LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude d'un texte de Trouvière

Mémoires Gratuits : Étude d'un texte de Trouvière. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  24 Avril 2013  •  421 Mots (2 Pages)  •  491 Vues

Page 1 sur 2

Un combat acharné:

Déjà victorieux de son ennemi Tristan, qu'il avait laissé en vie à deux reprises. Guillaume se doit de l'affronter une dernière fois car ce dernier avait gravement blessé son cheval, la veille d'un grand tournoi.

A cause de cette ruse, Guillaume avait perdu, et sa Dame en était toute déçue.

C'est donc un combat à mort qui va se produire maintenant...

Guillaume fond sur Tristan avec une colère si forte que son destrier semble sentir sa haine et sa rage. L'animal hennit quand Guillaume fait son entrée sur la place.

Avant de se lancer dans le combat, il lui hurle d'une grosse voix:

« Approchez-vous, je veux vous combattre! Mais cette fois-ci je ne vous laisserai la vie sauve pour rien au monde! »

Il monte alors sur son cheval, et recule pour prendre un peu de champ. Guillaume talonne déjà sa monture et un hurlement de rage sort de son heaume.

Chacun pointe alors sa lance en direction de son adversaire.

Alors ils se jettent l'un sur l'autre à grande allure. Le choc est si terrible que les deux chevaliers s'effondrent sur le sol. L'épaule de Guillaume est entaillée alors que son adversaire est toujours intact.

Ils se relèvent tous deux d'un bond, chacun pensant à la manière de faire souffrir l'autre. Guillaume sort son épée de son fourreau d'un geste si vif qu'on entend un sifflement. Sa lame étincelle à la lumière du soleil.

Guillaume n'a pas peur de son adversaire: il a appris l'art du combat dans son enfance, il s'y connaît deux fois plus que Tristan.

Ils frappent tous deux si précisément et si fortement que hauberts, heaumes et écus en sont tout déformés. Guillaume heurte Tristan d'un coup si puissant qu'il blesse le bras malveillant de son adversaire. En effet ce dernier l'a sorti hors de son bouclier pour tenter de lui assener un coup.

Alors Tristan souffre si fort qu'il hurle de douleur...

Dans un dernier effort, il lance une dague vers le visage de Guillaume qui pivote et l'esquive en le frappant au nasal, ce qui fait tomber son heaume à terre. Dans ce même geste il lui casse le nez.

Enfin, se rendant compte qu'il est inférieur à son adversaire, Tristan demande la pitié en s'agenouillant aux pieds de Guillaume. Il espère ainsi que son ennemi va l'enfermer dans des rets pour le faire prisonnier plutôt que l'achever. Cependant Guillaume bondit vers lui et l'embroche de sa pointe aiguisée.

Maintenant, Tristan ne pourra plus jamais lui jouer de mauvais tours.

Combats de Troyes, Guillaume

ou le chevalier chevalier à la

puissante épée,

Fabrice .Trouvère, 1252

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (51.4 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com