LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Écriture personnelle: Dialogue entre Kalem le vénérable et Er'han le jeune

Dissertation : Écriture personnelle: Dialogue entre Kalem le vénérable et Er'han le jeune. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  2 Février 2013  •  956 Mots (4 Pages)  •  610 Vues

Page 1 sur 4

Voila un dialogue que je vous propose de lire... Il est un peu long mais intéressant

Pour la tite histoire je l'ai trouvé à l'intérieur d'une compil celte que j'ai acheté il y a trois semaines. C'est donc moi qui l'ai tapé donc s'il y a des fautes de frappe je m'en excuse.

Dialogue entre Kalem le vénérable et Er'han le jeune

Kalem : Approche, jeune Er'han, l'heure est venue de t'apprendre les Secrets.

Er'han : Je sais tout ce qu'un homme doit savoir, Vénérable. Je veux partir à la conquête du monde.

Kalem :Tu ignores même le contenu de ce que tu souhaites.

Er'han : Je sais : je veux une armée de fiers combattants, des guerriers solides.

Kalem : Tu es jeune et impatient, Er'han. L'heure est venue de ton initiation.

Er'han : Je t'aime et te respecte, Vénérable. Mais j'ai combattu, et j'ai observé. Que dois je savoir ?

Kalem : Ce que nous ont transmis les Ancêtres.

Er'han : J'œuvre pour nos générations futures. Le passé nous freine, et il m'importe peu ! De quelle utilité me seront les Ancêtres ?

Kalem : Ils sont la sève de ces fleurs que tu souhaites cultiver.

Er'han : Le soleil et les pluies suffiront à leur épanouissement.

Kalem : Ils sont la flamme qui réchauffera tes hommes les nuits d'hiver et de découragement...

Er'han : Je saurais les enflammer moi même !

Kalem : Ils t'apprendrons les mystères de notre peuple.

Er'han : Je connais toutes nos énigmes et leurs réponses ! Les meilleurs maîtres m'ont enseigné les Astres, les cœurs, et la guerre. J'éclairerais notre peuple !

Kalem : Tu parles bien, jeune Er'han. Mais personne ne suivra un aveugle, même s'il est bon orateur. Seuls les secrets des Ancêtres te mèneront à la Vérité. Connais tu seulement le secret du Trois ?

Er'han : Quel Trois ? Le peuple celte est Un. Et je lutterai pour qu'il le demeure.

Kalem : Tu n'écoutes que tes désirs. Tu es Celte sans savoir ce qu'est un Celte. Nous sommes le peuple des Trois Victoires, jeune Er'han. Ecoute : pour parvenir à l'état humain, il est pour l'être trois nécessités. Ce sont : la nécessité d'acquérir la Science, celle d'apprivoiser l'Amour, celle de viser la Force Morale. Ces trois acquisitions sont nommées les Trois Victoires et il appartient à l'Homme ou la Femme de les faciliter à ses frères inférieurs par la Justice et la Bonté.

Er'han : Comme tout homme, j'aspire à la fortune. Comme tout chef, j'aspire à la gloire. Ces Trois Victoires me seront-elles plus utiles que la conquêtes de nouveaux territoires ?

Kalem : Elles te permettront de vaincre le Mal, ainsi que CYTRHAUL, le Néant. La Science permet d'acquérir la Connaissance, et l'Amour, par le désir, créé la Vie et combat la tentation d'Anéantissement,

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (78.7 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com