LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Réaliser la biographie d’un acteur de la Seconde République et du Second Empire

Fiche : Réaliser la biographie d’un acteur de la Seconde République et du Second Empire. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  21 Mai 2021  •  Fiche  •  1 404 Mots (6 Pages)  •  140 Vues

Page 1 sur 6

Histoire géo                                                                                                                          BELGACEM Ghita

Réaliser la biographie d’un acteur de la Seconde République et du Second Empire

  1. George Sand, une jeune fille ambitieuse à la recherche d’indépendance :[pic 1]

George Sand de son vrai nom Aurore Dupin, nait le 1er juillet 1804 à Paris. Ayant perdu son père à l'âge de quatre ans, elle grandit auprès de sa grand-mère dans le petit village de Nohant. Elle y étudie les sciences et le latin puis à l’âge de 14ans elle est envoyée dans un couvent où elle deviendra très croyante. En 1822, elle quitte le couvent pour retourner chez sa grand-mère ou elle mène une vie très paisible et champêtre ce qui l’inspire beaucoup dans ses écrits. La jeune Aurore fait la rencontre de Casimir Dudevant qui est baron, par la suite elle se marie avec lui à l’âge de 18ans et donne naissance à deux enfants mais le couple s'entend mal et se sépare.

Assoiffée d'indépendance, la jeune femme s'installe à Paris en 1831 ou elle entretient une relation avec Jules Sandeau. Cette relation donne naissance au roman « rose et blanche » en 1831 et qu’ils signeront du nom de J. Sand. Après ça publication aurore est encore plus ambitieuse et continue a écrire mais cette fois ci seule. Son indépendance lui permettra de publier son premier roman en mai 1832, « Indiana » sous le nom de George Sand. Dans ce récit romantique, elle défend le droit des femmes à penser et à agir librement. Ce fut un grand succès jusque la révélation de sa réelle identité qui n’a pas plus a grand monde, l’acceptation qu’une femme est du talent dans un domaine « réservé » aux hommes fut difficile. Sand est quand bien même soutenue par des auteurs comme châteaubriand ou encore Victor Hugo.[pic 2]

  1. George Sand, une femme de combat :

Après s’être installé à paris en 1832, Aurore prend l’apparence d’un homme car c’est la condition si elle veut entrer dans les théâtres et découvrir la ville lumières et ses penseurs. Elle cherche à révolutionner le XIXème siècle et se considérer à l’égal des hommes qui dominent cette époque. Pour vivre en femme libre elle écrit, ce qui lui permet de se faire entendre et de gagner sa vie car elle ne dépend plus de son mari.

Dans un milieu exclusivement machiste Aurore Dupin tente de s’imposer et de rependre ses idées. Son désir de vivre en femmes indépendante est très fort. Elle mène une bataille pour que les femmes reprennent les droits civils que le mariage leurs enlève. Pour elle le mariage est une institution choquante qui ne fait naitre aucun sentiment partagé.[pic 3]

On peut observerson engagement à travers les contenus et les noms de ses romans qui sont essentiellement des noms de femmes et qui sont heureuses et qui veulent obtenir leurs libertés. Aurore écrit pour elle mais aussi pour les femmes, c’est nombreux romans féministes sont en quelques sorte un moins de faire de la propagande et de se libérer d’un monde de misogynie. Les romans de George Sand trouvent immédiatement un écho dans la société. Elle milite aussi en faveur de l’éducation des femmes et les encourage à s’instruire pour briser les normes et les valeurs de la société où elles vivent.

  1. George Sand, une artiste au service des droits sociaux :

Aurore est issu d’une famille qui lui a permis d’obtenir un « métissage social » quelque peu étonnant a cette époque, issu d’une mère du peuple parisien et d’un père de la haute aristocratie, elle entretien naturellement des liens avec ces deux milieux très différents. Dans les années 1840, elle s’intéresse aux questions sociales. De son point de vue, les traditions et la religion freine l’évolution des mentalités.

Femme de progrès, elle est passionnée par la révolution française et en étudie les rouages et ses principaux acteurs. Elle prône le partage égalitaire des richesses entre tous, pour diffuser ces idées elle a recoursàdes témoignages sous forme de brochures populaires comme les dialogues entre Blaise Bonin qui est cultivateur, et son frère Claude qui est ouvrier, cela permet d’éveiller une certaine sensibilité envers les personnes de milieu populaires.Elle démontre son engagement pour les droits sociaux dans des œuvres engagées comme « le compagnon du tour de France » en 1840 et « Consuelo » en 1842. Son engagement social permettra de faire naitre ses aspiration politiques.

...

Télécharger au format  txt (7.7 Kb)   pdf (195.3 Kb)   docx (147.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com