berlin s'accélère: 3 millions de personnes entre 1949 et 1961.

Décidé à enrayer l'hémorragie, le 27 novembre 1958, Nikita Khrouchtchev lance un ultimatum aux Occidentaux : Il veut annexer Berlin à la RDA. Face à l'échec des négociations, Kennedy est inflexible, n’ayant pu obtenir le départ des occidentaux de Berlin-Ouest, le 13 août 1961, un mur est construit encerclant hermétiquement Berlin-ouest. L’hémorragie de l’Allemagne de l’est est stoppée et les allemands de l’ouest ont le sentiment d’avoir été abandonnés par le camp occidental. Cette impression n’est corrigée qu’avec la visite de Kennedy à Berlin-ouest en 1963

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (70.7 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com