LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Monarchie et les guerres européennes

Cours : La Monarchie et les guerres européennes. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  3 Octobre 2019  •  Cours  •  2 230 Mots (9 Pages)  •  19 Vues

Page 1 sur 9

Chapitre 7 : La Monarchie et les guerres européennes

Louis XIV, le roi de guerre

Une réflexion sur l’Etat, la souveraineté. La souveraineté est enfin définie dans le dictionnaire de l’Académie française ; le dictionnaire n’est pas avant-coureur puisqu’il enregistre des évènements qui ont eu lieu. Alors qu’en 1610 1620, les juristes qui entourent le roi tentent de définir la souveraineté, le dictionnaire en 1694 qui est répandu en Europe, une définition qui fait consensus. Une définition qui s’est construite tout le long du XVIIème siècle.

On va essentiellement parler de la perception du roi sur la souveraineté. Le souverain s’est celui qui a cette qualité et cette autorité qui est provoqué par la guerre qui va l’utiliser pour construire sa légitimité. Le souverain a le monopole de la violence. En même temps cette qualité et cette autorité est objet de contestations extérieures, mais aussi construite par les puissances voisines.

Le règne personnel de Louis XIV, le roi de guerre et le contrepoint européen

  1. Le règne personnel de Louis XIV

  1. La prise de pouvoir de Louis XIV

la fin du ministériat

Il y a un premier temps sur la prise de pouvoir de Louis XIV qui est beaucoup plus radicale que celle de Louis XIII ou Henri IV, on a un vrai coup de force.

Louis XIV nait en 1638 c’est un peu l’enfant du miracle, il devient roi en 1643, il n’a que 5ans donc il y a une Régence. Il est majeur en 1655 donc il peut gouverner. En 1660, Mazarin décline par la maladie, Louis XIV prend la décision de gouverner seul. Cette décision est facilitée par la mort de Mazarin. Louis XIV va régner seul donc sans principal ministre qui était là depuis le règne d’Henri IV et il est donc maitre de son conseil. Il écarte de son conseil : les Princes, la reine mère et toute la haute noblesse. Il appelle des collaborateurs, des personnes de moindre naissance, la dite vile bourgeoisie. Un conseil sans appuie de la haute noblesse. Ces personnes vont diriger eux même des conseils subordonnés au Conseil d’en haut (celui du roi). Dans ces conseils on a le conseil dit des affaires du dedans dits Conseil des dépêches et le Conseil de la conscience (censé s’occuper des questions des esprits, de la religion). Le Conseil d’en haut qui s’occupant essentiellement de tout ce qui touche la guerre. Il reste la question importante des finances qui étaient alors pris à la charge du surintendant qui était un officier et qui échappait à l’autorité du roi.

Michel Le Tellier qui est un nouvel anobli qui a exercé les deux principales exercice dans la justice et dans l’administration. Il est fidèle qui va devenir chancelier en 1677 qui est celui qui appose le sceau du roi sur les décisions du roi. Il va gérer les affaires du dehors, de la guerre.

Hugues de Lionne, qui est un négociateur qui a fait signer la paix avec l’Espagne en 1659, il va s

Fouquet est un parlementaire qui a hérité d’une grande fortune car lui et sa famille ont fait beaucoup d’affaires. Il est sous Mazarin surintendant des finances on ne peut pas s’en débarrasser puisqu’un office trop cher.

la fin de la surintendance

Château de Vaux-le-vicomte, propriété de Fouquet, est un château en insulte au roi, beaucoup plus luxueux que Le Louvre, à la dernière mode, plus couteux au point que le roi ne puisse même pas se le payer ; payé par l’argent de l’Etat, l’argent des sujets.

L’occasion de se débarrasser de Fouquet se présente le 17 aout 1661 Fouquet invite dans sa résidence le roi lors d’une fête et Victor Hugo « à 6heures du soir Fouquet était le roi en France à 2heures du matin il n’est plus rien ». Les gardes se sont saisis de Fouquet et est jeté en prison. On a un véritable coup de majesté le surintendant est en prison et la fonction est supprimée et remplacée par un Conseil des Finances qui va donner place à un contrôleur général des finances 1662 Colbert. La différence est que le surintendant est tutilaire de sa charge le controleur peut être viré. Un coup d’arret à une tradition. Louis XIV devient l’ordinateur de ses finances ; toute dépense est faite pour le roi et au nom du roi.

le développement de la monarchie administrative

Un règne personnel, le roi est l’auteur de toutes décisions le Conseil d’en haut est tenu par celui-ci et il est source de toutes décisions (arrêt du roi) qui sont scellés par le chancelier, peut assister au autre conseil, ordinateur de ses finances. Le Conseil des dépêches qui est le lien entre le roi et le peuple. C’est là que se décide l’impôt. C’est dans le Conseil de conscience que se débatte les questions religieuses. Une emprise sur le royaume. Un organisme propre a la loi se crée : la direction. Qui se rejoute au Conseil d’en haut.

Le contrôleur des finances est chef de bureaux, des caisses qui devient un organisme important qui contrôle la cour et la marine, ainsi que les bâtiments. Il rend compte qu’au roi.

L’administration est donc un moyen de centraliser le pouvoir.

  1. L’importance de la (re)présentation

que veut dire représentation ?

Il y a présentation et représentation.

 Le roi doit faire connaitre sa majesté. La situation est favorable, le roi est jeune, vu comme bel homme, vigoureux, il n’est pas seulement soldat et chasseur. Il montre autrement sa majesté : par la dance. Il fait entrer des pratiques aristocratiques et éloigne la violence de la guerre pour montrer sa grandeur.

Il faut présenter sa gloire au peuple, il est comme un dieu qui capte le Soleil et le redistribue.

Un seul château doit l’emporter c’est le château du roi plus de cas comme le château de Fouquet.

le carrousel de 1662

L’occasion de montrer sa majesté est lors de la première grande fête du royaume : le carrousel de 1662. 5 et 6 juin 1662 aux Tuileries extrêmement importante et colossale qui est une fête italienne pour remplacer les tournois car Henri II mort lors dans l’un d’eux. 299 cavaliers paradent devant 10 à 15 000 personnes. Le roi donne à voir sa gloire et humilie les grands qui sont associés à cette parade. 6 groupes : le roi dirige les Romains, son frère les Perses, le duc de Condé les Turcs (hérétiques et infidèles), l’autre les Indiens et le dernier les Sauvages d’Amérique. Il y a une hiérarchie. Le roi gagne la course. Ce carrousel est représentée par gravure qui est diffusée à toute l’Europe.

...

Télécharger au format  txt (13.5 Kb)   pdf (108.4 Kb)   docx (210.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com