LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Faut-il moins d’Etat ?

Dissertation : Faut-il moins d’Etat ?. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  17 Septembre 2023  •  Dissertation  •  1 330 Mots (6 Pages)  •  253 Vues

Page 1 sur 6

Faut-il moins d’Etat ?

La participation de l’Etat dans la régulation économique fait l’objet de nombreux débats entre les capitalistes et les socialistes depuis la création de ces derniers.

La crise des subprimes a montré que l’Etat est la dernière solution face aux dysfonctionnements du marché.

Mais alors les politiques de l’Etat sont-elles réellement efficaces en matière de redressement économique ? Certains s’accordent à dire, les libéraux, que l’Etat devrait s’effacer totalement des marchés et laisser l’équilibre se faire de lui-même.

Faut-il donc moins d’intervention économique de l’Etat ?

Il apparaît clair que l’Etat agit beaucoup sur la régulation des marchés, ce qui peut paraître essentiel pour garder une croissance soutenue ; cependant le domaine des actions est parfois très large ce qui amène à de nombreuses contestations.

        Les économistes, peu importe leurs opinions, s’accordent à penser que l’intervention de l’Etat est importante. Cependant tous ne sont pas d’accord sur l’ampleur de cette intervention.

        La régulation du marché doit se faire ne cesse que pour réguler la monnaie en circulation ou même diminuer les inégalités économiques entre les différentes classes.

Keynes, précurseur et favorable à une forte présence de l’Etat, proposait déjà différents points de changement aux actions de l’Etat car l’économie étant incapable de s’autoréguler.

La prise en charge des investissements par l’Etat qui est donc en déficit budgétaire à la place de l’actionnaire est l’une des sources de croissance car une hausse des investissements provoque une hausse du PIB (Produit Intérieur Brut) et donc du revenu national. De plus les investissements de l’Etat en matière de recherche et développement permettent une hausse de la productivité et donc un accroissement de la richesse.

L’Etat régule également les taux d’intérêt des banques de par les politiques monétaires. S’il veut une hausse de l’investissement pour relancer la demande, il met en place de faible taux d’intérêt pour activer la demande. Actuellement, avec la crise sanitaire, les taux d’intérêt ont été revu à la baisse pour favoriser les investissements et garder une forte croissance économique, ce qu’on appelle donc une politique de relance.

L’Etat agit aussi sur le marché du travail pour assurer une forte demande globale. En imposant, par exemple un salaire minimum qui permet à ceux le touchant de consommer et donc de faire marcher la demande qui permet une hausse du PIB.

Il y a également création de la Sécurité Sociale en 1945 par Alexandre Parodi pour une meilleure santé des travailleurs, en assurant la maladie, la vieillesse, les accidents de travail ou le chômage. Cela permet donc une meilleure productivité du salarié qui provoque une hausse du revenu national.

Cependant, pour faire fonctionner la demande, le consommateur se doit d’être rassuré. C’est pour cela que l’Etat a créé de nombreuses appellations pour informer le consommateur sur la qualité du produit comme le logo européen « euro feuille » permettant de reconnaître un produit issu de l’agriculture biologique.

Concernant les biens sur les découvertes scientifiques, les auteurs bénéficient du brevet qui leurs assurent la propriété de leurs biens intellectuels.

L’Etat met donc en place de nombreuses actions, nécessaires et bénéfique au bon fonctionnement du marché et à une bonne croissance économique.

        Cependant, selon certains économistes, l’intervention de l’Etat doit être limité à certains domaines. En effet selon Smith, le marché est régulé par « une main invisible » mais il ne peut prendre en compte toutes les activités économiques. C’est pour cela que l’Etat s’occupe des secteurs dont les entreprises ne retireraient aucun bénéfice, comme le secteur des services publics, avec les nombreux investissements dans les infrastructures qui profitent à l’ensemble de la société.

Certains individus seraient par exemple incités à rester chez eux et profiter des allocations chômage proposées par l’Etat.

L’action de l’Etat doit donc être limitée à certains secteurs : celui de la sécurité des citoyens, majeurs ou mineurs et la justice. Effectivement, en voulant trop agir, le marché se retrouve déséquilibré et les individus sont incités à des comportements contre productifs.

        Comme nous venons de le voir l’Etat semble donc indispensable au bon fonctionnement d’une économie. Cependant, il est nécessaire que le marché sache se réguler sur les marchés où il peut le faire seul car des dysfonctionnements peuvent arriver si l’Etat intervient trop.

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (57.8 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com