LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

1991, la fin de l'histoire ?

Dissertation : 1991, la fin de l'histoire ?. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  13 Novembre 2018  •  Dissertation  •  451 Mots (2 Pages)  •  131 Vues

Page 1 sur 2

Alphonse Bouy

H1 G1

7/11/2017

1991, la fin de l’histoire ?

        En 1989 Francis Fukuyama publie dans le National Interest un article intitulé La Fin de l’Histoire ?. Alors que la fin de l’URSS se fait proche, le politologue expose sa théorie selon laquelle la disparition du bloc soviétique amènera une domination totale du libéralisme politique et économique, marquant ainsi « la fin de l’histoire ». Fukuyama développera ses idées, inspirées notamment de Marx et Hegel, dans un essai, La Fin de l’Histoire et le Dernier Homme, publié en 1992, un an après l’implosion effective de l’URSS et la démission de Gorbatchev le 25 décembre 1991.

        Alors que 1991 présente un tournant indéniable dans l’histoire de notre société actuelle, il s’agira de s’interroger sur la réalité factuelle d’une hégémonie sans conteste de l’idéologie occidentale depuis 1991.

I/ Les conséquences directes de l’implosion de l’Union Soviétique

        A/ Les États-Unis, de superpuissance à hyperpuissance

                

  • Le repli sur eux-mêmes des pays de l’ex-URSS entraîne une récession économique dans toute l’Europe de l’Est, laissant les USA seule puissance économique.
  • Le libéralisme politique, modèle pour les nouveaux états
  • Une puissance militaire indétronable

                        

        B/ La réunification de l’Allemagne, point de départ d’une Europe forte

  • Relations Franco-Allemande
  • Traité de Maastricht 1992
  • Intégration dans l’U.E. de certaines républiques de l’ex-URSS

        

II/ Alors que le libéralisme ne s’étend pas au monde entier, des tensions persistent

        A/ L’hégémonie américaine remise en cause par l’émergence de nouvelles puissances

                

  • L’émergence puis la montée en puissance des BRICS
  • La Chine en concurrent économique direct

        B/ Des tensions en réaction à l’impérialisme américain

  • Al-Qaida, le refus de soumission à l’idéologie américaine, le 11 septembre
  • L’islamisme intégriste et l’État Islamique
  • Les menaces nucléaires de la Corée du Nord

        Si la théorie de Fukuyama s’est partiellement confirmée avec une libéralisation progressive d’une partie du monde, les réactions à l’impérialisme américain sont nombreuses et il semble ainsi réducteur de proclamer 1991 comme étant la fin de l’histoire. Celle-ci est en perpétuelle évolution et ce qu’on peut considérer comme la fin de l’histoire aujourd’hui en sera le point de départ demain. 

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (55 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com