LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

VENTILATION ET EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION

Documents Gratuits : VENTILATION ET EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  30 Mai 2014  •  3 516 Mots (15 Pages)  •  1 209 Vues

Page 1 sur 15

Qu'appelle-t-on tige-cuisine ?

L'arrêté du 2 août 1977 modifié précise dans la terminologie (article 2, 2°), qu'une tige-cuisine est une conduite à usage collectif, d'allure rectiligne et verticale, non munie de compteur et n'alimentant qu'un seul appareil de cuisson par logement à l'exclusion de tout autre appareil.

Notons que la desserte de deux cuisines contiguës à partir d'une même tige cuisine est autorisée. (Voir schéma 1), (Voir schéma 2), (Voir schéma 3)

Définition générale

Tige cuisine

Principe tige cuisine

Organe de coupure en usage cuisine seul

VENTILATION ET EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION

Un local aéré est un local muni d'au moins une baie (porte, fenêtre, châssis) ouvrant directement sur l'extérieur ou sur une courette intérieure non couverte dont la plus petite dimension est au moins égale à 2 m. La surface de l'ouvrant est d'au moins 0,4 m².

Un local ventilé est un local dont l'air ambiant est renouvelé par introduction d'air et évacuation d'air vicié

Aération châssis ouvrant

Peut-on assurer une amenée d'air neuf par les portes palières des appartements ?

Le DTU n° 61.1 apporte, à l'article 7.21-2 de l'instruction relative aux aménagements généraux, les précisions suivantes à propos des amenées d’air indirectes :

"L'air pénètre par des amenées d'air directes dans un ou plusieurs locaux, autres qu'un cabinet d'aisances, soit voisins, soit séparés par une seule pièce du local à alimenter. Il ne doit pas transiter par un logement voisin, ni par une partie commune de l’immeuble. "

Le commentaire atténue cette prescription de la façon suivante :

"En immeuble existant, le transit par une partie commune de l'immeuble peut être accepté, sous réserve que cette partie commune ne soit pas en communication permanente avec un escalier ou un conduit de ventilation haute. Les orifices de transit ne peuvent être établis que s'ils n'entachent pas le degré de résistance au feu éventuellement prévu de la paroi."

Dans le cas d'amenée d'air indirecte, le local par lequel transite l'air peut-il contenir des appareils à gaz ?

L'arrêté du 2 août 1977 modifié et la norme P 45-204 (DTU 61.1 "Installations de gaz") définissent ainsi une amenée d'air indirecte : "L'air prélevé dans l'atmosphère extérieure pénètre tout d'abord dans un ou des locaux ne contenant pas les appareils d'utilisation à alimenter (en air) et transite ensuite dans le local qui contient ceux-ci".

L'article 7.21 des aménagements généraux du même DTU précise "qu'une amenée d'air indirecte convient lorsque le local où sont situés le ou les appareils d'utilisation comporte

• soit un conduit de fumée,

• soit un conduit à tirage naturel ou à tirage mécanique d'évacuation d'air vicié, utilisé pour l'évacuation des produits de combustion de ces appareils."

L'amenée d'air indirecte doit satisfaire aux dispositions suivantes :

• l'air extérieur doit pénétrer par des amenées d'air directes dans un ou plusieurs locaux (autre que les W.-C.), soit voisins, soit séparés par une seule pièce du local à alimenter ;

• par ailleurs, l'air extérieur ne doit pas transiter par un logement voisin.

Rien ne s'oppose donc, par exemple, à ce que l'alimentation en air neuf d'un local où est installée une chaudière à gaz raccordée à un conduit de fumée s'effectue à travers une pièce (autre que les W.-C.) dans laquelle est installé un appareil à gaz raccordé ou non.

C'est d'ailleurs le cas des immeubles collectifs, construits conformément au Règlement de construction du 14 juin 1969, dans lesquels l'aération est générale et permanente, lorsqu'il existe des appareils à circuits de combustion non étanches, raccordés ou non, à la fois dans les pièces principales et dans des pièces de service.

Il est bien entendu que la mise en oeuvre de la section libre permanente offerte au transit de l'air doit au moins correspondre à la prescription définie par l'article 7.23 des aménagements généraux de la norme P 45-204 (DTU 61.1 "Installations de gaz") et que le dimensionnement doit correspondre à celui défini au paragraphe 5 des "Recommandations ATG B.84" (document aujourd'hui intégré à l'additif-modificatif n°4 de la norme P 45-204 (DTU 61.1 "Installations de Gaz").

Amenées d'air

Quelles sont les règles de conception pour l'amenée d'air comburant par gaine dans un logement existant équipé d'appareils à gaz à circuit de combustion non étanche ?

Les locaux contenant des appareils d'utilisation du gaz à circuit de combustion non étanche, que ces appareils soient ou non raccordés, doivent être pourvus d'une alimentation en air directe ou indirecte. Dans les bâtiments existants, suivant la configuration des lieux, il arrive parfois que la création d'une amenée directe pose des problèmes de mise en oeuvre. L'amenée d'air par conduit individuel peut dans ce cas constituer une solution.

La norme P 45-204 (DTU 61.1 "Installations

...

Télécharger au format  txt (23.6 Kb)   pdf (224.2 Kb)   docx (18.7 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com