LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport De Stage : Mango

Mémoires Gratuits : Rapport De Stage : Mango. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  26 Janvier 2012  •  988 Mots (4 Pages)  •  2 703 Vues

Page 1 sur 4

Mango

17 09 2007

Le 15 septembre entrait dans les rayons de l'enseigne espagnole Mango une collection entièrement dessinée par Pénélope et Monica Cruz. Mettre aux commandes de la création - pour un temps limité - des célébrités est l'un des nouveaux points forts de Mango, qui depuis bientôt 24 ans a su s'imposer sur le marché du prêt-à-porter international.

Penelope Cruz

Mango est à part sur le marché du vêtement : moins branché qu'H&M, plus intimiste que Zara mais au-dessus de la mêlée Promod-Etam-NafNaf, l'enseigne a su capter l'attention d'une clientèle fondamentalement urbaine, qui tout en désirant être dans le vent n'est pas "fashion victim".

Avec les années, la marque s'est développée et affinée, de manière à élargir sa cible. Ainsi chez Mango, il n'est pas rare de croiser un quatuor de collégiennes, une trentenaire sophistiquée ou une femme à l'allure classique, et toutes semblent s'y retrouver dans les différentes propositions de l'enseigne.

Les créateurs

Mango, un conte de fées ibérique ? Pour beaucoup la genèse de Mango est digne d'une success-story à l'américaine... Isak et Nahman Andic sont deux frères immigrés turcs qui arrivent en Espagne vers l'âge de 14 ans. A 17 ans, Isak voyage en Asie et revient chez lui avec des tee-shirts qu'il désire vendre en doublant leur prix d'achat. Avec son frère, ils s'installent sur le marché aux puces et se mettent à écouler la marchandise. Le business fonctionne bien, au point qu'Isak confectionne quelques pièces afin de compléter leur offre, qui partent très rapidement. L'idée est lancée : les Andic feront du textile.

En 1984, ils ouvrent leur première boutique sur l'un des grands boulevards de Barcelone, le Passeig de Gràcia. Elle se nommera Mango, en référence au fruit tropical qu'Isak avait goûté lors d'un voyage aux Philippines et qu'il avait trouvé frais, mais surtout différent de tout ce qu'il connaissait… Aujourd'hui, avec plus de 850 points de vente dans plus de 80 pays, les fondateurs de Mango font partie des plus grosses fortunes d'Espagne.

Le concept

Magasin Mango

L'objectif de Mango est de proposer à sa clientèle des vêtements pour tous les moments de sa journée, c'est pourquoi on trouve différentes lignes en boutique : sport, soirée, ville et jean. On ne trouve cependant que du prêt-à-porter femme, car contrairement à Zara son grand frère et concurrent Espagnol, Mango ne s'est pas développé vers une offre couvrant tous les sexes et tous les âges. En dépit de ce choix plus ou moins restrictif, qui met l'enseigne un peu à part d'H&M et du géant Espagnol, Mango est parvenu à les talonner de près.

Le plus de Mango ? Parvenir à proposer des vêtements qui trouvent le juste milieu entre tendance et praticité. Les équipes de style s'inspirent certes des défilés, mais suivent un rigoureux cahier des charges qui les oblige à faire plus de 70 % de basic pour 30% de produits dits "fashion". Les prix essaient de rester abordables, mais sont néanmoins légèrement plus élevés qu'un Zara.

Les rouages

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (85.7 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com