LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Composition Histoire: La puissance américaine dans le monde depuis 1947

Note de Recherches : Composition Histoire: La puissance américaine dans le monde depuis 1947. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  5 Avril 2015  •  1 558 Mots (7 Pages)  •  797 Vues

Page 1 sur 7

COMPOSTION

La puissance américaine dans le monde depuis 1947

Lors de la seconde guerre mondiale, les États-Unis apparaissent comme des libérateurs au yeux des Européens. Ainsi, avec tout l'économie et les progrès technologiques qui ont été mis au service de l'effort de la guerre, ces derniers se retrouvent propulsés, avec l'URSS, au rang de superpuissance mondial. Ils assument alors un rôle en charge du nouvel ordre mondial dont ils avaient les moyens déjà depuis un demi-siècle mais qu'ils hésitaient à jouer. Alors que l'Europe se trouvait dévastée, ils s'impliquent dans la réorganisation des relations internationales au service de la paix (ex : fondation de l'ONU) . Cependant dans les années de 1945 à 1947, une rivalité s'installe entre l'URSS et les États-Unis, ce qui engendrera, par la suite, la fameuse Guerre Froide.

Mais, détestés ou adulés, les États-Unis ont toujours su rester une puissance globale, hégémonique ou en oligopole, en fonction des périodes. Ainsi, nous allons étudier comment se témoigne la puissance américaine dans le monde depuis le début de la Guerre Froide ? Quelles évolutions a-t-elle connu et connaît-elle  actuellement?

En effet, nous nous pencherons tout d'abord sur la manifestations et les aspects de la puissance américaine, puis sur ses évolutions.

Pays neuf fondé par des immigrants, les États-Unis sont restés jusqu'à aujourd'hui une terre promise pour des millions de personnes dans le monde. A la fin du second conflit mondial, les États-Unis n'avaient perdu que 400 000 combattants et possédaient toujours de nombreuses ressources. Ils détenaient 75 % des réserves d'or, assuraient 50 % de la production industriel mondial, 25 % du commerce international et ils étaient les seuls à obtenir l'arme nucléaire. De plus, le dollar est devenu la monnaie internationale de référence depuis les accords de Breton Woots qui avait crée le FMI (font monétaire international). Le libre échange est défendu au sein des négociations du GATT (General Agrement on Tarif and Trade), au profit du commerce de la première puissance économique mondiale.

La puissance américaine confirmé, les relations entre les deux Grands du moment- États-Unis et URSS- se dégradent. Ils ne s'agit plus de réorganiser le monde mais de défendre le « monde libre » contre le communisme. Ce fut le début de la guerre froide qui fit des États-Unis une superpuissance en rivalité permanente avec l'URSS qui, par ailleurs acquiers l'arme atomique en 1949 et s'engage alors dans la course au armements de pointe avec l'Amérique. Ce complexe militaro-industriel a entretenu la croissance économique et le progrès technologique aux États-Unis. Ces derniers ont mis en place un réseau d'alliances sur tout les continents, ont installés progressivement des bases dans le monde permettant une présence terrestre et navale permanente qui ont permis des interventions militaires directes (ex : guerre de ocrée). C'est la doctrine de Truman, la politique d'endiguement du communisme qui a petit à petit confirmé sa place importante et omniprésente dans le globe. De même, ils ont tenté d'influencé économiquement et culturellement les pays 'menacé' par le communisme. Les produits américains se répandent et diffusent au passage la culture et le mode de vie américains qui deviennent d'une certaines façon le modèle. Holywood nourrit le monde du rêve américain et de l'Américain Way of Life. Un des premiers actes d'endiguement est la mise au point, dès 1947 , du plan Marshall d'aide à la reconstruction de l'Europe où les pays de l'Est se retrouvent obligés de refuser sous les ordres de l'URSS. Cette aide est intéressée, elle vise à conjurer toute tentation communiste et entretien le liens transatlantiques, mais bienvenue par les pays d'Europe. Ainsi, les États-Unis, se déclarent leader du  « monde libre ». L'Amérique Latine est 'gardé' contre toute forme de socialisme par les États-Unis par le biais de l'OEA (Organisation des États américains créée en 1948), prenons comme exemple l'intervention à Cuba en 1962. Le développement économique s'appuie, lui, par un progrès technologique impulsé par la compétition avec l'URSS, symbolisée par la conquête spatiale qui mène les États-Unis jusqu'à la Lune.

Toutefois, le modèle américain est remis en question, notamment par les opposants à la guerre du Vietnam. Tous dénoncent une Amérique qui trahit ses valeurs. Le président Nixon est, de plus, discrédité en 1973 par le scandale Watergate et d'autre raisons. La puissance américaine est alors en recul. Leur hégémonie sur l'économie mondial est remise en cause par leurs concurrents japonais et européens. Certains alliés prennent leurs distances, comme la France qui quitte le commandement l'OTAN en 1966. Alors que l'Amérique semblait perdre de l'assurance et son image de modèle de vie. Reagan utilise sa politique de 'bons sentiments' avec son slogan « America is back » tandis que peut de temps après l'URSS dirigé par le réformateur Gorbatchev,

...

Télécharger au format  txt (10.2 Kb)   pdf (116.5 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com