LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Par Quel Processus L'élection D'un Candidat Par Un Parti Relève-t-elle D'une décision De Communauté ?

Rapports de Stage : Par Quel Processus L'élection D'un Candidat Par Un Parti Relève-t-elle D'une décision De Communauté ?. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  25 Octobre 2014  •  1 906 Mots (8 Pages)  •  494 Vues

Page 1 sur 8

Le suspens prendra fin un mardi 6 novembre 2012 aux Etats-Unis. Au terme d'une longue campagne, Barack Obama est alors réélu à la présidence, au dépend de son adversaire Mitt Romney, dans la défaite c'est lentement dessinée. Toute la soirée, les décomptes des Etats clefs ont été au centre de l'attention, comme celui de la Floride ou de la Virginie, dont les votes étaient particulièrement serrés. Après son mandat, la popularité du premier président noir des Etats-Unis n'a donc pas chuté, et le soutien de nombreuses communautés lui assurent ainsi « 4ans de plus ». Cette course à la présidence ne c'est pas faite sans peine, en effet, aux Etats-Unis, pour espérer avoir une chance d'être élu, il faut d'abord partir du bas de l'échelle, c'est à dire de la communauté, pour aboutir au niveau des Etats, par une « réconciliation du très local et très fédéral », le candidat s'assure alors d'un soutien fort et durable. Avec le principe d'élection au suffrage universel, la population peut ainsi s'exprimer : par un acte collectif ayant un caractère représentatif, le candidat est alors le choix d'une collectivité avant d'être celui des états. En effet, un rassemblement d’électeurs autour de grandes orientations et de valeur partagées s’assure du prolongement de ces idéologies au niveau gouvernemental par sa formation en « parti ». C’est ce que développe la spécialiste des institutions américaines Elisabeth Zoller dans son ouvrage « La candidature à la maison blanche ». Elle développe entre autre le processus de la candidature lors des élections présidentielles. De plus elle met en lumière le fait que l’endossement de la candidature par un parti est la meilleur stratégie à adopter pour s’assurer du soutien des ces concitoyens. Cependant, par quel processus l’élection d’un candidat à la présidentielle par un parti relève-t-elle d’une décision de communauté ?

Tout d'abord, la communauté vote pour un parti (I), auquel un candidat se rattache par la suite (II).

I- Le vote de la communauté pour un parti.

Par l'intermédiaire d'un processus complexe, la communauté vote pour un parti, celui-ci régissant l’organisation des élections dès les origines des Etats-Unis.

A- Un processus électoral complexe.

Le président des Etats-Unis, chef de l’exécutif et personnage clef du régime présidentiel Américain, est élu pour un mandat de 4ans, renouvelable une seule fois, au suffrage universel. Ce scrutin indirect permet l’élection d’un collège électoral qui désigne alors le Président et le vice-président, selon des modalités régis par la constitution. Un processus électoral complexe est alors mis en place pour garantir à la population et aux états le droit de participer et de choisir leur président. Ce mécanisme s’étend sur une année et se déroule en deux phases, l’une partisane et l’autre institutionnelle. A partir de janvier et de février commence la désignation par les partis, dans chaque Etats, des délégués envoyés à la Convention nationale. « Quel que soit son nom, qu’on l’appelle « caucus », « primaire », ou « convention » », des électeurs, des sympathisants du parti ou des comités électoraux vont élire les délégués du parti qu’ils soutiennent, ils seront par la suite réunis lors d’une convention nationale au cours de laquelle ils choisiront le candidat et le programme qu’ils défendent. Pour chacun des partis en lice, seul un candidat reste dans la course à la présidentielle et participera à la deuxième et dernière phase des élections. Les citoyens américains, Etats par Etats, choisissent par la suite leurs grands électeurs, qui annoncent préalablement leur soutien à l’un des candidats. Par la suite, les grands électeurs procèdent à l’élection formelle du Président, qui entrera en fonction le moi d’après par « l’inauguration Day ».

Ainsi, comme le dit l’auteur, « un parti aux Etats-Unis, c’est moins un appareil qu’une communauté aux solides implantations locales ». En effet, outre la phase institutionnelle de l’élection, le peuple, par l’intermédiaire des caucus ou primaires, exprime sa souveraineté par l’élection du délégué au parti qu’il soutient. Une communauté vote ainsi pour un programme et un parti dont elle défend les idéologies, et qu’elle souhaite voir s’exprimer en son nom au niveau gouvernemental. Elisabeth Zoller met alors en lumière l’implantation locale solide nécessaire à un parti pour espérer continuer la course et prolonger ses idées à l’échelle fédéral. Les partis politiques trouvent alors un ancrage social, ethnique ou religieux, dont les idéologies sont le choix de concitoyens qui souhaitent assister à leur perpétration au niveau fédéral. Le mode de scrutin majoritaire uninominal aux Etats-Unis voie cependant émerger deux grands partis aux origines lointaines.

B- L’organisation des élections par les partis dès le commencement des Etats-Unis.

Au départ, lors des élections des gouvernants, qu’elles soient locales ou fédérales, qu’il s’agisse du président ou des membres du congrès, les candidats avaient pour usage de se présenter à titre personnel. Puis les candidats à des postes différents ont pris pour habitude de se grouper sur une seule liste, constituée en « ticket électoral ». Les uns pouvaient ainsi profiter de la popularité des autres, et s’allier pour défendre des idées posa la base du paysage des partis politique américain. Le « ticket » des partis est alors devenu la règle lors des élections, et les candidats locaux virent bien des avantages à s’allier aux personnalités fédérales. Ainsi, aux Etats-Unis, on élit d’abord un ticket électoral, un ensemble de personnalité profitant des compétences et légitimité les unes des autres, avant d’élire un homme ou une femme politique. Cet établissement en tickets électoraux fit des partis les organisateurs des élections dès la naissance des Etats-Unis, et voter pour un ticket devint un jeu stratégique qui passionna l’opinion publique. « Progressivement, le parti est devenu un élément indispensable dans l’organisation des élections », comme le soutien l’auteur. En effet, voter lors des

...

Télécharger au format  txt (12.6 Kb)   pdf (127.6 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com