LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dom Juan acte II,2 " Dom Juan courtise Charlotte " de Molière

Documents Gratuits : Dom Juan acte II,2 " Dom Juan courtise Charlotte " de Molière. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  31 Décembre 2012  •  1 666 Mots (7 Pages)  •  684 Vues

Page 1 sur 7

Dom Juan acte II,2 "Dom Juan courtise Charlotte" de Molière

Commentaire

Introduction

Problématique

I/ Une scène de séduction

A) Le schéma actanciel

- La scène met en présence trois personnages:

-> Don Juan, personnage principal et éponyme, peut être considéré comme le sujet principal. Il est aussi le destinataire.

-> Charlotte constitue son objet: on s'en rend compte dès les premières lignes: "Ne trouves-tu pas, dis-moi, que celle-ci vaut bien l'autre? Ce qui pousse Dom Juan c'est le désir de conquête, la nature, son obsession pour la beauté.

-> Il aborde rapidement Charlotte et lui propose mariage: " sachez que je n'ai d'autre dessein que de vous épouser"

->Sganarelle est à la fois un adjuvant et un critique. Adjuvant quand il conforte DJ dans son projet l.4: "Assurément. Autre pièce nouvelle" ou rassure Charlotte sur les intentions de Dom Juan l.65: "et je prends à témoin l'homme que voilà de la parole que je vous donne". Critique dans les apartés ironiques l.4 et l.55: "Il n'a garde".

-> Dom Juan l'interpelle au début pour lui demander son avis sur Charlotte l.2 puis l.17. DJ s'en fait un complice et un témoin de ses exploits. Il a une fonction comparable à celle de Sancho Panza auprès de Don Quichotte. L'ambivalence de son rôle est soulignée par le double sens de ses paroles (ironie) et par les apartés.

B) L'économie du dialogue

- Le temps de parole montre que c'est DJ qui domine. Sganarelle n'intervient que très marginalement.

-DJ dispose du plus long temps de parole. Cependant, Charlotte se défend assez bien vu sa situation. Elle a même une petite tirade l.50-54 où elle développe un peu sa pensée. Il y a donc une résistance de sa part (ce qui ne fait que renforcer l'intérêt que lui porte DJ).

-Ajoutons le niveau de langue qui montre aussi la supériorité de Dom Juan. Charlotte s'exprime simplement "Fi!... elles sont noires comme du charbon", voire de façon populaire en supprimant les r par ex. "les monsieux", toujou", "enjoleux" (53-54) Qui mène le jeu? C'est DJ.

C) Les étapes de la séduction

-Première étape: il aborde sa victime en lui posant quelques questions banales l-14 = Stichomythie. Charlotte se contente de répondre brièvement et poliment ( répétition de "Monsieur", "pour vous servir").

-Deuxième étape l.14-36: il la complimente sur plusieurs points physiques: yeux, taille, tête, yeux à nouveau. Puis les mains. On suit le mouvement de son regard

->Charlotte essaye ici de se défendre car elle ne croit pas à l'éloge de DJ sur ses mains, trop invraisemblable. Mais elle est toujours tentée de le croire. "je vous suis bien obligée si cela est".

-Troisième étape l.37-fin: DJ aborde le vif du sujet sans transition : "vous n'êtes pas mariée sans doute?". Les répliques s'allongent encore car le sujet est plus délicat. Dj est obligé à argumenter en sa faveur: il se dit fidèle, honorable et de bonne foi. Charlotte se défend davantage mais elle finit par céder , la proposition de mariage la séduit, elle est donc séduite par la parole de Dom Juan.

=> On assiste donc a une offensive en trois temps où DJ renforce peu à peu sa pression tandis que Charlotte résiste mais recule peu à peu. Si elle cède rapidement c'est parce qu'elle n'est pas amoureuse de Pierrot, dont la naïveté a été soulignée dans la scène précédente qui prépare celle-ci.

=> La tonalité du texte est ambiguë. On peut s'amuser de l'habileté de DJ, de la naïveté de Charlotte, et de la du`plicité de Sganarelle. Le spectateur étant au courant de la personnalité de DJ assiste avec intérêt à sa stratégie. Mais il est difficile d'oublier l'enjeu sérieux pourr la jeune fille. Notons que dans cette "comédie sérieuse" (terme qui désigne certaines comédies de Molière comme Tartuffe, Le Misanthrope

II/ Le portrait du séducteur à travers cette scène

A) Sa tactique

-Elle consiste en deux points essentiels: la flatterie et sa propre mise en valeur

- La flatterie porte uniquement sur la beauté physique de la femme. Il l’examine comme on le ferait pour un animal, la fait tourner et montrer ses dents, ses mains. Exclamations, questions rhétoriques soulignent son admiration 37, 48. On devine qu’il ment à propos des mains d’après la protestation appuyée de Charlotte. DJ n’hésite pas à baiser des mains sales de paysanne comme il le ferait pour une femme du monde. Il veut la persuader qu’elle est hors du commun, bien au-dessus de sa classe sociale. Cette flatterie débouche sur l’idée qu’elle ne peut épouser

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (117 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com