LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

16ème siècle.

Compte Rendu : 16ème siècle.. Recherche parmi 229 000+ dissertations

Par   •  19 Septembre 2012  •  733 Mots (3 Pages)  •  1 181 Vues

Page 1 sur 3

XVI siècle

Humanisme :

C’est une nouvelle façon de penser et de voir le monde. Les esprits les plus admirés étaient ceux qui connaissaient plusieurs langues, qui restaient enfermés dans des bibliothèques ou des laboratoires. Ils exploraient les secrets de la nature, dont ils découvraient les lois. Ils maitrisaient des techniques nouvelles, inventaient des machines étonnantes. Dans le même temps, ils s’émouvaient devant un tableau, ou en écoutant une belle musique, ou encore en lisant un poème.

Erasme : 1469-1536 Il dénonce la corruption et les vices du clergé.

Jean Pic de la Mirandole : fin du XVème Il affirme que l’Homme est placé au centre de l’Univers avec le devoir d’étudier le monde ainsi que lui-même.

Thomas Moore : 1477-1535 Utopie communiste

L’Homme est naturellement capable de tout apprendre sans intermédiaire. Ce qui rejoint un peu le protestantisme de Luther et de Calvin.

Retour aux sources :

François 1er va développer les collèges dans le but de traduire les textes anciens pour être sûr de la traduction. Les artistes vont chercher à s’inspirer des maîtres de l’Antiquité.

Révolution :

Copernic : modèle héliocentrique qui fait perdre de la splendeur à l’Eglise.

Gutenberg : 1453 Invention de l’imprimerie qui permet d’ouvrir l’accès à la connaissance à différents cercles.

Littérature :

François 1er va développer le français pour qu’il devienne la langue officielle du droit et de l’administration du royaume de France.

Guillaume Budé (1468-1540) : Il fonda le Collège de France en 1530 à la demande de François 1er.

François Rabelais (1494-1553) : a été homme d'Église et médecin ; ses romans comme Pantagruel puis Gargantua (père de Pantagruel) allient truculence et érudition, et développe un humanisme optimiste qui croit en l'homme et en son libre arbitre sans cesser de croire en Dieu.

Michel de Montaigne (1533 - 1592), écrivain français, philosophe du scepticisme : il ne comprend pas les querelles entre catholiques et protestants, il est l'auteur des Essais. Son œuvre, Les Essais, affirment les droits de la conscience individuelle, et formulent les principes humanistes : justice, liberté, respect de l'homme, droit au bonheur... Il a écrit son autobiographie.

La Pléiade : Au XVIe siècle, à Paris se forme un groupe qui réuni de grands poètes, tels que Pierre de Ronsard (Les Odes) ou Joachim du Bellay (Défense et illustration de la langue française). Ils rompent avec la poésie médiévale et cherchent à exercer leur art en français. Constatant la pauvreté du Français, ils vont l'enrichir par de nombreux mots issus du latin (néologismes). À la demande de François 1er , ils participent au développement et à la standardisation du français.

Architecture :

La manifestation la plus évidente

...

Télécharger au format  txt (4.9 Kb)   pdf (83.7 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com