LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Dossiers Des Jeux Olympiques

Dissertations Gratuits : Les Dossiers Des Jeux Olympiques. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  19 Octobre 2012  •  2 470 Mots (10 Pages)  •  969 Vues

Page 1 sur 10

Les jeux olympiques modernes sont créer par le baron Pierre de Coubertin en mille huit cent quatre seize. Il voulait contribuer à un monde pacifique grâce au sport en promouvant la communication, le fair-play et l’entente entre les différents pays. Ils ont débuté en Grèce à Athènes, berceau des jeux olympiques de l’antiquité. La ville organisatrice de cet événement est choisir avec plusieurs étapes. Dans un premier temps, il y a une sélection nationale qui départage les villes candidates d’un même pays. C’est le conseil national olympique qui prend la décision = CNO. En 2004, le CNOSF a du choisir entre la ville de Lille et celle de Lyon. Le CNO propose ensuite la ville retenue et dépose son dossier auprès du Comité international Olympique = CIO. Les villes sont alors dites requérantes pour l’organisation des jeux olympiques. Les dossiers des villes requérantes sont examinés par une commission d’expert du CIO. Ils remettent leurs conclusions au cours d’une commission exécutive. Une liste de ville potentiellement capables d’accueillir dignement les JO est retenue. Elles deviennent alors officiellement les villes « candidates ». Enfin, les villes sont départagées par un vote des membres du CIO réunis en congres. La décision est votée à la majorité absolue. Les deux villes finalistes sont convoquées pour assister au résultat final. Le vote est secret et n’ont pas le droit de vote les membres du CIO ayant la même nationalité qu’une ville encore en lice. Le choix de la ville candidate se fait en général sept ans à l’avance pour laisser le temps à la ville d’entreprendre les travaux importants et nécessaires. Munich est la ville choisie en soixante-douze pour organiser cet évènement planétaire, la 20eme olympiade moderne. Dans un contexte tendu et marqué par les enjeux de la guerre froide, quelles sont les différentes caractéristiques qui ont marquées ces jeux olympiques ? Dans un premier temps nous verrons que les jeux Olympiques de Munich furent un événement sportif d’une importance sans précédent. Dans un second temps nous comprendrons que les jeux olympiques de Munich fut aussi le théâtre des conflits géopolitiques de l’époque.

I. Un événement sportif sans précédent

En mille neuf cent soixante douze, le pouvoir politique mis en place en Allemagne et le contexte international sont assez particuliers. En effet, on se trouve dans un contexte de guerre froide. C'est dans le bloc de l'Ouest qu'a lieu ces JO, à la tête : la république fédérale d'Allemagne. On se trouve dans un contexte international très tendu : le bloc de l'Ouest (bloc américain) s'oppose au bloc de l'Est (monde soviétique). Les jeux olympiques à Munich s’avèrent alors être le théâtre d'un affrontement idéologique entre les deux grands qui ont les propagandes en leurs faveurs. Les confrontations sportives ont constitué une compétition entre les pays où les deux modèles y démontrent leur réussites et des records et performances des athlètes. De plus, trente-six ans après les jeux de Berlin, Munich, capitale de la Bavière, souhaite effacer des mémoires le souvenir de la propagande nazie des jeux de 1936. Pour cet évènement, la ville de Munich est transformée et le complexe sportif qui abritera les jeux sera l'un des plus denses et l'un des plus modernes de l'époque (premier jeu après la deuxième guerre mondiale).

Ainsi, pour cette occasion, Munich s’est transformé en un véritable terrain de jeu surdimensionné. Enormément d’infrastructures, financés par l’Allemagne, ont vus le jour. Plus de 481 millions d’euros sont investis dans la construction de nouvelles installations sportives et du village olympique. Les lieux de compétition se situent en grande majorité dans la région de Munich. La construction des différents sites s'étend de 1968 à 1972. Le «Parc olympique», construit sur un immense terrain de 300 hectares, fut imaginé par l’architecte allemand Günter Behnisch. Il comprend notamment le village olympique, le village de presse, ainsi que les différents sites de compétitions (dont le stade olympique). Une tour de télévision de 280 mètres est érigée spécialement pour l'évènement. 43 km de routes et 32 ponts sont créés pour faciliter les moyens de transport. Le cœur des Jeux de 1972 est le Stade olympique de Munich. D’une capacité de 77 000 spectateurs, il est le siège de toutes les compétitions d’athlétisme, de quelques rencontres de football, d’épreuves d’équitation, ainsi que des cérémonies d’ouverture et de clôture. Le complexe nautique d’une capacité de 9 182 places, accueille la natation, le plongeon et le water polo. Le vélodrome, le Hall de boxe la Salle des sports olympique, le terrain de hockey et la Salle de volley-ball sont également construits pour l’occasion. Les centres de Riem et de Nymphenburg accueillent les épreuves équestres. D’autres villes allemandes sont également choisies pour abriter des compétitions. La commune de Schleissheim devient le centre d’aviron, les régates de voile sont disputées au large de Kiel. Par ailleurs, des matchs préliminaires du tournoi olympiques de football se déroulent à Nuremberg, Ratisbonne, Passau, Ingolstadt et Augsburg. Quelques rencontres de handball sont disputées à Ulm, Göppingen et Böblingen.

L’ensemble de ces aménagements ont donc énormément couté pour le pays. De plus la place des sponsors et des mécènes est très mince voire inexistante. En effet, À cette époque, les jeux olympiques ne faisaient pas l’objet d’une médiatisation aussi importante que celle des jeux olympiques de Londres en 2012. Les sponsors étaient rares et le financement des jeux provenait principalement de l’Allemagne de l’est et aussi du bloc de l’Ouest, les états unis ou encore l’Europe occidentale.

Ces jeux olympique ont, aussi connu quelques nouveautés en ce qui concerne les sports. Le Judo, qui a fait une première apparition en 1964, et le Tir à l'arc, disparu depuis 1920, reviennent au programme des Jeux olympiques tandis que le Handball, sous sa forme actuelle, devient un sport olympique (aux jeux de 1936, le handball se disputait en extérieur et à 11 joueurs). Au total, ce sont 21 sports et 195 épreuves qui figurent au programme de ces jeux de 1972. Le Badminton et le Ski nautique sont en démonstration.

121 nations sont présentes à Munich, soit un nouveau record de participants. 11 d'entre elles font leur première apparition à des Jeux d'été : l'Albanie, l'Arabie saoudite, le Dahomey , la Corée du Nord, le Gabon, la Haute-Volta, le Lesotho, le Malawi, la Somalie, le Swaziland et le Togo. L'Allemagne est scindée en deux délégations : l'Allemagne de

...

Télécharger au format  txt (15.6 Kb)   pdf (153.3 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com