LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Synthèse Du Livre : La Plus Belle Histoire Du Monde De D. Simmonet

Commentaires Composés : Synthèse Du Livre : La Plus Belle Histoire Du Monde De D. Simmonet. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  14 Janvier 2015  •  425 Mots (2 Pages)  •  745 Vues

Page 1 sur 2

Synthèse du livre La plus belle histoire du monde de D. Simmonet

Il s'agit d'un extrait d'un livre intitulé La plus belle histoire du monde dont l'auteur est D. SIMONNET, écrivain, journaliste et éditeur français. Cet ouvrage se présente sous forme d'un dialogue « questions-réponses » avec trois spécialistes ; H. REEVES, J. DE ROSNAY, et Y. COPPENS. Il s'articule autour de 3 actes et nous nous intéresseront à l'acte 3. Dans cet acte, c'est Y. COPPENS, paléontologue et paléoanthropologue français, mais également Professeur au Collège de France et co-découvreur de Lucy, qui va nous parler de l'évolution de l'Homme. Il nous parle de l'Afrique comme étant le « berceau de l’Humanité », mais également des diverses évolutions de notre genre et de la colonisation de la Terre.

Bien que l'idée puisse déplaire, Y. COPPENS réaffirme que l'Homme descend bien « d'un singe ». Il rappelle également que l'histoire de l'homme est née en Afrique, grand nombre de scientifiques s'accorde à le dire. Ce continent a connu une forte affluence de primates de différentes espèces, et de très nombreux fossiles y ont été découverts. Notamment les premiers primates anthropoïdes, ancêtres communs des hommes et des grands singes.

Y. COPPENS détaille quelques méthodes de recherches des scientifiques, qui, à partir de fragments d'os et de dents, peuvent dire de quel animal il s'agit mais également déterminer la façon dont l'animal vivait. D' après les recherches effectuées, il apparaît qu'au fil du temps les grands singes et pré-humains subissaient d'importantes modifications (transformations anatomiques, développement du cerveau...) provenant des changements de l'environnement (changements climatiques, événements géologiques...). Y. COPPENS insiste sur le fait que ces changements qui s'opèrent permettent d'une part une sélection naturelle et d'autre part permettent aux nouvelles espèces de s'adapter.

Y. COPPENS soutien la thèse que l'ancêtre de l'Homme est bien apparut en Afrique et non en parallèle sur d'autres continents. L'homo sapiens vivait en petits groupes et c'est seulement à ce moment là qu'il aurait peu à peu coloniser le reste de la planète. Cette thèse est étayée par des traces étudiées par les scientifiques : ossements, pierres taillées, outils, peintures...

Pour conclure nous pouvons citer Y. COPPENS : « nous possédons une origine unique : nous sommes tous des africains d'origine, nés il y a trois millions d'années, et cela devrait nous inciter à la Fraternité » L'Homme d'aujourd'hui est la dernière phase de l'évolution, et désormais il maîtrise la nature. Etant donné que l'évolution ne s'arrête pas là mais se poursuit, on peut se demander si nous sommes en mesure de co-exister avec notre propre puissance.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (55.1 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com