LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Île de la Réunion

Dissertation : L'Île de la Réunion. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  8 Mars 2019  •  Dissertation  •  1 368 Mots (6 Pages)  •  75 Vues

Page 1 sur 6

        La Réunion est une petite île française de l’océan indien. Étant une île tropicale, le DROM est dotée d'une nature très particulière et qui est à l'origine de nombreuses ressources pour l'Île, c'est pour cette raison que la question de savoir comment préserver et valoriser les milieux naturels de l'Île de La Réunion se pose. Pour répondre à cette problématique nous parlerons tout d'abord des caractéristiques naturelle de la région, ensuite de son Parc naturel et l'inscription de ce dernier au Patrimoine Mondial de l'UNESCO et nous finiront en parlant de l'encadrement du développement du tourisme pour limiter les conséquences sur la nature de ce dernier.

La Réunion offre des paysages magnifiques, spécifiques et diversifiés (cascades, des forêts, des vallées...), notamment une nature aussi riche et luxuriante qu'endémique.

L'île est composée d'une faune variée et propre à l'île (par exemple le Tuit-Tuit une espèces d'oiseaux endémiques de l'île) et une flore exotique et fabuleuse. Il existe 230 espèces végétales que l'on ne peut trouver que sur l'île (par exemple le Mazambron marron).

        Mais ce qui fait surtout la réputation de La Réunion, c'est son relief unique et vertigineux qui procure des paysages et des sites exceptionnels.

En effet l'île se forme de deux massifs volcaniques : d'abord le Piton de la Fournaise, toujours en activité, il se trouve au Sud-Est de l'île et il est le plus jeune et moins haut avec c'est 2631 m de hauteur.

Le deuxième étant le Piton des Neiges, éteint, il culmine à 3070m de hauteur au Nord-Ouest de l'Île. Il est entouré des trois plus grandes cirques de l'Île. Ces trois grandes enceintes naturelles entourées de remparts sont le Cirque de Salazie, celui de Mafate et celui de Cilaos.

D'autre part ce relief forme une barrière naturelle qui divise l'Île en deux, elle marque également une frontière climatique : l'Est, appelé Côte au vent, est chaud et très humide ; l'Ouest est la partie touristique de l'Île, appelé Côte sous le vent, il y fait chaud et très sec.

Ce climat non-uniforme explique la diversité totale des paysages, de la faune et la flore de l'Île, mais il peut également être source de difficultés auxquelles l'île doit s'adapter au même titre que les nombreux risques naturels recensés sur l'Île.

        Devant cette nature unique et d'une grande richesse, un désir de sauvegarde apparaît, c'est ce qui entraîne la naissance du Parc National de La Réunion en 2007.

        Nous pouvons globalement dire que Le Parc National se constitue du Cœur du Parc, et d'autre part de l'Aire d'Adhésion, qui entoure le Cœur du Parc et qui représente le territoire des communes qui ont pour vocation d'adhérer à la Charte du Parc (l'aire d’adhésion est très secondaire, nous n'en parlerons donc pas.)

        Le Cœur du Parc représente la zone classée de la nature, il est constituée de environ 40% de la superficie de l'Île et a pour principal but de protéger et sauvegarder le patrimoine unique et toute la biodiversité qui constitue le Parc.

        Le Cœur du parc se divise en trois grande partie : le Cœur naturel, l'espace à grand intérêt écologique qui représente la plus grande superficie et qui contient toute la nature à préserver au maximum.

Ensuite le Cœur habité où vivent 800 habitants dans le respect des règles de protection du Parc.

Et enfin le plus petit, le Cœur cultivé où se trouve différentes activités (agriculture, élevage...) soutenues, encadrées et respectant la nature ambiante.

        En 2010, le Parc National de La Réunion est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, ce qui représente une superficie d'environ 100 000 hectares, il fait des lors parti des 35 sites français à atteindre cette distinction, de plus dans la catégorie ''site naturel''. La Réunion rejoint par la même occasion dans la liste des 34 hauts lieux de la biodiversité mondiale.

        Si le Parc National obtient cette glorieuse reconnaissance c'est car le patrimoine réunionnais est considéré comme une valeur universelle exceptionnelle.

En effet le titre de Patrimoine mondial vient récompenser la beauté et la grande richesse de la nature préservée de l'Île, notamment pour ses reliefs uniques.

Ainsi les pitons, les cirques et les remparts rocheux de La Réunion font partis des sites incroyables proposés au Patrimoine Mondial, de plus ils apportent la contribution importante à la conservation de la biodiversité terrestre.

...

Télécharger au format  txt (8.1 Kb)   pdf (49.1 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com