LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport De Stage En Relations Presse

Recherche de Documents : Rapport De Stage En Relations Presse. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  1 Juin 2013  •  3 815 Mots (16 Pages)  •  1 124 Vues

Page 1 sur 16

Le premier travail qu’entreprend l’agence est un travail de recherche sur le client à promouvoir afin de maîtriser au maximum le sujet traité, et de pouvoir envisager le public potentiel et les médias qui s’adressent en priorité à ce public. Il est aussi très important de bien connaître l’objet de promotion, pour pouvoir parler aux journalistes en connaissance de cause et être capable de les intéresser. Les journalistes qui veulent débattre sur un sujet particulier sont mis en contact directement avec le client. L’agence effectue ce travail préliminaire en concertation avec les principaux acteurs de la structure à promouvoir (responsable de communication, PDG, porte-parole…).

C’est ainsi que les premiers jours de mon stage, j’ai été chargé de me familiariser avec chacun des clients. Pour cela, j’ai dû lire les différentes fiches d’identité ; un document rédigé par l’agence pour chaque client, destiné à être envoyé aux journalistes en complément d’un communiqué de presse. Dans la fiche d’identité y figure une présentation de l’entreprise (historique, marché, clientèle, porte-parole etc…). Ensuite je me suis également rendu sur chaque site institutionnel et/ou marchand pour y découvrir plus d’informations sur l’entreprise.

Mais pour être encore plus efficace, j’ai étudié la tendance et l’actualité du secteur de chaque client pour le situer et envisager des sujets à aborder avec le journaliste. Ce travail de recherche d’information est un travail qu’il fallait faire chaque jour pour pouvoir rebondir sur l’actualité si elle le permettait.

Plusieurs outils et méthodes ont été utilisés pour centraliser les informations en rapport avec nos clients. Tout d’abord, il y a les alertes Google, qui grâce à un système gratuit de mots-clés, nous alerte par mail lorsqu’il y a un sujet d’actualité qui traite d’un domaine en particulier. Cela pouvait également nous servir pour savoir si un concurrent de nos clients est passé dans les médias. Un journaliste qui traite un sujet avec un concurrent de notre client signifie souvent qu’une autre agence de relations presse a été plus rapide que nous. Ensuite, il y a le site Google Actualités qui recentre l’essentiel de l’information quotidienne des différents journaux.

Mais les relations presse exigent aussi d’être au courant de ce qu’il se passe dans le monde des médias : Le site ozap.com traite l’actualité des médias (audiences, lancement ou arrêt d’émission, moments forts en télévision ou en radio, licenciement ou démission de journalistes…).

Enfin, il fallait également connaître les différentes émissions que propose chaque chaîne de télévision ou chaque radio pour envisager de proposer un sujet aux journalistes concernés si le domaine de l’émission correspondait à l’un de nos clients. Heureusement, étant un enfant de la télévision, je connaissais déjà de très nombreuses émissions de télévision ; un petit peu moins en radio. Bien sûr, il était toujours important de revoir ou d’écouter certaines émissions en podcast avec une attention particulière dans l’objectif d’y caser un client, et non pas en étant simple spectateur.

OBTENTION DE LA PROMOTION MEDIATIQUE D’UN CLIENT

La recherche sert d’autre part à établir la liste des organes de presse et des émissions les plus susceptibles de s’intéresser à un certain projet. Il peut s’agir d’émissions généralistes comme les journaux télévisés ou en radio, ou des émissions plus spécialisées (Exemple : 100% Mag sur M6, C’est notre affaire sur France 5, Business Club de France sur BFM Business). Par exemple, pour la promotion d’un courtier en immobilier, il faut contacter les journalistes spécialisés en immobilier, économie et logement etc…

Ensuite l’équipe rédige le communiqué de presse en respectant la spécificité du projet ou l’institution, toujours en proche concertation avec le client, et l’adresse aux journalistes sélectionnés dans la base de donnée. Pour certains sujets, l’agence peut ensuite élaborer des dossiers de presse. Le dossier de presse permet de donner une information exhaustive à la presse sur le client à promouvoir, et est généralement envoyé en complément du simple communiqué. Le dossier de presse est souvent une base de travail pour les journalistes, et représente l’étape de la campagne entre l’envoi d’un communiqué et l’invitation à la conférence de presse.

Les envois de presse par courriel sont consciencieusement suivis de relances téléphoniques, afin de sensibiliser au maximum les journalistes et leur proposer qu’ils couvrent le projet.

Les relances téléphoniques ont été l’activité la plus importante et conséquente de ce stage.

J’ai en effet au début du stage eu une formation de la part d’Eric de Poulpiquet, le directeur de l’agence et grand spécialiste des relations presse, qui m’a fait part de ses techniques pour relancer les journalistes au téléphone :

Un appel téléphonique se passe en trois phases :

- L’introduction :

o Se présenter, dire qui on est, mentionner le nom de l’agence, sourire.

o Vérifier à qui l’on parle

o Demander si l’on ne dérange pas

- La discussion, l’échange (la technique de l’entonnoir)

o L’important est d’abord de rester soi-même. Le but est de créer des passerelles en parlant de nos passions ou de l’actualité générale avant de passer au client. Il faut se présenter en étant comme une agence qui a beaucoup de clients et qui peut proposer beaucoup de sujets. Il faut laisser s’exprimer le journaliste et le faire parler au maximum pour connaître ce dont il a besoin. Il faut montrer au journaliste qu’on est là pour l’aider à illustrer ses sujets et non pas que c’est nous qui avons besoin de lui.

- Le verrouillage

o Récapitulatif de la discussion. Lui rappeler le nom de l’agence. Proposer un autre échange téléphonique à un autre moment.

À cette étape, il faut savoir éviter d’importuner les journalistes qui peuvent être susceptibles, ou peu patients. En effet, les journalistes sont pressés par le temps et ont une place ou une durée d’intervention limitée. Il faut savoir qu’ils sont sans cesse dérangés par les nombreuses autres agences de relations presse et certains peuvent être très réticent voir très désagréable avec les attachés de presse, ce qui peut être compréhensible

...

Télécharger au format  txt (24.7 Kb)   pdf (219.2 Kb)   docx (17.7 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com