LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de grammaire

Discours : Cours de grammaire. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  27 Juin 2020  •  Discours  •  9 033 Mots (37 Pages)  •  33 Vues

Page 1 sur 37

Grammaire

Les heures se sont succédé

Verbe pronominal : A mi chemin entre actif et passif.

Décrit une action durant laquelle celui qui est l’agent de ce procès plus il en est l’agent plus il se place en tant que patient. Ex : Pierre se lave : Autant le patient que l’agent.

Les règles pour le PP avec les verbes pronominaux :

-Le pronom SE est le COD du verbe : étant donné qu’il est placé avant : accord avec le COD. Ex : Les filles se sont lavées. (SE = COD) Elles se les sont lavées : Accord aussi car LES est le COD

-SE n’est pas COD car il y a un autre COD dans la phrase et si ce COD est avant le verbe il va y avoir accord si après le verbe il n’y aura pas d’accord. Ex : Elles se sont lavé les mains. COD : Est après : Donc on accorde pas comme avec le verbe avoir !

-SE = COI et non COD donc pas d’accord ! Les rois se sont succédé.

-S’il y a un COI autre que le pronom SE dans la phrase : Pareille pas d’accord : Ex : Elles ne se sont pas douté de la supercherie.

-Si SE n’est ni COD ni COI, Le verbe ne se construit pas avec un CO : Ex : Elles se sont enfuies

Distinguer ce qui est de l’ordre de la syntaxe et de la sémantique. Ex : Le chat mange la souris ou La souris est mangée par le chat.

Les différents niveaux d’analyses :

Martinet dvp la double conception du langage : Un son et un sens. Les unités les plus petites possibles sont les morphèmes.

-Morphologie : L’étude des morphèmes

Morphèmes : Unité dans la langue la plus petite possible à la fois pourvu d’un son et d’un sens (on peut ensuite les découper pour en faire des phonem mais cela n’a plus de sens : Cela donne lieu à deux choses : La phonétique et la phonologie.)

-Sémantique : Les uniités linguistiques sont pourvu d’un sens et donc c’est le champs qui s’intéresse au sens et à la signification. Elle intervient à certains moments dans la graimmaire : Ex : On explique que le sujet est celui qui fait l’actio, : donc on se situe au niveau du sens. Souvent c’est utile pour réfléchir et aussi pour la didactique.

-Syntaxe : Se demander quels sont les règles qui permettent d’associer les unités pour former des groupes, des syntaxes, des phrases etc … (les accords, ordre des mots, phrase …)

Exemple : Passif et Actif : C’est une transformation des phrases actives : Le sujet devient COD. (le chat mange la souris) donc là on a une explication syntaxique mais comme il y a des exceptions ça ne suffit pas ! Il faut l’expliquer de manière sémantique : C’est un choix de la part du locuteur de hiérarchiser le sujet en position de supériorité ou non.

  • Chaque domaine d’analyse a des angles sous lesquels on peut aborder les choses.

Il faut s’habituer à faire des manipulations sur les phrases.

Comme outil :

On a la suppression et le déplacement : Le déplacement permet de voir l’autonomie relative de certains groupes par rapport à d’autres.

La commutation/substitution = Echange, échange d’une unité contre une autre, délimiter des groupes (Le facteur distribue le courrier : Il travaille / Lire est idéale : Il est idéal)

Adjonction : Insérer une unité dans une phrase ou dans un groupe : intégration : quand on fait un ajout à l’intérieur d’un groupe. (Le chien est gentil : On ajoute : Le chien noir est gentil) : On ajoute un élement quelque part : Cela sert par ex à éprouver la solidarité entre deux éléments : Par ex : On ne peut pas dire Il a sa dissertation beaucoup travaillé : On ne peut donc pas rajouter SA DISSERTATION.

La pronomalisation : Remplacer un groupe par un pronom : Sert à faire apparaitre des propriétés du groupe nominale : ex : Ils lui ont rapporté ces bouteilles vides : Ils les lui ont rapporté

Nature d’un mot c’est ce qu’il est sa fonction c’est ce qu’il fait.

Partie du discours / NATURE : Nature du mot dans la phrase : parfois les mots peuvent changer de catégorie dans une phrase (Un maillot bleu : Adj mais peut devenir nom avec déterminant Le bleu du ciel !)

Mots variables :

Verbe, déterminant, nom, adjectif, pronom

Mots Invariables :

Préposition, les conjonctions, les adverbes, les interjections.

FONCTION : Rôle grammatical qu’il occupe dans la phrase

Deux catégories : Fonction primaire et fonction secondaire (pas forcément essentiel)

Architecture de la phrase

La grammaire d’une phrase n’est pas linéaire mais HIERARCHIQUE. Image qu’on a d’une phrase est linéaire, on a donc l’impression que les liens qui existent entre les mots d’une phrase cela est linéaire mais la réalité est autre : il faut penser cela en termes de hiérarchie dynamique.

Une phrase : Un groupe sujet et un groupe verbal. On ajoute à cela un troisième groupe : Groupe circonstanciel qui est supprimable.

Dans le groupe verbal on va trouver le verbe plus d’autre choses : on voit alors tout de suite que le complément est un problème. On a tendance à croire qu’il existe différents types de compléments mais ils agissent à différent niveau de la phrase !!!

Syntaxe nominale : On va avoir le déterminant, le nom ou alors les expensions du nom : Ex : L’adj, complément du nom, proposition subordonné relative.

Syntaxe verbale : On trouve le verbe : On peut y trouver aussi la négation et les complément qui vont avec le verbe : complément objet direct, soit indirect, structure à deux compléments direct et indirect.

Complément circonstanciel : Adverbe (« Demain, je ne travaille pas »), groupe nominal (« ce matin, il pleuvait »)

Ou dans le complément circonstanciel Bonus : La subordination : peuvent agir sur les différents niveau de la phrase (syntaxe nominale, verbale ou alors même complément circonstanciel)

Exercice : Le chien effrayait les enfants : Pour trouver le sujet : C’est … qui effrayait les enfants ? Il faut aussi toujours tenter de mettre le verbe à l’infinitif et à la place on met le mot quelqu’un ou quelque chose : Ex : Effrayer quelqu’un ou quelque chose : Pas de préposition.

Pendant des années, l’affreux gros chien noir de l’ancienne concierge de l’immeuble, effrayait tous les enfants qui passaient plusieurs fois par jour devant la loge ( reprend la syntaxe verbale tous les enfants)

Cours numéro 2 

...

Télécharger au format  txt (53.7 Kb)   pdf (207.2 Kb)   docx (38.6 Kb)  
Voir 36 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com