LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Composition histoire les civils dans les guerres du XXème siècle

Dissertation : Composition histoire les civils dans les guerres du XXème siècle. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  4 Novembre 2015  •  Dissertation  •  3 119 Mots (13 Pages)  •  1 650 Vues

Page 1 sur 13

INTRO :

Les deux guerres mondiales ont eu un impact très important sur l'histoire du XXe siècle.  Pour la première fois, l'effort de guerre mobilise l'ensemble de la société, et l'ensemble de la population, militaire mais aussi civile, est touchée, ces deux guerres son alors qualifiés de guerres totales. La Seconde Guerre mondiale ira jusqu'à faire des civiles des proies à abattre . Durant ces guerres, le civil pouvant être défini comme un individu qui n’est ni militaire ni religieux doit s'engager dans l'économie de guerre afin de répondre à la demande des États. Ainsi, l’arrière et tous les civils doivent se mobiliser pour espérer la victoire.  Si au  début du XXe siècle des règles avaient été créé pour protéger les populations non-combattantes durant les conflits les civils bien qu'ils ne soient pas au cœur même des combats de la Grande Guerre, sont affectés de différente manières par la violence de guerre.

PROBLEMATIQUE : Comment les grandes guerres au XXeme siècles ont bouleversées la vie des civils à cette époque et qu'elles ont été les répercutions physiques et moral sur leur existences ?

Dans un premier temps, nous verrons

comment s'est déroulé l'invasion et l'impact des bombardements sur les civils puis nous nous pencherons sur

la vie à l’arrière et plus particulièrement la condition des femmes nous parlerons ensuite des

blessures physique infligé aux populations et enfin nous aborderons

les conséquences de ses guerres sur les familles avec les séparations et les deuils.

L'invasion constitue pour les populations civiles le premier épisode sanglant et marquant d'une grande liste. Les mesures d'évacuation non prise ou souvent mal mises en œuvre exposent les civils aux exécutions, viols, prises d'otages et pillage. Partout en France, les populations furent exposées à cette agressivité à cause des invasions.

 Le 8 août 1914, treize régiments allemands font preuve d'une immense violence dans un village belge (Dinant) ils procèdent à des exécutions de masse et usent des civils comme des « boucliers humains » entraînant ainsi le décès de 674 personnes. Ces régiments détruisent également bâtiment publics, logements, archives, richesses personnelles et artistiques et anéantisse ainsi la ville belge. Dans de nombreuses villes européennes les invasions se déroulent dans l'effroi et la violence pour les civils désarmés et l'exemple de Dinant n'est pas un cas isolé. Puisqu'au total, entre août et octobre 1914, 6 500 civils belges et français sont exécutés. Et évidemment il n'y a pas qu'en Europe que l'invasion a causé des morts en masse puis qu’entre 1937 et 1945 environ 3,9 millions de Chinois, essentiellement des civils, furent directement exterminés par les politiques du régime Shôwa et 10,2 millions de civils périrent des causes indirectes liées à l'invasion japonaise. Les bombardement engendrés pas ces invasions n'ont pas été moins traumatisant pour les civils. En effet la marque laissé par les bombardements dans les mémoires à un impact très fort sur la population.

Les dévastations ayant pour dessein de ralentir/empêcher les troupes adverses de progresser empêchent également la reprise de la vie civile. Lorsque l'Allemagne s'est retiré en février 1917, les routes ont été rendues inutilisables, les maisons inhabitables, les villages furent incendiés,Les instruments agricoles et industriels ainsi que les bâtiments furent détruits. En 1918, les troupes allemandes font exploser les infrastructures de la ville de Lens (Nord Pas-De-Calais). Les bombardements à répétition à longue distance rendent la distinction entre lieu de combat et espaces civil de plus en plus inexistante. Entre le 23 mars et le 9 aout 1918 des canons bombardent Paris, faisant plus de 250 morts et 625 blessés, et les bombardements, par zeppelin dès 1914, puis par avion, font 267 morts et 602 blessés.Londres aussi est touché par les bombardements puisqu'au printemps 1917, l'armée allemande conduit les raids aux quartiers industriels de Londres et font environ 1 414 morts et 3 416 blessés parmi les civils britanniques.                                                              L'invasion et les bombardements ont causés de très nombreuses victimes mais c'est aussi le moral des civils et leur mémoires personnelles et collectives qui ont été touché par ses actes.

 La plupart des hommes en âge de travailler ayant été mobilisés à la suite des invasions de 1914 il fallut faire appel a la main d’œuvres féminine dans les usines. Les femmes travaillaient deja avant la guerre mais le plus souvent elle ne s'occupaient que des taches dites « secondaires ». Ce qui fût nouveau en revanche, ce fut leur embauche dans les usines d'armement, dont les ouvrières furent bientôt désignées sous le nom de « munitionnettes ».                                                                                                               Très vite, les femmes sont donc dans l'obligation de soutenir l’effort de guerre en fabriquant des armes, distribuant le courrier ou en s’occupant des tâches administratives. Elles parviennent à accéder  aux responsabilités et changent ainsi la condition féminine. Dans les campagnes, elles accomplissent les travaux agricoles de leurs époux et deviennent maîtresses de maison puisque les figures masculines sont absentes du foyer. D’autres femmes choisissent de s’engager dans les hôpitaux ou d'assister les médecins sur le champ de bataille. Enfin, les marraines de guerre écrivent aux soldats sans famille et leur envoient des colis. La condition des femmes dut au départ des hommes n'est pas la seule chose a changer à l'arrière puisque la nourriture est rationnée et des réquisitions ont lieu. La guerre rend la vie quotidienne des civils difficiles, par exemple se procurer de la nourriture en temps de guerre devient compliqué car les productions alimentaires se font plus rares. Il faut parfois faire la queue pendant des heures devant les magasins d’alimentation avant d’obtenir de la nourriture. De plus les cultures sont moins productives en l’absence des hommes, d’animaux de traits et d’engrais.  Les populations souffrent du manque de nourriture. En Allemagne lors de la première guerre mondiale à cause du blocus naval des Anglais les allemands ont beaucoup souffert de cette pénurie de nourritures. Les décès causés par le détournement des ressources disponibles au profit des militaires japonais dans les pays occupés font aussi de très nombreuse victimes. Dans l’Asie du Sud, particulièrement la famine de 1945,  en Indochine française (sur le territoire de l'actuel Viêt Nam) et dans l’Est des Indes orientales néerlandaises occupées (actuelle Indonésie) des millions de civils périrent en raison d’une famine largement évitable en 1944-1945.

...

Télécharger au format  txt (18 Kb)   pdf (234 Kb)   docx (17.3 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com