LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La lecture des oeuvres humanistes du XVIe siècle n’a-t-elle selon vous qu’un intérêt historique : nous faire découvrir une époque et ses idées ?

Dissertation : La lecture des oeuvres humanistes du XVIe siècle n’a-t-elle selon vous qu’un intérêt historique : nous faire découvrir une époque et ses idées ?. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  17 Décembre 2019  •  Dissertation  •  1 723 Mots (7 Pages)  •  53 Vues

Page 1 sur 7

Dans le siècle qui suit la découverte de l’Amérique et à l’époque des conquêtes des territoires du Nouveau Monde, Jean de Léry et Michel de Montaigne partagent les réflexions que leur inspirent la rencontre avec de nouveau peuples. La lectures des oeuvres humanistes du XVIe siècle n’a-t-elle selon vous qu’un intérêt historique : nous faire découvrir une époque et ses idées ?

La chute de Constantinople en 1453 donna accès à de nombreuses oeuvres grecques antiques comme Platon ou Aristote au reste du monde et fit partie des éléments qui firent basculer le monde du Moyen-Age vers la Renaissance et l’époque moderne. L’humanisme, né en Italie avec Pétrarque, s’amplifia grâce à ces découvertes et fit ressortir de grands auteurs notamment en France comme Michel de Montaigne, Jean de Léry ou François Rabelais. Ces auteurs s’inspirèrent énormément des écrits antiques pour écrire leurs propres oeuvres et c’est ainsi que le mouvement humaniste devint fondamental dans l’histoire de la Renaissance. Montaigne, écrivain, philosophe, moraliste et homme politique est principalement connu pour son oeuvre Les Essais dans laquelle il affirme les droits de la conscience individuelle et formule les principes humanistes : justice, liberté, respect de l’homme, droit au bonheur etc. Jean de Léry, voyageur et écrivain français, d’origine modeste, partit au Brésil pendant près d’un an entre 1557 et 1558 où il écrivit son récit de voyage Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil dans lequel il retrace son voyage et dépeint la vie des Indiens qui l’habitaient. Rabelais, homme d'Église et médecin, allia truculence et érudition dans ses romans comme Pantagruel puis Gargantua et développa un humanisme optimiste qui croit en l’homme et en son libre arbitre sans cesser de croire en Dieu.

Dans le siècle qui suit la découverte de l’Amérique et à l’époque des conquêtes des territoires du Nouveau Monde, Jean de Léry et Michel de Montaigne partagent les réflexions que leur inspirent la rencontre avec de nouveau peuples. La lectures des oeuvres humanistes du XVIe siècle n’a-t-elle qu’un intérêt historique : nous faire découvrir une époque et ses idées ? Nous verrons pour commencer que ces oeuvres ont bien un intérêt historique qui nous permet de découvrir une époque et ses idées. Cependant, nous verrons dans un second temps qu’elles ont également un intérêt philosophique et politique puisque les auteurs expriment leur point de vue dans leurs écrits.

Les oeuvres humanistes du XVIe siècle permettent de découvrir une époque et ses idées en s’appuyant sur différentes sources.

Jean de Léry, durant son voyage au Brésil en 1557, écrit son récit de voyage Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil dans lequel il retrace son voyage et dépeint la vie des Indiens qu’il y rencontre : sa source est donc directe, il est face à ces Indiens, partage leur vie et les observe vivre, travailler, se nourrir, il parle même avec eux. Dans l’extrait du corpus, on peut lire une retranscription directe des paroles d’un vieil Indien qui discute avec Léry et lui pose de nombreuses questions sur la raison de leur demande si grande en bois. L’auteur donne ici l’opportunité au lecteur de savoir à quoi peut ressembler le discours d’un Indien et grâce à ce dialogue, Léry peut développer sa réflexion humaniste, montrant que les Indiens ne sont pas des sauvages mais bel et bien des humains dotés d’intelligence, capables de réfléchir et de discuter aussi bien que les européens. En voulant la contredire, il fait rendre compte de l’idée générale de cette époque : les indiens sont des sauvages. Ainsi, il partage ses idées et fait découvrir au lecteur l’époque de la découverte de l’Amérique, la vie des Indiens, la colonisation.

Michel de Montaigne, lui, n’est jamais allé en Amérique. Cependant, il se base sur les témoignages des explorateurs qui sont allés en Amérique pour développer ses arguments : Les Essais sont encrés dans l’histoire en abordant entre autres des sujets de société propres au XVIe siècle comme la découverte de l’Amérique. Dans son chapitre sur les indiens, en basant son discours sur les témoignages d’explorateurs, Montaigne s’inscrit directement dans un intérêt historique : la condition des Indiens d’Amérique évoluera et les témoignages des explorateur ne seront plus d’actualité seulement quelques années plus tard et lorsque nous lisons ces écrits aujourd’hui, nous pouvons découvrir l’époque de la découverte du Nouveau Monde vue par un écrivain et philosophe humaniste, ce qui nous donne deux angles d’approche. Nous pouvons lire ces essais en s’intéressant à l’abord humaniste que prend l’auteur : les indiens ne sont pas des sauvages ; ou en s’intéressant à leur dimension historique : quelle était la condition des Indiens d’Amérique à cette époque et quelle vision les européens avaient-ils sur eux ?

Enfin, François Rabelais, dans son roman Gargantua, critique la première éducation “selon les précepteurs sophistes” du jeune géant qui consiste à privilégier la quantité à la qualité du savoir, mépriser l’hygiène réduisant le corps à ses instincts les plus animaux tout en assistant à trente messes par jour, abrutissant l’élève au lieu de l’instruire : à l’époque du Moyen-Age, l’école était réservée aux nobles et était faite par les moines. Ainsi, à travers cette critique de la première éducation que reçoit Gargantua, Rabelais critique l’éducation Moyenâgeuse. Plus tard, le géant reçoit une seconde éducation cette fois à l’opposé de la première

...

Télécharger au format  txt (11.3 Kb)   pdf (41.5 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com